Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    L'utopie, c'est fou, c'est bien    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La version numérisée de Omar Gatlato projeté à la salle El Mougar
Suite à la restauration de plusieurs œuvres du patrimoine cinématographique
Publié dans La Tribune le 02 - 06 - 2016

Quinze films algériens produits entre les années 1970 et 1980, restaurés et numérisés, ont été présentés, mardi soir, à la salle El-Mouggar à Alger à la faveur de la projection de la version numérisée de Omar Gatlato (1976) de Merzak Allouache.
Quinze films algériens produits entre les années 1970 et 1980, restaurés et numérisés, ont été présentés, mardi soir, à la salle El-Mouggar à Alger à la faveur de la projection de la version numérisée de Omar Gatlato (1976) de Merzak Allouache.
Présent à cette cérémonie, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a salué «le travail de ses prédécesseurs, sur ce projet, qui a permis d'offrir «une seconde vie à ces œuvres et de rendre hommage à des cinéastes, artistes et techniciens qui avaient fait l'âge d'or du cinéma algérien».
Le ministre de la Culture a également encouragé le Cnca à poursuivre cette opération de restauration en déclarant que son département va s'atteler à «récupérer les archives du cinéma algérien» détenus par les laboratoires de plusieurs pays européens.
En présence de plusieurs figures du septième art algérien, Azzedine Mihoubi a également rendu hommage aux acteurs principaux de Omar Gatlato, Boualem Bennani et Aziz Degga, quarante ans après la sortie de ce film culte dans l'histoire du cinéma algérien.
Pour sa part, le directeur du Cnca, Mourad Chouihi, a affirmé qu'«une dizaine d'autres films étaient déjà en cours de restauration sur un total de plus de 120 œuvres cinématographiques concernées».
Les quinze films restaurés ont été sous-titrés en français, anglais et espagnol et seront disponibles sur d'autres supports afin d'en faciliter la diffusion en salle et à la télévision. Le directeur du Cnca a également indiqué que ces quinze premiers films numérisés seront projetés à Alger durant le mois de Ramadhan.
Entamée en 2012 par le Centre national du cinéma et de l'audiovisuel (Cnca), cette opération de restauration et de numérisation, des bobines 35mm vers le format DCP (Digital cinéma package), permet une exploitation de ces œuvres dans des conditions optimales tout en garantissant la conservation.
Toutefois, il est à souligner qu'un nombre incalculable de bobines d'archives et d'œuvres cinématographiques sont toujours en attente d'être restaurées et risque de dépérir avec le temps.
Pour rappel, ce projet a mis de longues années avant d'être enfin finalisé et permettre ainsi aux nouvelles générations de redécouvrir en haute définition les chefs d'œuvres du patrimoine cinématographique algérien. Ainsi , en plus du mythique Omar Gatlato, des films comme «Hassan terro» de Mohamed Lakhdar Hamina, «La citadelle» de Mohamed Chouikh, «Patrouille à l'Est» de Ammar Laskri, «Beni Handel» de Lamine Merbah, «L'aube des damnés» d'Ahmed Rachedi ou encore «Les vacances de l'inspecteur Tahar» de Moussa Haddad ont également été restaurés et numérisés.
R. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.