Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Migrants africains tués par la police marocaine: le drame continue de susciter l'indignation à l'international    JM / Handball (Gr.A- 2e J) : résultats et classement    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    JM Oran-2022 : engouement populaire sans précédent, l'autre succès de la 19e édition    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    JM: le badminton et la lutte décrochent l'or, le karaté do termine avec l'argent    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Le terroriste Benhalima révèle la structure organisationnelle de " Rachad ", ses sources de financement et ses relations avec le " MAK "    Le club otage des forces occultes    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    22e Festival culturel européen: l'Italie et la France à l'honneur    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tizi Ouzou
Les dangers du monoxyde de carbone
Publié dans Info Soir le 18 - 11 - 2013

Opération - Une campagne de sensibilisation aux risques d'asphyxie par le monoxyde de carbone a été lancée, hier, à Tizi Ouzou et se poursuivra durant tout le mois de novembre.
«Cette campagne vise à informer et à sensibiliser le large public au danger lié à une mauvaise utilisation des appareils fonctionnant au gaz, particulièrement en période hivernale, où ce risque, pouvant aller jusqu'à la mort, s'amplifie davantage», a indiqué le chargé de la communication à la direction de la Protection civile, précisant que cette opération sera complétée par d'autres actions qui cibleront les établissements éducatifs et de la formation professionnelle relevant des 21 daïras de la wilaya. Il s'agit d'expliquer, à travers cette manifestation, les dangers et les conséquences d'asphyxie par le gaz, mais aussi de la conduite à tenir en cas de survenue de ce genre d'accidents domestiques.
Outre des conseils prodigués sur place aux visiteurs par des secouristes de la Protection civile, cette opération d'information et de sensibilisation porte également sur la distribution de dépliants, l'exposition de matériel de réanimation utilisé pour le secours de personnes indisposées par l'inhalation du gaz, ainsi que la simulation d'un cas de secours d'un asphyxié exécutée par la Protection civile.
«Si une fuite du gaz peut être détectée à son odeur, ce n'est malheureusement pas le cas du monoxyde de carbone qui présente la caractéristique d'être indécelable par l'homme, car ce gaz est incolore et inodore», a fait observer le lieutenant Cherif Ghozali pour mieux souligner l'importance de la prévention pour juguler, ou tout au moins en atténuer les risques. La prévention passe, avant tout, par l'entretien et la vérification de toutes les installations fonctionnant au gaz avant leur utilisation, particulièrement les chauffages et les chauffe-eau qui doivent être contrôlés par un professionnel, au moins une fois par an.
Chaque année, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs décès par asphyxie. La plupart de ces asphyxies se produisent dans le logement : le chauffe-eau, la chaudière et le chauffage à gaz étant les premiers responsables. Ce gaz asphyxiant résulte particulièrement d'une mauvaise combustion au sein d'un appareil fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l'essence... D'autres raisons sont responsables d'accidents liés au gaz. La mauvaise ventilation des locaux, le calfeutrage ou la condamnation volontaire des prises d'air dans un but d'isolation thermique sont responsables de l'accumulation du gaz toxique et l'appauvrissement en O2, aggravant le phénomène de combustion incomplète.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.