FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    PRODUCTION D'AGRUMES : Près de 40.000 quintaux d'oranges récoltés    EXPLOITE DE MANIERE SCANDALEUSE EN FRANCE : Le médecin algérien payé ‘'à moitié prix''    LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran    INTERDICTION DU NIQAB : Les Zaouïas appellent à une interdiction totale    LES NEGOCIATIONS ABOUTISSENT A DE "BONS RESULTATS" : Une zone de libre-échange africaine dans 10 ans    TIARET : Un homme et une femme écroués pour charlatanisme    AIN TEMOUCHENT : 07 harraga portés disparus en mer    ORAN : Un jeune arrêté pour chantage sur facebook    L'art de la confusion.    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Léo Rojas, nous y étions !    Kamel Messaoudi : Le chanteur qui a osé    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journées cinématographiques de Carthage : Ouverture de la 28e édition
Publié dans Info Soir le 05 - 11 - 2017

Compétition - La 28e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) a démarré à Tunis dans la soirée de samedi et s'étalera jusqu'au 11 novembre.
Cent quatre-vingts films seront projetés à travers les 15 salles de projection, entre la compétition officielle, la sélection officielle hors compétition, ainsi que des sélections parallèles.
Concernant la compétition officielle, 51 films venus de 27 pays et régions arabes, africains et étrangers seront en lice.
L'ouverture des JCC a été marquée par la projection du film «Ecriture sur la neige» du réalisateur palestinien Rashid Mashrawi, dont le tournage a eu lieu sur le territoire tunisien.
Le cinéma tunisien est représenté par dix films répartis sur les quatre catégories de la compétition officielle des JCC.
Cette édition rendra honneur au cinéma algérien et l'Algérie est l'invitée d'honneur de cette édition, avec au programme trois films algériens sélectionnés en compétition officielle et 12 films algériens hors compétition officielle. Les films algériens «En attendant les hirondelles» de Karim Moussaoui, «La Bataille d'Alger, un film dans l'histoire» de Malek Bensmail, et le court-métrage «Un homme et deux théâtres» de Aissa Djouamâa et Rabah Slimani sont les trois films sélectionnés en compétition officielle.
Premier long-métrage de Karim Moussaoui, «En attendant les hirondelles» sera en compétition pour le Tanit d'or avec des films comme «Aala Kef Ifrit» de la Tunisienne Kaouther Ben Hania, «Headbang Lullaby» du Marocain Hicham Lasri, «L'aéroport de Homs» du Syrien Joud Saïd, «Félicité» du Sénégalais Alain Gomis, ou encore «Affaire numéro 23» du Libanais Ziad Doueiri.
Dans le section documentaire, «La Bataille d'Alger, un film dans l'histoire» de Malek Bensmail est en compétition avec «17» de la Jordanienne Widad Shafakoj, «Havibon» de l'Irakien Hakar Abdulqader, «Ouaga Girls» de la Burkinabé Theresa Traoré Dahlberg, ainsi que «Maman colonel» du Congolais Dieudo Hamadi.
Aissa Djouamâa et Rabah Slimani sont en lice pour le Tanit d'or du court-métrage avec «Un homme et deux théâtres», face à la Tunisienne Insaf Arafa («Apnée»), au Sénégalais Alassane Syou («Fallou») ou encore à l'Egyptien Saber Christophe («Sacrilège»).
Un focus sur le cinéma algérien avec 12 films retenus, dont «Crépuscule des ombres» de Mohamed Lakhdar Hamina, «La Preuve» de Amor Hakkar, «Lotfi» d'Ahmed Rachedi, «El Wahrani» de Lyès Salem, «Yema» de Djamila Sahraoui ainsi que les versions restaurées de «Les Vacances de l'inspecteur Tahar» de Moussa Haddad et «La Citadelle» de Mohamed Chouikh.
Ces films sont programmés dans une dizaine de salles de la capitale à raison de deux projections chacun.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.