Belhimer : consacrer la place de leader de la Télévision publique dans le secteur audiovisuel    Algérie-Emirats arabes unis : nécessité de renforcer la coopération bilatérale et de poursuivre les concertations    Douanes: réduire le temps de stationnement des conteneurs dans les ports    Cour suprême: poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Djerad reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères    Robert Moreno évoque le cas Slimani    Cinq pays au 10eme Festival international du théâtre de Bejaia    Une force africaine en Libye garantira le respect du cessez-le-feu    Les consommateurs dénoncent    HADJADJ : Arrestation de 2 vendeurs illicites de boissons alcoolisées    L'EHU d'Oran au chevet des malades de Tiaret    TIZI-OUZOU : Destruction d'une casemate pour terroristes    BECHAR : Un dealer condamné à 3 ans de prison pour trafic de drogues    L'APN LUI DONNE UN DELAI DE 10 JOURS : Abdelkader Ouali refuse de renoncer à son immunité parlementaire    Découverte d'un bain romain    Nomination de Ahmed Bensebbane à la tête de l'EPTV    Visite d'Erdogan à Alger: le caractère stratégique des relations entre les deux pays réaffirmé    Amitié entre les peuples: Ghlamallah prendra part à une conférence en Croatie    Coupe de la CAF : Le Paradou hypothèque ses chances de qualification    Hand/Tournois de qualification olympique: l'Algérie dans le groupe de l'Allemagne    Sit-in de solidarité avec Ilyas Lahouazi    Les efforts de lutte contre la corruption stagnent dans les pays du g7    Un "terminus" brutal pour la JSK    Le WA Tlemcen rejoint l'O Médéa en tête du classement    Casoni pose ses conditions    Les Algériennes en regroupement à Alger    «Nous allons porter plainte contre tout complice avec l'occupation marocaine»    La défaillance de l'EGSA    Enquêtes sur les biens immobiliers des hommes d'affaires    "Le hirak n'a pas vocation à conquérir le pouvoir"    Lahouazi, Alloune, Khallil et Ferhani sous contrôle judiciaire    5 morts et 32 blessés dans un accident de la circulation    Biscuits roulés à la cannelle    Le ministère de la Santé recommande de reporter les voyages prévus en Chine    Convergence de vues entre Tebboune et Erdogan    L'Algérie condamne avec "force"    Liban : le nouveau gouvernement rejeté par la rue    Hirak : discuter pour être indiscutable    Sortir ...Sortir ...Sortir ...    Deux moi ou la comédie romantique réinventée    Hommage et recueillement à la mémoire de matoub lounès    Au Louvre, une œuvre cinétique de l'artiste vénézuélien Elias Crespin    Crise libyenne: Un conflit naît dans les laboratoires américains ?    SEOR: Perturbation de l'alimentation en eau dans 12 communes    Tunisie: Vers un nouveau gouvernement ?    Assemblage de tramways: Alstom n'a pas respecté le contenu de l'accord    Mouvement dans le corps des walis    La présidente par intérim candidate à la présidentielle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le pétrole en légère baisse, l'offre surabondante pèse
Progression des stocks américains de brut et recul des réserves d'essence
Publié dans La Tribune le 29 - 06 - 2017

Après le rebond observé depuis le début de la semaine, les prix du pétrole ont légèrement baissé, hier en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur les cours. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 46,62 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 3 cents par rapport à la clôture de mardi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI), pour la même échéance cédait 11 cents à 44,13 dollars. «Le flot de mauvaises nouvelles sur le marché du pétrole semble sans fin : après la fin des échanges mardi, l'American Petroleum Institute (ou API, association professionnelle du secteur pétrolier aux Etats-Unis, Ndlr) a fait état d'une hausse inattendue des réserves américaines de brut de 851 000 barils la semaine dernière», ont observé des analystes. Et les réserves d'essence ont également connu une hausse étonnamment abrupte. Les estimations données par l'API n'allaient toutefois pas dans le même sens que les chiffres du département américain de l'Energie (DoE). Publiées hier, les données du DoE ont fait, elles, état d'une hausse surprise des stocks de pétrole, la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence ont reculé. Lors de la semaine achevée le 23 juin, les réserves commerciales de brut ont progressé de 100 000 barils et atteint 509,2 millions de baril, précise le document hebdomadaire du département américain de l'Energie, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une baisse de 2,25 millions de barils. En tenant compte d'un nouvel abaissement des réserves stratégiques, les stocks totaux de pétrole brut ont reculé de 1,3 million de barils. Du côté des réserves d'essence, le DoE a annoncé une baisse de 900 000 barils, tandis que les estimations des économistes compilées par Bloomberg prévoyaient un statu quo. Ce chiffre était particulièrement attendu au moment où la demande est censée repartir avec le début de la saison durant laquelle les Américains utilisent plus leur véhicule. Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage, etc) ont baissé de 200 000 barils, alors que les analystes interrogés par Bloomberg anticipaient une progression de 934 000 barils. Le marché réagissait peu à la publication de ces chiffres, le baril accentuant à peine la tendance à la hausse sur laquelle il était jusque-là. Vers 14H40 GMT, le cours du baril de «light sweet crude» (WTI), prenait 13 cents à 44,37 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex). Mardi, les cours du brut avaient temporairement profité d'un accès de faiblesse du dollar. Les observateurs, faut-il le signaler, doutent de plus en plus de l'efficacité des mesures de limitation de production mises en place depuis le début de l'année par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires pour rééquilibrer un marché dominé par la surabondance de l'offre.
B. A./Agences

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.