Pour une redynamisation de la coopération algéro-russe    WOB - GSP programmé le 29 janvier    «J'ai démissionné pour des raisons personnelles»    Quatorze propositions pour le redressement national    A l'avenir, l'Algérie visera le marché étranger    «L'ANP est déterminée à garantir la sécurité des citoyens et du pays lors des élections présidentielles»    Rached El Ghanouchi et vingt-six autres islamistes sur le banc des accusés !    Messahel s'entretient à Davos-Klosters avec son homologue saoudien M. Ibrahim Al-Assaf    32 lettres d'intention dont 9 de partis politiques déposés    Les employeurs doivent se soumettre à la loi    Quand la mémoire fait défaut    L'arbre qui cache la forêt    1 720 transporteurs contrevenants comptabilisés en 2018    APC ou carnaval fi dachra    L'activité de lecture dépend des sujets    Ecrivaine à… 11 ans    Jusqu'à la fin des temps en lice    Assises nationales du tourisme : Poursuite des travaux au niveau des quatre ateliers    Finances Tenue à Alger d'un séminaire sur la révision du Système comptable financier    Commerce : L'inflation moyenne annuelle à 4,3% jusqu'à décembre 2018    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    Coupe d'Algérie (1ère partie- 8es de finale) : La logique qualification du CRB, l'USMAn et la JSMB    Hamrouche ne sera pas candidat    VFS annonce une nouvelle mesure    Mouwatana met en garde contre le 5e mandat    Mariée à son insu à un "terroriste"    Un concours prévu pour le 2 mars prochain    Accord Maroc-UE : Le Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Soudan : Al-Bachir rejette la responsabilité de mort de manifestants, accuse les protestataires    Syrie : Pederson et Lavrov soulignent l'importance de l'action conjointe    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    TRIBUNAL ADMINISTRATIF : La grève de l'intersyndicale de l'Education déclarée illégale    POUR EVITER LA FUITE DES CERVEAUX : L'ordre des médecins appelle au dialogue    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Le NAHD voit désormais grand    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Au royaume des poètes arabes    Accord commercial Union européenne-Maroc : Le Front Polisario saisira de nouveau la justice    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bilan s'alourdit à sept décès et de nouvelles mesures pour sécuriser la RN9
Abdelkader Kadi s'est rendu sur les lieux du drame à Aokas
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 02 - 2015

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, a effectué mardi soir une visite dans la wilaya de Béjaïa, suite au drame survenu le même jour à 13h30 sur la RN9, à 800 m du tunnel d'Aokas, où un éboulement rocheux a fait sept morts et 14 blessés (bilan définitif).
Le ministre des Travaux publics s'est d'abord rendu en compagnie des autorités locales sur les lieux de l'accident pour constater l'ampleur de la catastrophe.
Ensuite, il s'est déplacé au CHU de Béjaïa pour s'enquérir de la situation des blessés, pris en charge par l'équipe médicale de cet établissement sanitaire. Hier matin, un jeune homme de 19 ans, originaire de la wilaya de Tébessa, a malheureusement succombé à ses blessures (polytraumatisé), portant le bilan à sept décès, a indiqué une source hospitalière. Selon un bilan définitif de la Protection civile, les six autres victimes sont toutes originaires de la wilaya de Béjaïa.
Il s'agit respectivement de deux (02) femmes natives de Darguina et âgées de 38 et 39 ans, deux (02) hommes originaires de Kherrata et âgés de 40 et 43 ans et un homme de 45 ans natif de Souk El Tenine. Ces victimes étaient à bord du bus Toyota Coaster de transport de voyageurs assurant la ligne Kherrata-Béjaïa.
L'autre victime, un homme de 55 ans, originaire de la commune de Tichy, était au volant de sa voiture Peugeot 207, complètement écrasée par l'avalanche rocheuse. Par ailleurs, le ministre a déclaré que des experts en génie civil et TP seront dépêchés sur le site sujet à des éboulements pour déterminer les causes de cette catastrophe et trouver une solution à ce problème.
Les premières mesures à prendre seraient de conforter le bas du site. En outre, M. Abdelkader Kadi a chargé le DTP de Béjaïa de prendre immédiatement attache avec une entreprise chinoise pour discuter des modalités de prise en charge du projet de confortement des tronçons où les chutes de pierres sont menaçantes. Le ministre a fait savoir que ce problème se pose également sur la RN 43 reliant Béjaïa à Jijel et la RN 125 dans la wilaya de Tizi Ouzou. Selon un expert en génie civil de la wilaya de Béjaïa, l'éboulement survenu à Aokas est causé par «les eaux de pluie et les ruissellements».
Ces facteurs favorisent les fissures dans les roches et les rendent vulnérables. Pour le DTP de Béjaïa, «l'éboulement a été provoqué brusquement par les vents violents et les pluies torrentielles».
Tout le tronçon précédant le tunnel d'Aokas (Béjaïa) sera «examiné», a déclaré hier à Constantine le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi. S'exprimant au cours d'un point de presse au siège de la wilaya, le ministre a souligné que toutes les «mesures utiles seront prises» pour sécuriser cet axe routier reliant Béjaïa aux wilayas de Sétif et de Jijel, très fréquenté à longueur d'année par les automobilistes. Signalons qu'une partie de la section routière obstruée par des rochers et de la terre à la suite de l'éboulement mortel a été rouverte hier à la circulation, selon le directeur des travaux publics de la wilaya de Béjaïa.
En revanche, la voie parallèle en contrebas de la montagne va demeurer fermée jusqu'à ce que les experts dépêchés sur les lieux achèvent leur travail et que les mesures de sécurité à préconiser soient déterminées, a-t-il expliqué. «Demain, (aujourd'hui, ndlr), les conclusions et propositions des experts seront présentées au ministère des Travaux publics qui décidera de la suite à donner à ce problème», a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.