Barcelone : Messi aurait lâché une bombe sur son avenir en interne !    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face au Portugal (26-19)    Milan AC : C'est officiel pour Mandzukic    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    Le verdict en appel de trois activistes renvoyé au 25 janvier    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Importation des véhicules neufs : Qu'est-ce qui retarde la délivrance des agréments provisoires ?    Signature d'une convention de partenariat avec l'Inapi    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    "Biden ne fera pas de bouleversements exceptionnels"    Des dizaines de victimes au Darfour-Sud    Le président Touadéra officiellement réélu en Centrafrique    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    Brahim Laâlami reste en prison    L'Algérie s'impose face à la Libye    La FAF a-t-elle enfreint le décret exécutif 15-73 ?    Des soucis pour Dumas    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Affichage d'une liste provisoire des bénéficiaires de 1 146 logements    Opération «les trottoirs pour les piétons»    Les prestations suspendues jusqu'au 8 février    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Les technologies embarquées bousculent la mécanique d'autrefois    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    OM Arzew: Le CSA, ou la source des problèmes    Mostaganem: Saisie de boissons alcoolisées, une arrestation    Le procès en appel du DG d'Ennahar reporté au 1er février    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Projet de révision de la loi électorale: Le candidat à la présidentielle doit déposer une garantie financière    La solidarité ne va qu'aux nécessiteux    MC Alger: L'appétit vient en mangeant    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    Lettre à une jeune étudiante    Restauration de la mosquée du Pacha: Lancement des travaux le mois de mai prochain    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





87 ans, toutes ses dents, mais… cariées !
Publié dans Info Soir le 23 - 03 - 2008

Virage n Le 11 juillet 2001 fut la date de la signature du fameux protocole d'accord entre l'association El-Mouloudia et Sonatrach et visé par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).
Son objectif était la rétrocession de la section football aux dirigeants civils après l'accord donné par le comité exécutif de la société pétrolière le 8 juillet de cette même année et approuvé par son conseil d'administration.
Le contenu du protocole officialise le transfert de la section football à El-Mouloudia en toute autonomie, le financement, par Sonatrach, durant deux ans sur la base du montant affecté auparavant par le président Djouad à cette section. Après deux ans, l'éventualité d'un sponsoring de la section football est envisagé (ce qui est toujours de mise aujourd'hui).
Voilà pour la fin de l'histoire, mais qu'en est-il du début? Il faut revenir à l'année 1994 où les membres du dernier conseil d'administration du MC Alger issus de l'élection de 1974, interpellés par le défunt Braham-Derriche, ont pris l'initiative de créer une association dont l'objectif final est de récupérer le club, son sigle, ses couleurs, son histoire.
Le club étant géré depuis 1977 par l'entreprise Sonatrach à la suite des dispositions prises dans le cadre de la réforme sportive et mise en application cette même année. C'est dans cet esprit qu'une cellule de réflexion est mise en place le mois de juin 1995 présidée par Smaïl Khabatou et composée de MM. Drif Abdelkader, Marif, Tafat, Bachi, le Dr Messaoudi, Si Chaïb, Bachta, Khiar et Boukerrou. Le premier projet de statut de cette association a été élaboré le 13 juillet 1995.
Le 10 novembre, l'assemblée constitutive de l'association El-Mouloudia a eu lieu au restaurant Bois-des-Cars à Dely Ibrahim au cours de laquelle sont adoptés les statuts et le règlement intérieur ainsi que l'élection d'un comité directeur présidé par Rachid Marif. Ce comité était composé de : Ahmed Tafat (secrétaire général), Sid- Ali Aouf (trésorier) et comme autres membres Drif, Mekirèche, le défunt Mustapha Katrandji, Adjani, Hassena, Kheddache, Yacef, le Dr Messaoudi, Rachedi M., Bachi, le Pr Tahmi, le Dr Benmerabet, Harizi, Khabatou, Bachta, Kaoua et Laggoune. Le 2 février 1977, la wilaya d'Alger délivre l'autorisation 1 047 légalisant la création de l'association El-Mouloudia des anciens sociétaires du Mouloudia Club d'Alger.
La publication dans la presse nationale a été faite le 11 mars 1997. Dans l'intervalle de ces démarches, des contacts ont été entamés avec Sonatrach dont le premier a eu lieu en décembre 1995. Les négociations, elles, ont débuté le 16 juin 1996 avec l'ASP MCA présidée par Mohamed Djouad. S'ensuivra l'élaboration d'un projet de plate-forme portant collaboration entre l'association El-Mouloudia et l'ASP MCA. Au terme de deux jours de débats, les 12 et 13 juillet 1997, l'ASP MCA adhère au contenu du protocole d'accord présenté par El-Mouloudia. Le 14 juillet de la même année, l'ASP demande le changement de l'intitulé du document par le titre «Plate-forme» au lieu de «Protocole d'accord». Le 16 juillet, revirement total du président Djouad en raison d'un article relatif à l'autonomie totale de la gestion de la section football par El-Mouloudia. Le 20 septembre 1997 toujours, El-Mouloudia envoie un mémorandum à Sonatrach, au ministre de l'Energie et des Mines et au MJS. Les membres de l'association ne s'arrêtent pas là, puisqu'en février 1998, l'Assemblée populaire nationale (APN) est saisie par Kasbadji Kamel, alors député d'Alger-Centre, au sujet de la situation et des perspectives de l'association El-Mouloudia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.