JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Régions Est, Ouest et Sud : Des unités de recherche au sein des universités
Publié dans Info Soir le 12 - 05 - 2016

Trois unités régionales de recherche en analyses physico-chimiques seront graduellement implantées au sein des universités.
Relevant du Centre de recherche scientifique et technique en analyses physico-chimiques (Crapc), ces nouvelles unités seront implantées à Annaba, pour la région Est, à Sidi Bel Abbes, pour l'Ouest, et Ouargla pour le Sud. En outre, des plateaux techniques seront reçus cette année, selon le même responsable, à Laghouat, Béjaia, Mostaganem et Tlemcen, «chacun d'eux sera chargé d'un thème spécifique. Ces plateaux permettront de promouvoir le label algérien de qualité scientifique et créer une dynamique au sein des chercheurs», a expliqué le directeur du Centre Khaldoun Bachari, lors des portes ouvertes sur le Crapc, tenues à Bou Ismail, les 9 et 10 du mois en cours. En tant qu'outil au service de l'économie nationale, le Crapc propose des prestations allant de simples analyses de routine aux solutions spécifiques dans plusieurs domaines ainsi que des formations. En effet, la nouvelle filiale «Crapc expertise», créée au mois de mars écoulé, sera appelée, d'après Bachari, à accompagner le secteur industriel dans son développement et à mettre en valeur les compétences pour le renforcement de son offre. Le Crapc a des partenaires à l'échelle nationale. Il est partie prenante dans deux réseaux pilotes importants. Le premier, sur la stratégie de contrôle et de salubrité des zones de pêche (baie Bou Ismail) et le second concerne les algues toxiques et leur impact sur les milieux marins et les ressources halieutiques. En plus d'autres projets en cours et des collaborations à l'échelle internationale. En attendant la réception du nouveau siège, en cours de réalisation au Centre universitaire de Tipasa, le Crapc ne cesse d'activer grâce à son staff de 323 personnes, dont 85 chercheurs permanents. Ils sont répartis au niveau des 4 divisions et l'unité de recherche. A savoir la science des matériaux, chimie de l'environnement, produits naturels et sciences des aliments et la division santé. Cette dernière, selon Bachari, est chargée de la valorisation, entre autres, des plantes médicinales. Concernant l'unité, elle est chargée de la recherche en analyse et développement technologique en environnement «notre centre est appelé à être un pôle de compétences, de référence et d'expertise dans le domaine de l'analyse physico-chimique, ainsi que de transfert analytique surtout vers le secteur économique» a-t-il indiqué.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.