Tipasa : Le peuple insiste sur la fin total des symboles du système    CHLEF.. «Nous voulons un changement radical !»    Ramadhan.. Les abattoirs d'Alger mobilisés    Fédération des sports mécaniques.. Asma Ben Messaoud désignée DTN    Sport scolaire.. Cinq accords de coopération avec des fédérations sportives    World Cadet Challenge 2019 de Tennis de table.. Azzala et Belache dans l'équipe africaine    Bab El Oued(Alger).. Cinq marchés de proximité seront ouverts    Sidi Bel Abbés.. Légère baisse des accidents de la route    Village ath allaoua.. Hommage à trois martyrs    Libye.. Les combats continuent    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Boumerdès.. De nouveaux projets pour relancer l'artisanat    Les Soudanais exigent un pouvoir civil    Gaïd Salah à partir de la 4e région militaire : «Les tentatives de déstabilisation ont échoué et vont échouer»    «La précédente Constituante n'a empêché ni les abus ni l'instabilité constitutionnelle»    L'Afrique du Sud réitère son soutien constant aux peuples sahraoui et palestinien    Trump a donné l'ordre de limoger Robert Mueller    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    L'arbitre assistant Doulache invité par la commission de discipline    La FAHB sanctionne le CRDM et donne la victoire au CHBB    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    Bensalah opte pour la concertation avec la classe politique    Collision entre un camion et un véhicule à fait 5 morts    Campagne de volontariat pour la plantation de l'armoise blanche    SIDI BEL ABBES : 05 blessés dans une collision sur la RN 07    TIARET : 7 ans de prison ferme pour un dealer    MASCARA : 110 motocycles mis en fourrière en 90 jours !    CONSULTATIONS POLITIQUES : La Présidence organisera une rencontre consultative lundi    Papicha de Mounir Meddour en lice    Souidani Boudjemaâ, toujours un modèle pour les jeunes    Cœur de lumière    L'AUTRE FACE SI MERVEILLEUSE DU ‘'HIRAK'' : Mostaganem s'offre une superbe ‘'toilette''    Constantine : L'autre visage du mouvement populaire    Les élus de Béjaïa répondent au porte-parole du gouvernement : «C'est vous qui êtes illégitimes»    Le Coupe arabe des clubs change de nom    Ligue 1 : Fin du championnat le 26 mai prochain    Un sit-in de soutien au procureur général de la cour de Ghardaïa    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    Khenchela : les artistes pour un vrai changement    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bilan s'alourdit à sept décès et de nouvelles mesures pour sécuriser la RN9
Abdelkader Kadi s'est rendu sur les lieux du drame à Aokas
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 02 - 2015

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, a effectué mardi soir une visite dans la wilaya de Béjaïa, suite au drame survenu le même jour à 13h30 sur la RN9, à 800 m du tunnel d'Aokas, où un éboulement rocheux a fait sept morts et 14 blessés (bilan définitif).
Le ministre des Travaux publics s'est d'abord rendu en compagnie des autorités locales sur les lieux de l'accident pour constater l'ampleur de la catastrophe.
Ensuite, il s'est déplacé au CHU de Béjaïa pour s'enquérir de la situation des blessés, pris en charge par l'équipe médicale de cet établissement sanitaire. Hier matin, un jeune homme de 19 ans, originaire de la wilaya de Tébessa, a malheureusement succombé à ses blessures (polytraumatisé), portant le bilan à sept décès, a indiqué une source hospitalière. Selon un bilan définitif de la Protection civile, les six autres victimes sont toutes originaires de la wilaya de Béjaïa.
Il s'agit respectivement de deux (02) femmes natives de Darguina et âgées de 38 et 39 ans, deux (02) hommes originaires de Kherrata et âgés de 40 et 43 ans et un homme de 45 ans natif de Souk El Tenine. Ces victimes étaient à bord du bus Toyota Coaster de transport de voyageurs assurant la ligne Kherrata-Béjaïa.
L'autre victime, un homme de 55 ans, originaire de la commune de Tichy, était au volant de sa voiture Peugeot 207, complètement écrasée par l'avalanche rocheuse. Par ailleurs, le ministre a déclaré que des experts en génie civil et TP seront dépêchés sur le site sujet à des éboulements pour déterminer les causes de cette catastrophe et trouver une solution à ce problème.
Les premières mesures à prendre seraient de conforter le bas du site. En outre, M. Abdelkader Kadi a chargé le DTP de Béjaïa de prendre immédiatement attache avec une entreprise chinoise pour discuter des modalités de prise en charge du projet de confortement des tronçons où les chutes de pierres sont menaçantes. Le ministre a fait savoir que ce problème se pose également sur la RN 43 reliant Béjaïa à Jijel et la RN 125 dans la wilaya de Tizi Ouzou. Selon un expert en génie civil de la wilaya de Béjaïa, l'éboulement survenu à Aokas est causé par «les eaux de pluie et les ruissellements».
Ces facteurs favorisent les fissures dans les roches et les rendent vulnérables. Pour le DTP de Béjaïa, «l'éboulement a été provoqué brusquement par les vents violents et les pluies torrentielles».
Tout le tronçon précédant le tunnel d'Aokas (Béjaïa) sera «examiné», a déclaré hier à Constantine le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi. S'exprimant au cours d'un point de presse au siège de la wilaya, le ministre a souligné que toutes les «mesures utiles seront prises» pour sécuriser cet axe routier reliant Béjaïa aux wilayas de Sétif et de Jijel, très fréquenté à longueur d'année par les automobilistes. Signalons qu'une partie de la section routière obstruée par des rochers et de la terre à la suite de l'éboulement mortel a été rouverte hier à la circulation, selon le directeur des travaux publics de la wilaya de Béjaïa.
En revanche, la voie parallèle en contrebas de la montagne va demeurer fermée jusqu'à ce que les experts dépêchés sur les lieux achèvent leur travail et que les mesures de sécurité à préconiser soient déterminées, a-t-il expliqué. «Demain, (aujourd'hui, ndlr), les conclusions et propositions des experts seront présentées au ministère des Travaux publics qui décidera de la suite à donner à ce problème», a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.