Barça : Messi reprend l'entrainement avec le groupe    Bonnes perspectives en gaz et électricité    DIALOGUE NATIONAL : Le panel s'engage à rencontrer la société civile    «Le dialogue doit satisfaire les demandes du peuple»    COUR DE JUSTICE D'ORAN : Le président de la cour et du procureur général installés    «L'investissement est ouvert au privé»    DEGRADATION DU SOLDE COMMERCIAL : Les experts tirent la sonnette d'alarme    Un professeur américain rejette la propagande marocaine    Guterres profondément préoccupé par la situation dans le Nord-Ouest    Jeux militaires de Russie : l'Algérie décroche la 6e place    La paire Meriem Azem-Amel Zaïdi au dessus du lot    Islam Slimani en prêt à Monaco    «Je n'ai pas envie de poursuivre ma mission»    ACCIDENT DE LA ROUTE A SIDI BEL ABBES : Six blessés dans une collision à Sidi Khaled    Sept personnes arrêtées dans plusieurs wilayas    SAISON ESTIVALE : 17 morts par noyade à Mostaganem    PELERINAGE 2019 : 22 Algériens décédés depuis le début du Hadj    Crime odieux sur un jeune homme à El Matmar    L'EN «messieurs» se contente de la 12e place    "La mission du panel est de diviser le hirak"    Les ventes de voitures en baisse en juillet en Chine    La hantise des conducteurs    L'armée face à une situation sécuritaire de plus en plus préoccupante    Farès opéré avec succès    Une jeune fille fait une chute du 5e étage à Haï Essalem    L'histoire convoquée pour le présent    L'ONM demande la dissolution du FLN    Serge Michel : engagement total pour la Révolution algérienne    "L'enseignement des arts a besoin d'un nouveau souffle"    Trop de questions (2)    Yémen : Les séparatistes s'emparent de nouvelles positions    Blida : Installation du nouveau président de la Cour et du procureur général    Bensalah réitère son appel au dialogue    Marche des étudiants: Maintien de la mobilisation à Alger    ASM Oran: Ahmed Belhadj ne viendra pas    Haï Nour: Deux dealers arrêtés    Tébessa, El-Tarf: De nouveau des routes coupées à cause de l'eau    ATP: Le Sud-Coréen Lee, le 1er joueur sourd à gagner un match sur le circuit    Climatiseurs DualCool et ArtCool : Les nouveaux nés de LG    Bourses : L'Europe finit en hausse, portée par les espoirs de relance    Chine : Réunion du PCC pour analyser la situation économique    Rencontre Poutine-Macron : La Russie ne souhaite pas un scénario à la Gilets jaunes à Moscou    ZLECAF : Nécessité de saisir les opportunités au profit de l'économie nationale    Importations: Des matériels roulants en souffrance au niveau des zones sous-douanes débloqués    Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue    Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : Les jeunes expriment leurs préoccupations    Plus de 180.000 unités en 2018    Nouvelle publication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cela s'est passe un jour : Aventures, drames et passions célèbres
Al Capone, terreur de l'Amérique (35e partie)
Publié dans Info Soir le 15 - 09 - 2006

Résumé de la 34e partie n Les comptables, qui travaillé pour Al Capone, sont retrouvés et acceptent de témoigner contre lui. De son côté, Eliot Ness humilie le gangster.
Le gangster crie : «Il me nargue ! Et sous ma fenêtre !»
Il manque d'étouffer, il casse tout sur son passage, promet de se venger d'Eliot Ness. Jamais, jamais personne n'a osé se moquer de lui de la sorte ! C'est sa réputation d'invulnérable qui est remise en question !
Mais il n'y a pas que l'humiliation que le policier incorruptible fait subir au gangster. Il lui a causé aussi des pertes énormes. La saisie des camions ainsi que d'un important équipement de distillation lui a coûté des millions de dollars. A cela s'ajoute la fermeture de centaines de bars et la destruction de milliers de litres d'alcool. Les bars clandestins sont dans le désarroi, Capone ne parvenant plus à les fournir. Pour garder sa clientèle, le gangster doit importer, à grands frais, de l'alcool.
Cependant, la loi limitant à six ans les périodes sur lesquelles doivent porter les enquêtes relatives à l'évasion fiscale, la mission du gouvernement touche à sa fin. Le temps est arrivé de porter les accusations contre Al Capone et de produire les preuves à l'appui de ces accusations.
Le 13 mars 1933, un jury fédéral est convoqué pour examiner les preuves. Capone est reconnu coupable, pour l'année 1924, d'une évasion fiscale se montant à 32 488, 81 dollars. Il est inculpé, mais on se garde de le lui signifier, l'enquête pour les années 1925 à 1929 se poursuivant.
Trois mois plus tard, l'enquête étant achevée, le jury se réunit de nouveau. L'évasion fiscale est cette fois-ci évaluée à 200 000 dollars et vingt-deux chefs d'accusations sont retenus contre Al Capone. Une seconde inculpation est prononcée.
Une semaine après, c'est à Eliot Ness de faire son rapport devant le jury et de présenter les preuves concernant la violation de la loi sur la prohibition. Ce sont pas moins de 5 000 violations qui sont retenues. Une troisième inculpation est prononcée. Il y a là de quoi envoyer Capone en prison pour une longue période. Le jury préfère, cependant, faire passer en premier l'évasion fiscale : si Capone est reconnu coupable, il risque une très longue peine de prison !
L'inculpation est cette fois-ci signifiée à Capone. C'est à ce moment seulement qu'il réalise le danger. Il s'affole et réunit ses avocats, leur demandant s'il y a moyen d'éviter la condamnation. Les avocats lui proposent aussitôt de plaider coupable : il réglera ses impôts et écopera d'une peine de prison de quelques années seulement.
Capone accepte et la proposition est soumise au procureur général Johnson. Celui-ci consulte Irey et le nouveau secrétaire au Trésor américain, Ogden Mills. Et contre toute attente, il accepte la proposition ! Il promet aussi qu'il recommandera une sentence qui ne dépasse pas cinq années de prison !
Capone jubile : même reconnu coupable, il va s'en tirer à bon compte ! (à suivre...)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.