De la surfacturation à la sous-facturation !    Entreprises: La dépénalisation de l'acte de gestion en question    Assainissement du foncier industriel: 307 actes de concession annulés pour non concrétisation des projets    Football - Ligue 1: Une étape pour y voir plus clair    Assises nationales de la santé: Des participants et des boycotteurs    Pour la plantation de 50.000 arbustes avant la fin de l'année: Lancement hier de la grande campagne de reboisement    Plus de 374 kg de viande blanche impropre à la consommation saisis    Aïn El Kerma: Exhumation des restes de trois corps de martyrs    Reportage - Tiaret Sur les pas d'Ibn Khaldoun    La Baraka du baril    Un marché pour les produits fabriqués par les femmes    Christopher Ross: «je persiste et je signe»    Quand les Algériens s'en mêlent    Gifles au Roi    Ce que propose Lamamra pour protéger les migrants    Le nouveau procès en appel de Hamel reporté    Un ultimatum fixé à Solskjaer    Inauguration imminente    Lorsque Rabah Madjer était «Mustapha»    Les choses sérieuses commencent    Tebboune présente ses condoléances    Le MDN organise un colloque historique    5 décès et 79 nouveaux cas en 24 heures    Le corps de l'avocat Zitouni retrouvé    Enfin des logements pour les sinistrés    Le Makhzen joue ses dernières cartes    L'artisanat des idées    «Préservons notre mémoire!»    «La vie d'après» en route    Ecrivain algérien Youssef Bendekhis lauréat    Journées de formation sur la gestion des risques biologiques    La distribution d'essence peine à redémarrer    "COMME UN MIROIR BRISE"    Campagne de sensibilisation dans le milieu estudiantin    MERIEM    Le rêve d'Ali Zamoum et de Kateb Yacine revisité    Un studio de cinéma en plein air à Oultem !    Abbas Righi chante le malouf à Montréal    Cour de Boumerdès : Le nouveau procès en appel de Hamel reporté au 24 novembre    La JS Saoura affrontera les Ghanéens de Hearts Of Oak    La CAF reporte le match Soudan-Algérie    Deux organisations plaident en faveur d'un mécanisme de surveillance des droits humains    Des offres chez Peugeot Algérie    Les putschistes isolés    Les députés adoptent des ordonnances déjà appliquées    Forcing pour l'arrivée d'une filiale de Sonatrach    Sûreté de wilaya: La police honore la presse    Les dernières cartouches des imposteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Il faut assurer la dotation et la sécurisation des ressources en eau»
Abdelkader Ouali depuis la wilaya d'Aïn Defla :

Le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali, a indiqué, hier à Aïn Defla, où il s'était déplacé pour une visite de travail dans cette wilaya, que la mission primordiale de son secteur réside actuellement en la mobilisation, le renforcement et la sécurisation des ressources en eau. En visitant le barrage de Sidi M'hamed Ben Taïb, dans la commune de Gh'rib, le ministre fera savoir que les efforts de son département sont orientés actuellement sur le renouvellement des réserves d'eau et non plus la gestion, car, dira-t-il, l'étape de la production de la ressource hydrique et du renforcement de l'alimentation en eau potable est réussie, et il reste à sécuriser davantage cette ressource vitale et la renouveler. «Cela contribuera amplement à l'amélioration de notre gestion pour lutter carrément contre la gestion archaïque afin de moderniser notre département. Il faut donner également une extrême importance à la sécurisation des ressources en eau. Aucune goutte ne doit être gaspillée. Nous avons besoin de la ressource hydrique pour l'irrigation agricole», dira M. Ouali à l'adresse des responsables du barrage. Selon les explications fournies sur place au ministre, cette wilaya dispose de six barrages, quatre retenues collinaires, cinq petits barrages et 162 forages ainsi que 178 puits. Le ministre indiquera par ailleurs que les infrastructures hydriques dont dispose cette wilaya sont suffisantes pour répondre aux besoins de la population. Le barrage de Sidi M'hamed Ben Taïb sert à irriguer le périmètre du Haut Chellif et alimenter la wilaya d'Aïn Defla. Ce barrage est plein à 100% suite aux dernières chutes de pluies. Sa production journalière est de 232 941 m3/j, avec une capacité de stockage de 133,494m3. Le taux de raccordement moyen de la wilaya est de 92,01%. Une fiche technique du secteur des ressources en eau de cette wilaya a été présentée au ministre, qui a saisi l'occasion pour inciter les responsables à se pencher sur les problèmes majeurs qui font perdre beaucoup d'eau, à savoir le raccordement illicites et les fuites. Il a en outre instruit les responsables de mobiliser l'eau de forage pour l'irrigation. «Il faut augmenter vos capacité de stockage. Il faut changer les comportements liés à l'utilisation de l'eau. Stop au gaspillage de l'eau», dira-t-il.
La délégation ministérielle s'est dirigée par la suite à la station de traitement des eaux dans la commune de Cherib où M. Ouali a reçu des explications sur le fonctionnement de cette infrastructure qui dispose de trois stations de pompage. M. Ouali a mis l'accent sur la nécessité de fournir des services de qualité en respectant l'utilisation de produits chimiques nécessaires pour offrir aux populations une eau potable de qualité à 100%. «L'eau a besoin d'être traitée à 100% avant d'être distribuée à la consommation», affirme-t-il. Le ministre a visité par la même occasion le site de barrage de Ouled Mellouk qui a été mis en eau en 2004. Un exposé général sur la mobilisation des ressources superficielles a été présenté au ministre par l'Agence nationale des barrages et transferts (Anbt). M. Ouali a en outre visité le petit barrage d'oued Tighzel et la station du traitement d'eau potable. Ce barrage alimente six mille habitants, des populations des zones rurales. Les responsables ont fait savoir au ministre que le mois de mars prochain, une station d'épuration sera mise en service.
Dans l'après-midi, le ministre, s'est rendu à la commune d'El Abadia pour visiter la station de pompage du périmètre El Omra El Abadia de 8 500 ha et visité une station de pompage au niveau d'oued Chlef.
F. O.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.