Mohamed Salah évoque sa relation avec Mahrez    Liverpool : Klopp n'est pas étonné pour Bruno Fernandes    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Colloque international à Tlemcen sur Sidi Boumediene
à l'initiative de la direction de wilaya de la culture
Publié dans La Tribune le 27 - 02 - 2010

De notre correspondante à Tlemcen
Amira Bensabeur
«Sidi Boumediene, une voie, une œuvre» est le thème central d'un colloque international organisé par la direction de la culture de la wilaya de Tlemcen et qui se tiendra les 3 et 4 mars prochain. Cette rencontre scientifique, dont le programme prévoit 18 conférences qui seront animées par de nombreux spécialistes d'Algérie, de Tunisie et de France, devra évoquer le parcours de l'homme depuis sa naissance jusqu'à sa mort. Parmi les conférences programmées, on citera, entre autres, «la fonction du maître», «la quête de l'altérité dans la poésie de sidi Boumediene», «Halte sur la poésie soufie entre la signification et la structure, étude du poème (les gens de l'amour) de Sidi Boumediene», «Sidi Boumediene et l'école de Béjaïa».Par ailleurs, le réalisateur Mrah Abdelatif présentera en avant-première son film documentaire Voyage au cœur des zaouïas d'Algérie dont le scénario est signé par le Dr Sari Ali Hikmat. Il est à noter que cette rencontre se veut un voyage dans le temps afin d'évoquer toutes les facettes de Choaïb Ibn Hocine El Andaloussi, surnommé Aboumediene El Ghouts et qui deviendra dans le langage populaire Sidi Boumedienne, le saint patron de la ville. De tous les saints de Tlemcen, Sidi Boumediene est le plus connu. Dans l'imaginaire algérien, son nom est emblématique du vécu de la ville. Abu Madyan El Ghaouth est né à Séville en 1126. Il enseigna à Béjaïa, qui fut capitale de la dynastie des Hammadides. Connu pour sa grande autorité en matière d'enseignement soufi, Sidi Boumediene se singularisa par son ouverture spirituelle. Arrivé à La Mecque, il fait connaissance avec cheikh Sidi Abdelkader El Djillali qui complète alors son instruction sur la doctrine soufie et fit de lui son disciple. Sidi Boumediene voyageait beaucoup. Il professa à Baghdad, à Séville, à Cordoue et à Béjaïa. A la mort de son maître, il devint le plus célèbre de tous les cheikhs que ce saint avait formés dans son école. Selon les anthropologues, Sidi Boumediene dérangea les traditionalistes, tout comme Averroès, son contemporain, dont les livres furent brûlés. Convoqué, comme lui, par les «autorités religieuses», Abou Madyan meurt en chemin près de Tlemcen en 1198. Il est inhumé à El Abbad -appelé aussi Sidi Boumediene- à la périphérie de la ville. Vénéré à ce jour, son mausolée suscite un pèlerinage permanent. Ses sentences sont chantées dans la musique classique maghrébine. Notons qu'au sujet d'El Abbad, Sidi Boumediene aurait dit avant sa mort : «El Abbad wa fihi yahla rokkad.» (A El Abbad le sommeil (éternel) devient délicieux).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.