Du sens du patriotisme en Algérie    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Les suppressions de postes chez Airbus : Une nouvelle «dévastatrice»    ONU: adoption d'une résolution exigeant "une cessation générale des hostilités" pour contrer le Covid19    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Tizi Ouzou : Défaillance dans l'alimentation en électricité    Oran: décès de l'artiste Tahar Refsi    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    La mère des batailles    La tablette et les diplômés chômeurs    Après la fermeture des marchés à bestiaux: Plaidoyer pour une vente contrôlée des moutons de l'Aïd    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Le verdict du procès des trois activistes de Béjaïa renvoyé au 8 juillet    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    Vu à Tizi Ouzou    Le coup de gueule du Pr Ryad Mahyaoui    Le pétrole progresse,    De lourdes peines de prison et saisies des biens    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Biskra face au rebond inquiétant des contaminations    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Report de l'AGEx au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le HCA annonce une année déterminante pour la langue amazighe
Caravane culturelle célébrant le centenaire de Mouloud Mammeri à Jijel
Publié dans La Tribune le 13 - 07 - 2017

Le Haut commissariat à l'amazighité est déterminé à publier la version finale du dictionnaire de la langue amazighe d'ici la fin de la tournée de la Caravane culturelle Mouloud-Mammeri
En marge de la cérémonie de clôture des activités de la caravane culturelle célébrant le centenaire de la naissance de l'écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri, le secrétaire général du Haut commissariat à l'amazighité (HCA), El Hachemi Assad, a déclaré que l'«année 2017 sera cruciale et déterminante pour le développement et la généralisation de la langue amazighe sur les plans social et administratif», rapporte l'APS. Pour le même responsable, la priorité actuelle est accordée au travail en coordination avec les institutions publiques des secteurs de la communication, de l'intérieur et des collectivités locales, et de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, en vue de répertorier des textes juridiques en vigueur en prévision de la création d'un complexe de la langue amazighe en 2018. «Le HCA est en phase d'élaborer un plan d'action de concert avec ses partenaires des administrations et des institutions de l'Etat pour la généralisation progressive, à partir de la prochaine rentrée scolaire, de la langue amazighe au sein de l'école algérienne notamment les deux paliers, primaire et moyen», a également affirmé El Hachemi Assad.
Dans ce sillage, le secrétaire général du HCA s'est dit optimiste quant à la dynamique et aux résultats obtenus sur la voie de la généralisation de la langue amazighe dans le secteur de l'éducation nationale, espérant que cet effort soit couronné par la mise en œuvre de mesures rendant obligatoire l'enseignement de la langue amazighe et par l'ouverture de postes budgétaires de recrutement des diplômés des instituts de formation des enseignants diplômés des instituts de langue amazighe. Il a également plaidé pour la réactivation de la commission mixte entre le HCA et le ministère de l'Education nationale, gelée depuis une année. M. Assad a aussi fait état de la publication de la liste des établissements et institutions officiels de l'Etat algérien rédigée en langue amazighe. Le HCA est aussi déterminé à publier la version finale du dictionnaire de la langue amazighe d'ici la fin de la tournée de la Caravane culturelle Mouloud-Mammeri.
Pour rappel, la caravane littéraire dédiée à la mémoire de l'écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri (1917-1989) est arrivée, samedi passé, au complexe touristique le «Rocher noir» dans la commune d'El Aouana à Jijel dans une première escale à travers les villes côtière.
L'organisation de cette caravane s'inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri à travers des festivités culturelles et littéraires qui a duré trois jours à Jijel.
La constitution d'atelier de travail pour la traduction, l'organisation de conférences, de présentations théâtrales tirées de l'œuvre de Mouloud Mammeri et autres activités figurent parmi les activités initiées par les participants à cette caravane, dont des éditeurs en langue Amazighe, des traducteurs, des professeurs d'universités et des poètes.
Ce programme arrêté par le HCA vise à vulgariser la culture et la langue Amazighes et faire connaître davantage l'écrivain Mammeri et ses œuvres à travers leur traduction, en langues arabe et Amazighe, leur réédition et présentation parallèlement avec la saison estivale, a indiqué, à l'APS, le secrétaire général du HCA.
Parmi les festivités prévues dans le cadre de cette caravane qui sillonnera plusieurs villes côtières, figurent également une table ronde sur les œuvres de Mouloud Mammeri, la lecture de textes choisis du patrimoine de l'écrivain en langues arabe, française et Amazighe, en plus de spectacles musicaux et autres représentations théâtrales, a-t-il été noté.
S. B./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.