Avis consultatif de la CIJ, un pilier juridique pour faire taire tous les arguments sionistes    Kickboxing/ Ligue One Championship: Mahmoudi opposé au Japonais Taiki Naito le 3 août à Bangkok    L'OMS confirme la présence du virus de la polio dans les eaux usées de Ghaza    Aïn Temouchent: remise en service de la station de dessalement d'eau de mer de Beni Saf    Boughali s'entretient avec le président de l'Assemblée nationale du Nicaragua    G20: l'Algérie soutient la tenue d'une session extraordinaire du Conseil exécutif de l'UA    Présidentielle: le prétendant à la candidature Belkacem Sahli dépose son dossier    Présidentielle: le prétendant à la candidature Ahmed Gouraya dépose son dossier    Présidentielle: le prétendant à la candidature Bouamrioune Slimane dépose son dossier    Exportations hors hydrocarbures: les mesures prises pour l'encouragement des exportateurs mises en avant    Compétitions africaines interclubs 2024-2025: les représentants algériens obtiennent leurs licences africaines    Mondial 2025: la sélection algérienne en stage du 17 au 24 juillet à Alger    AADL 3: la plateforme d'inscription ouverte jeudi jusqu'à minuit comme dernier délai    Les résultats de l'examen du baccalauréat annoncés jeudi à 16h00    Assurance agricole: des journées de sensibilisation contre la DNC bovine    Festival de la poterie de Maâtkas: un art et un métier ancestral à préserver    Transports: inauguration du musée de l'ETUSA    Présidentielle: le Califat général de la confrérie Tidjania appelle à une participation massive autour du projet d'Algérie nouvelle    Création de dix sites d'exploitation du corail rouge    Un nouveau chef de Sûreté de wilaya    L'inaccessibilité des jeux aux citoyens ordinaires ne fera que diviser davantage la France    Bentaleb préside la cérémonie de sortie de la 9e promotion    Un rapport partiel présenté devant Faid    Une vengeance sans limites ?    Riche programme au profit des enfants de la communauté nationale à l'étranger    Repêchage d'un noyé, porté disparu à la plage de Fenar, à Ben Abdelmalek Ramdhan    Démantèlement d'une bande spécialisée dans le vol de motos    L'aveu d'échec de l'armée sioniste à Ghaza    Manifestation grandiose pour exiger la fin de l'agression sioniste    « La politique d'exportation vise à consolider les efforts de l'Etat »    Les vestiges d'un combat légendaire découverts    Classée au patrimoine culturel matériel national    En Egypte, le taxi-bibliothèque de Mohammed véhicule la lecture    Accord trouvé entre Ittihad Djeddah et l'AS Rome pour le transfert d'Aouar    «Des médailles olympiques les plus chères au monde»    TIZI-OUZOU : « VILLAGE POTEMKINE »    L'agonie du peuple palestinien, c'est le déjà-là de notre propre mort (*)    Algérie : le 5 juillet 1962, l'indépendance sous le coup d'Etat permanent    La décision du président de la République de se présenter pour un 2e mandat saluée    62 ANS APRES L'INDEPENDANCE : DIRIGEANTS OU NOUVEAUX COLONS    Algérie assoiffée : Une nation riche en pétrole, perdue dans le désert de ses priorités    Election présidentielle en Algérie. En avant toute vers la stagnation    Algérie : Manœuvres insidieuses autour de l'exploitation du gaz de schiste dans le Sahara    Le Président Tebboune va-t-il briguer un second mandat ?    Prise de Position : Solidarité avec l'entraîneur Belmadi malgré l'échec    Pôle urbain Ahmed Zabana: Ouverture prochaine d'une classe pour enfants trisomiques    Coupe d'afrique des nations - Equipe Nationale : L'Angola en ligne de mire    Suite à la rumeur faisant état de 5 décès pour manque d'oxygène: L'EHU dément et installe une cellule de crise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Musique / Sévag Tachdjian et Diane Bucciali
Duo, baryton et soprano
Publié dans Info Soir le 13 - 01 - 2009

Récital n Ils nous ont gratifié d'un magnifique récital de chant lyrique lundi soir.
