Le RND appelle Bouteflika à se porter candidat à la présidentielle    ELECTION PRESIDENTIELLE 2019 : Les Algériens appelés à voter le 18 avril    JOURNEE NATIONALE DE LA COMMUNE : Les maires appelés à s'éloigner de la bureaucratie    Aux Algériens de décider.. !    Un remake de 2014 en cours: l'Algérie hors du temps    HABITAT : Temmar lance un projet de 2000 logements à Oran    SIDI BEL ABBES : ‘'La numérisation, c'est pour la fin mars''    CNAS : Les arrêts de travail ont coûté 16 milliards de DA    BECHAR : Arrestation de 2 dealers sur motocycle    LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISME : Plus de 8000 analphabètes recensés à Mostaganem    MAZAGRAN : Un berger découvert mort    Un citoyen arrêté par la police pour avoir réclamé ses droits à Batna    En bref…    CAN U-20 : Début du contrôle médical des joueurs    Cross-country à la mémoire de Abdou Seghouani demain à Bouchaoui    Boudebouz intéresse Bologne    Le hasard selon Amari    Mohamed Chafa Ouzzani Des œuvres flamboyantes    Amar Amarni, un artiste complet    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Le réseau électrique renforcé    USMA-NAHD (4-1) et CSC-CABBA (1-0)    «L'enquête achevée et le dossier transmis à la justice»    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Béjaïa / Eboulement mortel d'Aokas : En attendant les conclusions des experts
Publié dans Info Soir le 26 - 02 - 2015

Situation ■ Une section de la RN 9 a été rouverte. Un autre blessé a succombé à ses blessures, portant le nombre de morts à sept.
Une des personnes blessées mardi dernier dans l'éboulement survenu sur la route menant de Béjaia à Sétif, au niveau d'Aokas, a succombé, hier, à ses blessures, portant ainsi à sept le nombre des personnes décédées lors de cet accident tragique.
La victime, un jeune âgé de 19 ans, originaire de Hammamet dans la wilaya de Tébessa, souffrait d'un polytraumatisme complexe causé par des blocs tombés sur le bus à bord duquel il voyageait. Après avoir été sorti des décombres avec d'autres blessés, parmi lesquels figurait également un agent de l'ordre, la victime a été transférée à l'hôpital d'Aokas puis évacuée au CHU de Béjaïa en raison de la gravité de son cas. L'éboulement, survenu mardi dernier en début d'après-midi sur la RN 9 reliant Béjaïa à Sétif, à hauteur du tunnel de Kherrata, avait fait sur le champ six morts et 17 blessés, selon un bilan établi en début de soirée par la direction de la santé. D'aucuns ont affirmé que tous les moyens humains et matériels avaient été mobilisés dès l'alerte sur l'éboulement, bien qu'initialement tous les blessés aient été dirigés vers l'hôpital d'Aokas.
Par ailleurs, hier, une partie de la section routière obstruée par des rochers et de la terre à la suite de cet éboulement mortel a été rouverte à la circulation, selon le directeur des travaux publics de la wilaya de Béjaïa.
«Des engins ont travaillé d'arrache-pied toute la nuit et très tôt le matin, une partie de la chaussée à trois voies et bidirectionnelle a été libérée et nettoyée», a affirmé Rachid Ourabeh, précisant qu'il s'agit de la voie donnant sur la mer et allant dans le sens Aokas-Béejaïa, dont la remise en service «va assurer la continuité du trafic routier et autoriser le dégagement extramuros, vers Jijel et Sétif et inversement, de ces deux wilayas vers Béjaïa et Alger». En revanche, la voie parallèle en contrebas de la montagne va demeurer fermée jusqu'à ce que les experts dépêchés sur les lieux achèvent leur travail et que les mesures de sécurité à préconiser soient déterminées.
«Demain, les conclusions et propositions des experts seront présentées au ministère des Travaux publics, qui décidera de la suite à donner à ce pro-blème», a-t-il ajouté. L'éboulement, survenu à hauteur du tunnel de la localité d'Aokas, à 20 km à l'est de Béjaïa, s'est matérialisé par le décrochage de tout un flanc de montagne et son affaissement sur la route.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.