La marche de Béjaïa violemment réprimée    Trois terroristes abattus à Benihemidane    Installation de la nouvelle chef de daïra    Dhouibi dément tout changement de cap    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    24 heures    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    Entre réforme set continuité    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Mouvement de protestation à la SNTF : Perturbation du trafic ferroviaire à partir de la capitale    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Démission de Ould-Abbès: Confusion au FLN    Le sens des guerres dans l'évolution du monde: L'âge nucléaire mènera-t-il l'humanité vers un monde sans guerre, un monde plus uni ?    La société civile et les partis politiques interpellent le président de la République    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Journées d'arts urbains d'Oran    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Une quarantaine de civils tués dans les frappes de la coalition US    À l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite le souverain marocain    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Construction de la grande mosquée d'Alger : Lancement d'un appel de présélection
Publié dans Horizons le 27 - 10 - 2009

Photo : Horizons. L'Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamaâ el Dzajair (Anargema) a lancé mardi un avis à manifestation d'intérêt national et international pour une présélection d'entreprises pour la réalisation du projet de la grande Mosquée d'Alger (Djamaâ el Djazair).
Il s'agit d'un avis d'appel à manifestation d'intérêt pour une présélection d'entreprises en vue de la constitution d'une liste d'entreprises de grande envergure pour pouvoir soumissionner à la réalisation de cette mosquée située dans la commune de Mohammadia, précise l'Anargema. Cet appel concerne les entreprises de construction se présentant à titre individuel ou en groupement capables d'exécuter et de livrer le projet conformément aux spécifications décrites dans le dossier d'exécution. Les entreprises présélectionnées seront éligibles à retirer le dossier de consultation pour remettre une offre en lot unique, précise encore l'Agence. Le projet de la grande mosquée d'Alger sera implanté sur un terrain d'environ 20 hectares et se compose d'une salle de prière ayant une capacité de 36.000 fidèles sur une surface totale de 21.025 m⊃2; (145x145m).
Le toit de la structure s'élève, selon le plan, à 45 m de haut supportant une coupole de 50 m de diamètre et d'une hauteur de 70 mètres avec trois systèmes parasismiques avancés (isolateurs à la base et amortisseurs). Il est également prévu une cour de 21.025 m⊃2;, une esplanade de 42.050 m⊃2; ainsi qu'un minaret d'une hauteur de 270 m. Le projet comporte aussi un centre culturel composé de deux bâtiments, à savoir, un auditorium d'une superficie totale de 16.100m⊃2; abritant les amphithéâtres de 1.500 et 300 personnes ainsi qu'une bibliothèque pour 2.000 personnes. Il comprend également une école d'enseignement en post graduation (Dar el Coran) pour 300 étudiants s'étalant sur 21.300m⊃2;, ainsi qu'un parking souterrain de trois niveaux pouvant accueillir 6.000 véhicules.
En annexe, il est prévu une centrale technique, une caserne pour la protection civile, des passages, jardins thématiques et plan et cours d'eau sur une surface de 11 hectares. S'agissant des critères d'éligibilité, il est exigé des entreprises intéressées d'être classées au moins à la catégorie 9 dans la classification algérienne.
Elles doivent disposer d'un effectif permanent supérieur à 2.000 agents alors que les personnes clés assignées à la réalisation du projet doivent avoir participé à au moins un des types de projets cités par l'entreprise. Pour ce qui est des capacités financières, leur chiffre d'affaires annuel moyen des trois dernières années doit être supérieur à 1 milliard d'euros.
Concernant l'expérience générale du postulant, l'Agence exige un minimum de 20 ans dans la construction de grands bâtiments, avoir réalisé au cours de la dernière décennie au moins trois projets d'envergure, d'une surface d'au moins 200.000 m⊃2; avec un coût de 500 millions d'euros. Il est exigé notamment de bénéficier d'une connaissance particulière dans la réalisation de ce type de projets dans des zones à forte seismicité comparable à celle d'Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.