Une salle comble par un public, mi-connaisseur, mi-curieux, venu découvrir ce récital de chant lyrique, organisé par le Centre culturel français, et qui débuta par un très joli extrait de Shéhérazade, de Maurice Ravel (1875-1937), La Flûte enchantée, interprété par la mezzo-soprano (voix féminine plus basse que le soprano), Diane Bucciali, vêtue d'une magnifique robe rouge, accompagnée par la talentueuse Erika Hashimoto, au piano, avant de laisser place au baryton (voix d'homme, intermédiaire entre la basse et le ténor), Sévag Tachdjian, qui nous dira : «Les grottes de Cervantés ne sont pas loin d'ici, quoi de plus normal que de commencer par les Chansons de Don Quichotte, de Jacques Ibert (1890-1962)», avant de les interpréter toutes les quatre, Chanson du départ, Chanson à Dulcinée, Chanson du Duc et enfin Chanson de la mort, accompagné, lui, au piano, par le sympathique Grégory Ballesteros, qui jouait de son instrument d'une manière très «théâtrale», ce qui lui fera dire : «La façon de jouer du piano avec des chanteurs lyriques, ou de musique de chambre, est très différente des autres interprétations, et d'ailleurs, il y a des cours spécialisés dans ce sens, pour les rapports humains, bien comprendre la sensibilité de l'artiste-chanteur, respecter et suivre la respiration de l'artiste, d'où les cours d'accompagnement vocal...». Puis, une magnifique interprétation de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Cosi fan tutte, de Diane Bucciali pour le premier extrait Air de Dorabelle : E amor un landroncello et en duo pour Duo Dorabella Guglielmo : il core vi dono, suivie d'une très émouvante interprétation de Antonin Dvoràk ( 1841-1904), Ciganské Melodie (mélodies tziganes), par Sévag Tachdjian, qui dira à ce propos : «Dans la vie des tziganes, la vie et la mort , la joie et la peine, sont toujours associées», avec 7 extraits, Mon chant est plein d'amour, Ecoutez comme chante mon triangle, Et la forêt autour de moi est silencieuse, Lorsque ma vieille mère chantait des chansons, Le violon est accordé, Plus agréables sont aux tziganes, et enfin , Donnez à un faucon une cage en or, puis un enchaînement de Bucciali, des «Siete canciones populares espanolas» ( sept chansons populaires espagnoles), El pano moruno, Serguidilla murciana, Asturiana, Jota, Nana, Cancion, et Polo.
Et enfin , pour clore ce magnifique récital en apothéose, quoi de plus agréable que Don Giovanni de Mozart, Duo Zerlina Don Giovanni : La ci darem la mano, en duo et en symbiose parfaite, tant dans le vocal que dans le mimique. Bravo au quatuor.
InfoSoir : Qu'est ce que "le chant lyrique"?
Sévag Tachdjian : Pour moi, c'est l'art le plus complet ; on y retrouve de la musique, du théâtre, de l'opéra, du ballet, des mises en scène, et on en a plein la vue et plein les oreilles. Presque tous nos sens y sont sollicités.
Est-il vrai qu'actuellement, des groupes de métal utilisent le chant lyrique?
Oui, métal, rap, techno, mais soit en mixage , soit en superposé, et ça donne un son jeune.
Un dernier mot.
Une dame me disait tout à l'heure, après le récital, que c'est peut-être pas très agréable de chanter devant un public «non connaisseur», je lui ai répondu, que c'est toute la philosophie de la musique de chambre, cette promiscuité, cette spontanéité, cette intimité entre le public et les chanteurs, ça ,c'est du vrai bonheur.
InfoSoir : Dernièrement , vous avez chanté dans l'opéra Le pont des Ombres, quelle différence y a t-il entre le chant de l'Opéra et le chant lyrique?
Diane Bucciali : la musique de chambre et l'Opéra, font partis du chant lyrique.
Avez-vous déjà penser à faire du chant lyrique à l'oriental?
Franchement oui, de plus, depuis que j'ai découvert et écouté la chanteuse algérienne, Houria Aïchi, dans Les Cavaliers de l'Aurés, l'idée me revient très souvent. Mais bon, pour le moment il n' y a rien de concret.
Combien d'heures de footing faites-vous par jour ?
(Eclat de rire).C'est vrai que ça demande énormément de souffle, mais en plus du footing, je fais du yoga, pour la concentration et le souffle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.