La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Echauffourées à Bab-el-Oued    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Le cancer de la thyroïde, le troisième cancer féminin en Algérie    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    Ornières et nids-de-poule à Aïn Beïda    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    La folie des sénatoriales    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ould Abbès dégagé ?    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Enigme et interrogations    Consolidation de la démocratie participative    92 commerces fermés    L'Onu lève ses sanctions    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Béjaïa / Eboulement mortel d'Aokas : En attendant les conclusions des experts
Publié dans Info Soir le 26 - 02 - 2015

Situation ■ Une section de la RN 9 a été rouverte. Un autre blessé a succombé à ses blessures, portant le nombre de morts à sept.
Une des personnes blessées mardi dernier dans l'éboulement survenu sur la route menant de Béjaia à Sétif, au niveau d'Aokas, a succombé, hier, à ses blessures, portant ainsi à sept le nombre des personnes décédées lors de cet accident tragique.
La victime, un jeune âgé de 19 ans, originaire de Hammamet dans la wilaya de Tébessa, souffrait d'un polytraumatisme complexe causé par des blocs tombés sur le bus à bord duquel il voyageait. Après avoir été sorti des décombres avec d'autres blessés, parmi lesquels figurait également un agent de l'ordre, la victime a été transférée à l'hôpital d'Aokas puis évacuée au CHU de Béjaïa en raison de la gravité de son cas. L'éboulement, survenu mardi dernier en début d'après-midi sur la RN 9 reliant Béjaïa à Sétif, à hauteur du tunnel de Kherrata, avait fait sur le champ six morts et 17 blessés, selon un bilan établi en début de soirée par la direction de la santé. D'aucuns ont affirmé que tous les moyens humains et matériels avaient été mobilisés dès l'alerte sur l'éboulement, bien qu'initialement tous les blessés aient été dirigés vers l'hôpital d'Aokas.
Par ailleurs, hier, une partie de la section routière obstruée par des rochers et de la terre à la suite de cet éboulement mortel a été rouverte à la circulation, selon le directeur des travaux publics de la wilaya de Béjaïa.
«Des engins ont travaillé d'arrache-pied toute la nuit et très tôt le matin, une partie de la chaussée à trois voies et bidirectionnelle a été libérée et nettoyée», a affirmé Rachid Ourabeh, précisant qu'il s'agit de la voie donnant sur la mer et allant dans le sens Aokas-Béejaïa, dont la remise en service «va assurer la continuité du trafic routier et autoriser le dégagement extramuros, vers Jijel et Sétif et inversement, de ces deux wilayas vers Béjaïa et Alger». En revanche, la voie parallèle en contrebas de la montagne va demeurer fermée jusqu'à ce que les experts dépêchés sur les lieux achèvent leur travail et que les mesures de sécurité à préconiser soient déterminées.
«Demain, les conclusions et propositions des experts seront présentées au ministère des Travaux publics, qui décidera de la suite à donner à ce pro-blème», a-t-il ajouté. L'éboulement, survenu à hauteur du tunnel de la localité d'Aokas, à 20 km à l'est de Béjaïa, s'est matérialisé par le décrochage de tout un flanc de montagne et son affaissement sur la route.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.