Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Milan : Pioli est désolé, mais...    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    Encore un corps repêché à El Tarf    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Hirak, quels débouchés politiques ?    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Sans diagnostic point de remède !    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les chercheurs lancent un appel
L'édition des manuscrits de Sidi Boumediene
Publié dans Le Maghreb le 13 - 03 - 2010

La semaine dernière, un appel solennel a été lancé à partir de Tlemcen, la ville de Sidi Boumediene pour que les manuscrits de ce saint patron soient en urgence édités. C'était à l'occasion d'un colloque international sur ce saint patron que les participants ont exhorté les responsables afin de recueillir et éditer les manuscrits de ce dernier par des spécialistes et chercheurs qui se chargeront de les authentifier. Pour ces spécialistes, il s'agirait de traiter les manuscrits collectés et de distinguer entre ce qui est authentique, propre à Sidi Boumediene, et ce qui lui a été attribué injustement ou par enchantement, selon un responsable du comité de recommandations, qui a également appelé à la création d'un forum annuel et à étudier tous les aspects relatifs au Cheikh Sidi Boumediene et les hommes du savoir qu'il avait connus dans sa vie riche en événements et hauts faits. De plus, il a été également recommandé d'imprimer les communications et les travaux de recherche présentés lors de ce colloque de deux jours, organisé par la direction de la culture de la wilaya de Tlemcen. Les participants ont proposé en outre de transformer le mausolée de Sidi Boumediene, ses annexes et l'école Khaldounéenne de Tlemcen, en un musée et en un centre de rayonnement.
Lors de ce rendez-vous, il était également question de débattre des "karamate" (faveurs), ou ce qui est connu du grand public comme bénédiction "baraka", dont jouissait ce saint patron, rapportée par lui-même ou mentionnée aux "écrits divins", par ses disciples (mouridine) relatant ses "miracles" (khaouariq) accordés aux saints patrons, comme ce fut pour Sidi Abdelkader El Djilani et cheikh Ibn Arabi. A ce registre, le professeur Mohamed Saïdi de l'Université de Tlemcen a animé une conférence intitulée "Lecture analytique des karamate de Sidi Boumediene Chouaib" dans laquelle il a traité de la dimension soufie dans les textes de cette personnalité héritése par les générations successives, en affirmant que l'analyse sémantique et sémiotique de ces textes "souligne l'importance de l'interaction entre la légende, le rituel et le mythe". De son coté le Docteur Tedjini Benaissa de la même université a tenté d'expliquer, dans sa communication, des Karamate en référence au cheikh Al Alawi, en affirmant que Sidi Boumediene et ce cheikh avaient vécu, tous les deux, une expérience soufie léguant un grand héritage de textes, de terminologies et de versions de l'imaginaire fertile du soufisme riche comme à l'image de la richesse de la conscience et la générosité de ces deux hommes. Cette rencontre, qui a vu la participation d'universitaires et de chercheurs
d'Algérie, de Tunisie et de France et de cheikhs de zaouias du pays, a permis de mettre la lumière sur la voie et le rôle de Sidi Boumediene dans le mouvement soufi, ses œuvres et ses hauts faits, légués à ses disciples (mouridine) et qui avaient contribué à la propagation de la tariqa soufie au Maghreb arabe à l'époque. Les conférenciers ont développé à ce sujet plusieurs thèmes abordant "Sidi Boumediene et la philosophie soufie", "son influence en soufisme", "la fonction du cheikh", "Sidi Boumediene et Sidi Abdelkader El Djilani", "Sidi Boumediene et Ibn Arabi", "Les wakfs de Sidi Boumediene El ghaout à El-Qods" et sa participation à la guerre contre les croisades. Puis sur le terrain, les participants à ce coloque ont pu visiter les lieux de culte que recèle Tlemcen, notamment le site de "El Eubbad" où se trouve le mausolée du saint patron Sidi Boumediene et autres monuments historiques. L'Appel serait donc à méditer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.