Tebboune présente ses vœux au peuple algérien    Football / Ligue 1 algérienne : le NC Magra et le RC Arbaâ se neutralisent (0-0)    Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov    Formation professionnelle: plus de 300.000 nouvelles places pédagogiques à la prochaine rentrée    Pneumologie : faire bénéficier l'Algérie de l'expérience de sa diaspora    Fédération algérienne de football (FAF) : "Le nouveau DTN sera connu au plus tard mi-décembre"    Cérémonies et activités religieuses à travers les différentes mosquées à l'occasion du Mawlid Ennabaoui    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Visite de courtoisie chez Goudjil    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    In memoriam Octobre 88    Embrouille    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Une semaine chargée pour l'ANP    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le livre dans un écrin festif
2ème Festival international de la littérature et du livre de jeunesse
Publié dans La Tribune le 23 - 06 - 2009


Photo : S. Zoheïr
Par Farah Bachir-Cherif
Le deuxième grand rendez-vous attendu de cet été, avant l'arrivée du Festival panafricain, a ouvert ses portes samedi dernier sous le haut patronage de la ministre de la Culture, Khalida Toumi. Placé sous le slogan «des livres pour un été africain», le deuxième Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse, qui se déroule sur l'esplanade de Riadh El Feth jusqu'au 29 juin prochain, draine du monde. A notre passage, dimanche dernier en début de soirée, l'ambiance était à la fête. Des familles, des jeunes et des moins jeunes ont fait le déplacement, pour satisfaire leur curiosité et voir ce que propose cette manifestation internationale.Plus de soixante-trois éditeurs nationaux et étrangers et plus de 70 écrivains et conférenciers prennent part à ce festival et exposent leurs livres sous des chapiteaux blancs aménagés à cet effet. Un programme de divertissement a été concocté, pour cette même journée, dans les trois espaces, le Cénacle, l'Agora et les Florilèges.
Dans le premier espace réservé aux conférences, plusieurs participants ont pris part à la 1re rencontre thématique dont les débats ont tourné autour de la question : «De quoi parlent les écrivains africains aujourd'hui ?» Les écrivains présents sont Mambou Aimée Gnali du Congo-Brazzaville, Tanella Boni de Côte d'Ivoire, Terni Monénembo et Libar Fofana de Guinée, Bios Diallo de la Maurétanie, Sami Tchak du Togo et, enfin, Anouar Benmalek d'Algérie.La seconde rencontre a eu pour thème les Voies poétiques, entre autres, le Yemen avec Fethi Abou El Nacer, l'Egypte avec Imad Fouad, le Soudan avec Naceur El Hadji et l'Algérie avec Nacera Mohamdi…Quant au théâtre, des artistes africains animeront un spectacle sur le thème «quand l'Afrique se conte» avec des contes et des animations musicales.Pour sa part, l'espace Florilèges, qui est dédié à la lecture, a accueilli durant 1h30 les visiteurs pour une escale lecture. Au programme de cet espace, un récital et une lecture poétique avec, pour le récital, un duo de griots, Diali et Soriba Sakho, et pour la poésie, Mbaye Ndongo. Le théâtre en plein air, l'Agora a, lui, accueilli la pièce de théâtre Business is business de Fouzia Aït El Hadj, qui raconte l'histoire de jeunes sortis de l'université et partageant la même habitation. Mais au fil du temps et des désillusions, ils commencent à se lasser l'un de l'autre. La cohabitation naguère amicale devient impossible.
Les visiteurs qui n'étaient pas intéressés par l'un de ces espaces, se baladaient sur l'esplanade pour découvrir les différents stands d'exposition. A voir le nombre de visiteurs, à ce deuxième jour du festival, et la joie sur le visage des enfants découvrant les couvertures bariolées des livres exposés, on peut dire que ce deuxième Festival international de la littérature et du livre de jeunesse s'annonce bien et pourrait même contribuer à réconcilier le livre avec les jeunes lecteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.