MC Oran : La guerre des clans continue    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Abdelkader Djeriou, comédien et metteur en scène : «Il est de mon devoir de mettre à contribution mon expérience au service de l'institution théâtrale en Algérie»    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    AEP: Une consommation "record" à l'origine des perturbations durant l'Aïd El Adha    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Grève au port de Béjaïa : Le wali rencontre le syndicat    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Un autre pionnier de l'équipe du FLN s'en va: Saïd Amara tire sa révérence    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Nucléarisation rampante    Confiance    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Mesurer les distances à l'œil nu    5e jour consécutif de baisse des contaminations    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    L'adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira remis aux autorités    Prés de 8.800 ha ravagés par les feux    Le MAE réagit à l'exclusion de l'Algérie des pays sûrs    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Décès de Saïd Amara: l'Algérie perd un moudjahid dévoué à son pays    DEFENSE NATIONALE : Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    La prétendante fille de Bouteflika jugée le 5 août    Barrage sur le Nil bleu : début lundi d'un nouveau cycle de négociations    La formation du gouvernement tunisien se complique    Le CICR inquiet de la résurgence de la menace nucléaire    La guerre en Libye risque de virer à un conflit régional    L'Etat vole au secours des entreprises Ansej    La règle de la discorde    Liverpool formule une première offre de 10 millions d'euros pour Mandi    Un sacerdoce de bonnes causes    "Le théâtre est devenu docile"    Haddad : circuit financier encore actif    Le SG Ahmed Milat suspendu pour «mauvaise gestion»    Le calvaire des «sans-papiers» algériens en France    Mechichi : «Le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens»    Le maître Smaïn Hini laisse ses élèves orphelins    Le Parquet général requiert le durcissement des peines    Djemel Barek tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tennis : Roland-Garros
Safin - Mauresmo
Publié dans Info Soir le 30 - 05 - 2005


Safin illumine le central
Le mano a mano de Marat Safin et Juan Carlos Ferrero samedi sur le sable du court central de Roland-Garros restera dans les annales du tournoi. Au terme du plus beau match depuis le début de la quinzaine, Safin, tête de série numéro 3, s'est qualifié pour les huitièmes de finale en venant à bout de la ténacité de l'ancien maître des lieux, battu 7-6 (5), 7-5, 1-6, 7-6 (2).
Auteur d'un festival d'accélérations de fond de court, d'amorties et de volées gagnantes, le Russe a une nouvelle fois démontré que, lorsqu'il s'en donne la peine, son jeu atteint des sommets d'esthétisme et d'efficacité. Le vainqueur de l'Open d'Australie, en chute libre depuis sa victoire aux Antipodes en janvier, a multiplié les frappes décisives (51 au total) pour faire craquer Ferrero, tête de série numéro 32. Certes, l'Espagnol n'est plus le joueur vainqueur du tournoi il y a deux ans, mais «le Moustique» a lui aussi livré un grand match et prouvé qu'il revenait petit à petit à son meilleur niveau.
«C'était un très bon match, je m'en souviendrai», s'est réjoui Safin, qui n'a plus atteint les quarts de finale d'un tournoi depuis son triomphe australien. «Il faut l'avoir sur vidéo à la maison. Il y a quelques années, nous étions des nouveaux venus, maintenant nous avons 25 ans et ça devient un classique.»
Dans le tableau masculin, le prochain adversaire de Safin, Tommy Robredo (15) a éliminé David Sanchez 6-4, 6-3, 6-1, tandis que le finaliste de la dernière édition du tournoi, Guillermo Coria (8), a corrigé Juergen Melzer 6-1, 6-1, 7-6 (2). Coria sera opposé en huitièmes à Nikolay Davydenko (12), vainqueur de Tommy Haas (21) 7-5, 6-0, 6-0.
Mauresmo déçue, mais pas frustrée
Amélie Mauresmo n'a pas caché sa déception après sa défaite samedi, en 16es de finale de Roland-Garros, mais a estimé qu'elle avait des raisons d'être moins frustrée que lors de précédents revers Porte d'Auteuil. Quart de finaliste en 2003 et 2004, la Française, troisième joueuse mondiale, n'avait plus été aussi prématurément éliminée depuis 2001, où elle avait été sortie au premier tour. Samedi, elle a été battue par la jeune Serbo-Monténégrine Ana Ivanovic, 17 ans, tête de série numéro 29, sur le score de 6-4 3-6 6-4. «Par rapport aux années précédentes, ce n'est pas ma défaite la plus frustrante. C'est très décevant, mais il y a eu une vraie bagarre, un bon match. Il y a encore des choses à faire évoluer. Je fais les choses à mon rythme. Je crois que j'ai fait des progrès mais aujourd'hui, mon premier problème est d'avoir rencontré Ivanovic», a-t-elle dit avant de faire les louanges de son adversaire. «Je la connaissais, j'avais dit que ce serait difficile. Je l'avais jouée trois fois depuis le début de l'année, à chaque fois à un mois d'intervalle, je voyais bien ses progrès. Elle met beaucoup de lourdeur et de puissance dans la balle.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.