LE FLN SE SEPARE D'UN AUTRE SECRETAIRE GENERAL : Djamel Ould Abbes démissionne    LE PRESIDENT BOUTEFLIKA CONVOQUE LE COLLEGE ELECTORAL : Les sénatoriales pour le 29 décembre    Les mieux lotis en grève    ORAN : 4 ‘'harraga'' arrêtés sur la plage de Bomo    ASSOCIATION DES HANDICAPES : Inauguration d'un restaurant à Hassi Mameche    AIN SIDI CHERIF : Une postière condamnée à une année de prison    «Pas d'effacement des dettes»    «Inaugurées» mais non ouvertes au public    L'échec programmé de Rome    Au moins six Palestiniens tués dans des frappes israéliennes    SMT, nouveau représentant en Algérie    «Les joueurs ont une revanche à prendre»    3 médailles dont 1 en or pour l'Algérie    Errance intérieure(6)    Les candidats du FLN à guelma connus    Ouyahia, le cœur battant de l'incertitude    Presque tout est tributaire du prix du pétrole    La surcharge des classes irrite les enseignants du lycée Saoudi-Abdelhamid    Vivre ensemble, vivre mieux (1re partie)    Retour du bras de fer ?    Les Beatles, cinquante ans après The Double White    Des ex-dirigeants catalans devront rembourser le coût du vote de 2014    CSC-USMBA : de la gloire au déclin    "il est temps pour nous de pouvoir bien voyager"    Affrontements à couteaux tirés au FLN    Ne plus "donner d'argent aux enfants de migrants africains"    Fatwa décroche le Tanit d'or    Le titre d'officier de l'Ordre de Léopold de Belgique décerné à un citoyen algérien    Aïn El Hammam : Flambée des prix sur les marchés    Célébration du Mawlid Ennabaoui : Activités et concours dans les écoles coraniques    MC Oran: Encore du pain sur la planche pour Belatoui    Bouira: Saisies de plus de 6.300 bouteilles de boissons alcoolisées    Relizane: Des espaces squattés par des commerçants, libérés    L'affrontement    USM Alger: Un point et des satisfactions    ASM Oran: Josep Maria Noguès contacté    Kharchi Fouad, candidat du FLN au Sénat    Investissement: 121 projets inscrits en dix mois    El-Tarf: Les candidats FLN aux sénatoriales connus    Skikda: Installation des nouveaux chefs de daïras    Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    La dédollarisation commence à porter ses fruits en Russie    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Ouyahia parle de "manipulation"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bilan s'alourdit à sept décès et de nouvelles mesures pour sécuriser la RN9
Abdelkader Kadi s'est rendu sur les lieux du drame à Aokas
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 02 - 2015

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, a effectué mardi soir une visite dans la wilaya de Béjaïa, suite au drame survenu le même jour à 13h30 sur la RN9, à 800 m du tunnel d'Aokas, où un éboulement rocheux a fait sept morts et 14 blessés (bilan définitif).
Le ministre des Travaux publics s'est d'abord rendu en compagnie des autorités locales sur les lieux de l'accident pour constater l'ampleur de la catastrophe.
Ensuite, il s'est déplacé au CHU de Béjaïa pour s'enquérir de la situation des blessés, pris en charge par l'équipe médicale de cet établissement sanitaire. Hier matin, un jeune homme de 19 ans, originaire de la wilaya de Tébessa, a malheureusement succombé à ses blessures (polytraumatisé), portant le bilan à sept décès, a indiqué une source hospitalière. Selon un bilan définitif de la Protection civile, les six autres victimes sont toutes originaires de la wilaya de Béjaïa.
Il s'agit respectivement de deux (02) femmes natives de Darguina et âgées de 38 et 39 ans, deux (02) hommes originaires de Kherrata et âgés de 40 et 43 ans et un homme de 45 ans natif de Souk El Tenine. Ces victimes étaient à bord du bus Toyota Coaster de transport de voyageurs assurant la ligne Kherrata-Béjaïa.
L'autre victime, un homme de 55 ans, originaire de la commune de Tichy, était au volant de sa voiture Peugeot 207, complètement écrasée par l'avalanche rocheuse. Par ailleurs, le ministre a déclaré que des experts en génie civil et TP seront dépêchés sur le site sujet à des éboulements pour déterminer les causes de cette catastrophe et trouver une solution à ce problème.
Les premières mesures à prendre seraient de conforter le bas du site. En outre, M. Abdelkader Kadi a chargé le DTP de Béjaïa de prendre immédiatement attache avec une entreprise chinoise pour discuter des modalités de prise en charge du projet de confortement des tronçons où les chutes de pierres sont menaçantes. Le ministre a fait savoir que ce problème se pose également sur la RN 43 reliant Béjaïa à Jijel et la RN 125 dans la wilaya de Tizi Ouzou. Selon un expert en génie civil de la wilaya de Béjaïa, l'éboulement survenu à Aokas est causé par «les eaux de pluie et les ruissellements».
Ces facteurs favorisent les fissures dans les roches et les rendent vulnérables. Pour le DTP de Béjaïa, «l'éboulement a été provoqué brusquement par les vents violents et les pluies torrentielles».
Tout le tronçon précédant le tunnel d'Aokas (Béjaïa) sera «examiné», a déclaré hier à Constantine le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi. S'exprimant au cours d'un point de presse au siège de la wilaya, le ministre a souligné que toutes les «mesures utiles seront prises» pour sécuriser cet axe routier reliant Béjaïa aux wilayas de Sétif et de Jijel, très fréquenté à longueur d'année par les automobilistes. Signalons qu'une partie de la section routière obstruée par des rochers et de la terre à la suite de l'éboulement mortel a été rouverte hier à la circulation, selon le directeur des travaux publics de la wilaya de Béjaïa.
En revanche, la voie parallèle en contrebas de la montagne va demeurer fermée jusqu'à ce que les experts dépêchés sur les lieux achèvent leur travail et que les mesures de sécurité à préconiser soient déterminées, a-t-il expliqué. «Demain, (aujourd'hui, ndlr), les conclusions et propositions des experts seront présentées au ministère des Travaux publics qui décidera de la suite à donner à ce problème», a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.