Journée mondiale de l'Afrique: face aux défis de la paix, santé et agroalimentaire    Sahara occidental: une délégation US arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes et El Bakari    Tindouf: les postes frontaliers entre l'Algérie et la Mauritanie réceptionnés octobre prochain    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Lutte contre la spéculation illicite: 53 délits enregistrés durant les quatre premiers mois 2022    L'université est un important allié pour réaliser la transition écologique et le développement durable    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Akim Zedadka confirme son départ de Clermont Foot    Rio Ferdinand évoque "une honte historique" au sujet de Mbappé    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Naftal: Appel à la révision de la marge bénéficiaire de l'entreprise    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Risques d'incendies: Branle-bas de combat pour éviter le pire    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Des mentalités à formater    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    Les moteurs de la débrouille    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    Les directeurs des CEM se rebellent    La société civile en question    Oran n'aura plus soif    Les dernières retouches    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Un réseau de prévention mis en place    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«La réutilisation des eaux usées traitées une nécessité pour l'irrigat
Lors de sa visite à Touggourt mardi dernier, le secrétaire général du
Publié dans La Tribune le 12 - 11 - 2015

Intervenant lors de l'inspection d'une série d'installations relevant du secteur dans la nouvelle circonscription administrative de Touggourt (160 km Nord d'Ouargla), M. Hadj Belkateb a estimé «nécessaire aujourd'hui d'accorder davantage d'importance à l'exploitation des eaux usées traitées à des fins d'irrigation agricole, en vue de renforcer les capacités d'irrigation dans la région».
Le SG du ministère a déploré, lors de l'inspection de la station d'épuration des eaux usées de la commune de Tebesbest, la déperdition d'une quantité de près de 8 000 m3 d'eaux usées traitées quotidiennement, sans les ré-exploiter dans l'irrigation agricole, appelant à «remédier à la situation dans les plus brefs délais».
Réalisée en 1987 pour un investissement de plus de 57 millions DA, cette installation, opérationnelle depuis novembre 1993, a été mise maintes fois à l'arrêt pour des raisons tantôt techniques, tantôt de gestion, avant de faire l'objet d'une réhabilitation en 2003 et d'une remise en service en février 2004, confiant sa gestion en juillet 2005 à l'Office national d'assainissement (ONA).
Le projet de réhabilitation, pour une enveloppe de plus de 208 millions DA, du drain de l'Oued-Righ, long de 135 km, depuis la localité de Goug (commune de Blidet- Amor, vers Chott Melghigh sur le territoire de la nouvelle circonscription administrative d'El-Meghaïer (El-Oued), a également fait objet d'une présentation.
Visant la préservation de ce cours d'eau, le projet, dont les délais de réalisation ont été fixés à trois ans et dont la première tranche est à 20% d'avancement des travaux, avait été lancé à partir du territoire de la circonscription administrative de Touggourt.
La délégation s'est ensuite enquise, dans la commune de Nezla, du projet d'un centre d'enfouissement technique (CET) devant accueillir, à son entrée en exploitation au cours du dernier trimestre de 2015, les déchets des communes de Touggourt, Nezla, Tebesbest et Zoauia El-Abidia.
D'un montant d'investissement de 200 millions DA, la réalisation du CET vise notamment l'amélioration du cadre de vie du citoyen et la lutte contre les décharges anarchiques altérant l'environnement.
Dans la même commune, M. Belkateb a inspecté une station de déminéralisation de l'eau potable d'une capacité de traitement de 400 litres/seconde (L/S), utilisant la technique d'osmose inverse pour donner une production quotidienne de 34 560 litres d'eau potable conforme aux normes nationales et internationales.
Opérationnelle depuis avril 2015, cette station dispose d'un système de refroidissement de 60 à 30 degrés de l'eau captée de quatre forages, a-t-on expliqué à la délégation.
Dans la commune de Mégarine, précisément à Ghamra, la délégation a visité le chantier d'un complexe agro-industriel relevant de l'Office national d'irrigation qui sera mis en exploitation en mars 2016.
Couvrant une surface de 10 hectares, ce complexe est dédié à la production des cultures maraîchères, à travers l'exploitation de la géothermie pour chauffer les serres et l'irrigation par système du goutte-à-goutte.
La délégation s'est enquise, au chef lieu de la commune de Touggourt, du projet de réalisation d'un complexe hydraulique renfermant, sur une surface globale de 4,7 hectares, deux forages et un château d'eau de 1 000 m3 visant à améliorer l'alimentation en eau potable de la population locale.
Dans le but d'améliorer l'approvisionnement en eau potable, il a été suggéré la réalisation aussi, dans le cadre de ce complexe, d'une station de déminéralisation d'une capacité de production quotidienne de 15 000 m3.
La délégation s'est ensuite rendue dans la zone de Mendes, commune d'Ouargla, où elle a visité un périmètre agricole de 300 hectares, renfermant 43 000 palmiers et comptant 675 agriculteurs.
Mettant à profit cette visite, les exploitants agricoles ont soulevé une série de contraintes liées notamment aux risques des feux et à l'exiguïté des voies d'accès menant à l'intérieur des palmeraies.
Ils ont, en outre, proposé la réalisation d'une étude portant réhabilitation du réseau d'évacuation du surplus d'eau d'irrigation sur une distance de 18 km, ainsi que la réhabilitation d'un réseau de distribution des eaux d'irrigation agricole sur 24 km.
Le secrétaire général du ministère des Ressources en eau a, au terme de sa visite dans la wilaya d'Ouargla, inspecté des installations de traitement des eaux usées, une station de déminéralisation de l'eau potable et le centre d'enfouissement technique (CET) au chef-lieu de wilaya.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.