Man City : Sterling est fan de Zidane    Centre nautique d'Oran: piscines dotées de bassins en Inox, une première en Afrique    Tebboune évoque la fermeture des frontières avec le Maroc    PROMOTION DU DIALOGUE SOCIAL : Une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    LUTTE CONTRE LE DISCOURS DE HAINE : Zeghmati présente l'avant-projet de loi    DANS UNE ENTREVUE ACCORDEE A UNE CHAINE DE TELEVISION RUSSE : Tebboune nie toute exploitation du gaz de schiste    Mohamed Bedjaoui impliqué lui aussi    MOSTAGANEM : Les distributeurs de lait ne décolèrent pas    FRANCE : Quatre frères et sœurs algériens arrêtés à Bordeaux    REMONTEE DES EAUX A ES-SENIA : Vers la réalisation de canaux de drainage vers la Sebkha    Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    Fausses adresses    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Montréal aux couleurs algériennes    Serport annonce ses grands projets    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Arrêt de l'importation des kits CKD/SKD : Abdelmadjid Tebboune met fin au «montage» automobile    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    La statue de Constantin dans un état lamentable    Ligue 2: Attention aux points perdus en route !    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La sensibilisation et l'éducation sanitaire pour contrer les malformations néonatales
1res journées médico-chirurgicales pédiatriques à Aïn Témouchent
Publié dans La Tribune le 27 - 12 - 2009


Photo : Riad
Synthèse de Nabila Belbachir
La sensibilisation et l'éducation sanitaire du malade constituent des moyens de lutte «efficaces» contre les malformations néonatales, a affirmé jeudi
dernier le professeur Hacène Abdelhafid Boukli du CHU d'Oran, lors des 1res journées médico-chirurgicales pédiatriques, tenues à Aïn Témouchent.
Intervenant en marge de cette rencontre, le spécialiste a précisé qu'il s'agit des «meilleurs moyens pour prévenir de telles malformations et les traiter, afin d'éviter les complications futures». Il a, dans ce contexte, cité l'intervention sur une luxation de la hanche qu'il a effectuée, mercredi dernier, à l'établissement hospitalier Dr Benzedjreb d'Aïn Témouchent, sur une fille de six ans. Le professeur Boukli a tenu, toutefois, à préciser que c'est la «première du genre» dans la wilaya d'Aïn Témouchent, avec une durée de trois heures et demie. Explicite, il dira sur cette intervention qu'il a fallu procéder, entre autres, à un raccourcissement fémoral de cette jeune fille qui avait un déboîtement de la hanche et plâtrer tout le côté concerné pendant 45 jours. Cette intervention nécessitait, auparavant, un transfert à l'étranger pendant six mois, a-t-il rappelé. «Avec un dépistage précoce, cette fillette aurait pu éviter une telle complication lourde», a signalé le professeur. A titre d'information, cette rencontre scientifique, selon le professeur Boukli, est la «première du genre en matière de communication», pour les spécialistes de la santé publique. Elle a été organisée par l'EH Dr Benzedjreb. Il faut dire qu'une quarantaine de communications ont été présentées par des pédiatres, chirurgiens pédiatres, orthopédistes, réanimateurs, anesthésistes, entre autres, de l'Ouest et du Centre. Cette journée consacrée à l'enfant a concerné, également, la présentation d'une communication sur la chirurgie cardiaque suite à une malformation
congénitale du cœur. D'autres intervenants ont traité de malformations de l'appareil digestif, mettant l'accent sur l'urgence de la mise en place de services de néonatologie au niveau des hôpitaux afin de prévenir des complications entraînant, la plupart du temps, la mortalité de nouveau-nés. Selon le docteur Baghdadli du CHU d'Oran, le taux de mortalité des nouveau-nés est passé de 90% en 2001 à 70%, actuellement. La formation de spécialistes en néonatologie a été également évoquée par les communicants qui demandent, en outre, la mobilisation de moyens nécessaires pour la prise en charge de ces nouveau-nés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.