Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Il faut assurer la dotation et la sécurisation des ressources en eau»
Abdelkader Ouali depuis la wilaya d'Aïn Defla :

Le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali, a indiqué, hier à Aïn Defla, où il s'était déplacé pour une visite de travail dans cette wilaya, que la mission primordiale de son secteur réside actuellement en la mobilisation, le renforcement et la sécurisation des ressources en eau. En visitant le barrage de Sidi M'hamed Ben Taïb, dans la commune de Gh'rib, le ministre fera savoir que les efforts de son département sont orientés actuellement sur le renouvellement des réserves d'eau et non plus la gestion, car, dira-t-il, l'étape de la production de la ressource hydrique et du renforcement de l'alimentation en eau potable est réussie, et il reste à sécuriser davantage cette ressource vitale et la renouveler. «Cela contribuera amplement à l'amélioration de notre gestion pour lutter carrément contre la gestion archaïque afin de moderniser notre département. Il faut donner également une extrême importance à la sécurisation des ressources en eau. Aucune goutte ne doit être gaspillée. Nous avons besoin de la ressource hydrique pour l'irrigation agricole», dira M. Ouali à l'adresse des responsables du barrage. Selon les explications fournies sur place au ministre, cette wilaya dispose de six barrages, quatre retenues collinaires, cinq petits barrages et 162 forages ainsi que 178 puits. Le ministre indiquera par ailleurs que les infrastructures hydriques dont dispose cette wilaya sont suffisantes pour répondre aux besoins de la population. Le barrage de Sidi M'hamed Ben Taïb sert à irriguer le périmètre du Haut Chellif et alimenter la wilaya d'Aïn Defla. Ce barrage est plein à 100% suite aux dernières chutes de pluies. Sa production journalière est de 232 941 m3/j, avec une capacité de stockage de 133,494m3. Le taux de raccordement moyen de la wilaya est de 92,01%. Une fiche technique du secteur des ressources en eau de cette wilaya a été présentée au ministre, qui a saisi l'occasion pour inciter les responsables à se pencher sur les problèmes majeurs qui font perdre beaucoup d'eau, à savoir le raccordement illicites et les fuites. Il a en outre instruit les responsables de mobiliser l'eau de forage pour l'irrigation. «Il faut augmenter vos capacité de stockage. Il faut changer les comportements liés à l'utilisation de l'eau. Stop au gaspillage de l'eau», dira-t-il.
La délégation ministérielle s'est dirigée par la suite à la station de traitement des eaux dans la commune de Cherib où M. Ouali a reçu des explications sur le fonctionnement de cette infrastructure qui dispose de trois stations de pompage. M. Ouali a mis l'accent sur la nécessité de fournir des services de qualité en respectant l'utilisation de produits chimiques nécessaires pour offrir aux populations une eau potable de qualité à 100%. «L'eau a besoin d'être traitée à 100% avant d'être distribuée à la consommation», affirme-t-il. Le ministre a visité par la même occasion le site de barrage de Ouled Mellouk qui a été mis en eau en 2004. Un exposé général sur la mobilisation des ressources superficielles a été présenté au ministre par l'Agence nationale des barrages et transferts (Anbt). M. Ouali a en outre visité le petit barrage d'oued Tighzel et la station du traitement d'eau potable. Ce barrage alimente six mille habitants, des populations des zones rurales. Les responsables ont fait savoir au ministre que le mois de mars prochain, une station d'épuration sera mise en service.
Dans l'après-midi, le ministre, s'est rendu à la commune d'El Abadia pour visiter la station de pompage du périmètre El Omra El Abadia de 8 500 ha et visité une station de pompage au niveau d'oued Chlef.
F. O.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.