Assassinat du journaliste Jamal Khashoggi : Une experte des Nations unies demande une enquête sur le prince héritier saoudien    Lutte contre la criminalité : Récupération des 2 lionceaux volés du jardin d'essai    Ramassage des déchets à Constantine : Des habitants d'El Gammas et de Ali Mendjeli dénoncent    24 heures    Le single de son album posthume depuis hier sur Youtube : Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Exposition de Nawel Harkat à Constantine    Crise politique, élections présidentielles et lutte contre la corruption    Une bien triste leçon égyptienne    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    MC Oran: Chérif El-Ouazzani grince déjà des dents    Gaïd Salah: «L'Algérie ne possède qu'un seul drapeau»    Le temps, premier ennemi du pays    Sidi Saïd est-il atteint du syndrome «Bouteflika» ?    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    Tlemcen: Concertation locale pour le développement du territoire    Groupe médiatique de Haddad: Des journalistes se rassemblent à la maison de la Presse    De l'éthique du personnel politique    TOUT UN CINEMA !    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Louisa Hanoune maintenue en détention    Report du procès au 3 juillet    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Son procès reporté au mois de septembre    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Coup d'envoi demain de la 32e édition    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Les journalistes appellent l'Etat à agir    Les Verts à pied d'œuvre au Caire    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à Anissa Mezaguer
Un pur moment de plaisir
Publié dans Info Soir le 11 - 04 - 2010

Figure n Un hommage à Anissa Mezaguer, chanteuse et actrice, a été rendu, hier, à la salle Sierra Maestra.
Initié par l'association culturelle et artistique Troisième Millénaire et ce, dans le cadre de ses activités, cet hommage s'est déroulé dans une ambiance conviviale et chaleureuse, rehaussée par le passage sur scène d'une panoplie de chanteurs de la variété algérienne, comme Mohamed Lamari, Nacereddine Blidi, Naïma Ababsa, Karima Karam et Réda Sika, qui ont réussi à mettre le public en effervescence.
«Cette cérémonie en l'honneur de Anissa Mezaguer entre dans le cadre des hommages rendus par notre association aux artistes, toutes disciplines confondues, en reconnaissance à leur apport dans le but d'enrichir notre patrimoine», a déclaré Sid Ali Bensalem, président de cette association.
Sid Ali Bensalem, qui a rappelé le riche parcours artistique de cette grande dame de la chanson algérienne dont les débuts remontent à la fin des années 50, a, en outre, déclaré : «Anissa Mezaguer est une artiste accomplie», et de reprendre : «Elle reste une référence incontournable de la culture algérienne, car elle a beaucoup donné.» Anissa Mezaguer, connue pour ses qualités humaines, a, pour sa part, estimé que cet hommage est un pur moment de plaisir. «C'est un geste qui me touche profondément, je suis très émue par cette marque d'amitié et cette reconnaissance», a-t-elle dit «Cet hommage est très important pour un artiste et je tiens à remercier l'association qui a pensé à moi et qui rend souvent honneur aux anciens hommes et femmes de la culture algérienne», a-t-elle ajouté, avant de souligner : «Ce genre d'initiative contribue manifestement à faire sortir les artistes des oubliettes et permet aussi aux nouvelles générations de les connaître et de découvrir leurs œuvres.»
Anissa Mezaguer, qui a débuté sa carrière avec le chant, le théâtre radiophonique et même le cinéma et ce, avant l'indépendance du pays, a confié : «J'ai beaucoup appris de mon expérience artistique, notamment sur le plan humain.»
Anissa Mezaguer est connue pour être une comédienne de théâtre aux côtés de grands noms de la scène artistique algérienne, dont Taha El-Amiri, Mohamed et Saïd Hilmi et Farida Berbère. Elle a participé à de nombreuses pièces radiophoniques en tamazight.
Connue pour être aussi une figure du cinéma aux côtés de Hadj Rahim, Mustapha Gribi, Mustapha Tizghaoui, Mohamed Hilmi, Mohamed Bouthalja ou encore Ali Fedhi, Anissa Mezaguer a interprété divers rôles, dans plusieurs films, à l'exemple de Le droit d'aînesse du réalisateur Ismaïl Yazid.
Anissa Mezaguer est également considérée comme la doyenne de la chanson algérienne : elle s'est pleinement consacrée à la chanson notamment hawzie et kabyle. Sa discographie est aussi riche que son parcours
Anissa Mezaguer, qui a, pour rappel, débuté sa carrière artistique en 1956, s'illustre ainsi par un parcours artistique riche et varié, jalonné de succès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.