Quelques vérités bonnes à dire    harcha    Un riche programme culturel pour agrémenter les soirées de Ramadhan    Hamdi Benani en concert    Tajine malsouka au poulet    Réunion EPTV-FAF : Les droits TV au menu    Le temps de plus en plus compté    En bref…    L'USMA a son destin en main    Sport et tourisme : Signature d'une convention de partenariat aujourd'hui    Du talent à revendre    On vous le dit    L'événement estival    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Retrait des passeports de responsables de banques: L'ABEF dément    «Sans préalables ni conditions»: Le FFS propose une «conférence nationale de concertation»    CROYANCES ET CONVICTIONS    Alger: Marche des étudiants sous haute surveillance policière    Tlemcen: La Justice enquête sur le détournement de foncier    Sidi Saïd sévit contre ses adversaires    Le professeur Chems Eddine Chitour : "Le spectre de l'année blanche universitaire peut encore être écarté"    Le dernier coup de maître de Ribéry    Kanté à nouveau dans le viseur du PSG?    L'ES Tadjenanet dernier qualifié pour les demis    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Après les voitures moins de 3 ans, les crédits sans intérêts    Des membres de la société civile, des politiques et des universitaires réagissent    La semaine de Dame justice    La Protection civile, le ventre creux, mais déjà un pied dans l'eau    A quand un fichier national?    Importations Opérations de contrôle drastique durant le premier trimestre    Le déclic    Le peuple algérien se classe premier de l'Afrique    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Quand l'URSS aspirait à rejoindre l'Otan    L'alternative de la dernière chance    Les étudiants ont marché    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    Actions et rendements baissent : L'actualité commerciale domine les bourses    Coupe d'Angleterre: Troisième trophée domestique pour Mahrez et Manchester City    Championnat d'Angleterre de Rugby : Northampton miraculeusement en demi-finales    Sahara Occidental-Maroc : Une loi instrumentalisée contre la liberté de la presse    En 11 ans : Nissan s'attend à son plus mauvais résultat    Japon : Probable contraction de l'économie au premier trimestre    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    Saisie de 16,5 quintaux de kif traité,    La classe politique et les personnalités nationales réagissent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La réhabilitation des marchés, première étape pour l'éradication de l'informel
En attendant la réalisation de trois marchés de gros à travers le pays
Publié dans La Tribune le 25 - 11 - 2010


M. Benbada a inspecté des marchés en restauration à Constantine. Sa première halte l'a mené à la commune du Khroub où débutait, il y a deux mois, l'opération de réhabilitation du marché de détail fruits et légumes Emir-Abdelkader. Après des années d'inactivité, une enveloppe financière de 100 millions de dinars a été débloquée pour sa restauration confiée à une entreprise privée. Le délai d'aménagement de ce marché, situé au cœur de la commune, est fixé à huit mois. Le ministre a insisté sur le respect des délais comme il a demandé au maire de préparer un modèle sur l'exploitation des stands qui seront loués par priorité aux ayants droit qui se sont acquittés de leur loyer. Le marché de gros Magrofel de Constantine a été également inspecté par M. Benbada, accompagné du wali et des responsables de l'APC. Visiblement, les 130 millions de dinars alloués n'ont pas suffi à réhabiliter les espaces. Aussi les responsables ont-ils demandé au ministère une rallonge estimée à 30 millions de dinars, que le ministre aura subtilement refusée dès lors que la gestion de cet unique marché de gros se trouve à Constantine, et donc relevant de la commune. «Faites-le fonctionner selon les normes et rentabilisez-le», devait-il recommander. Dans la foulée, le ministre a insisté sur la mercuriale qui doit être affichée au quotidien, comme il a tenu à rappeler l'importance de définir la traçabilité des produits qui transitent au marché. Dans ce contexte, il informera le gestionnaire de Magrofel de l'importance de la mise à niveau pour demeurer dans les normes de marché. Un autre marché en réhabilitation, situé à la cité des Martyrs, a aussi été visité par le ministre. La grogne des commerçants était au rendez-vous. «Ce n'est qu'hier que la commune a procédé au nettoiement de ce souk. L'alimentation en électricité a été opérationnelle la veille», dira un exploitant qui pointe un doigt accusateur sur la municipalité de Constantine qu'il accuse de passivité. Il y eut bien évidemment des mécontents qui n'ont pas eu de stands pour location. Le comble de l'opération de restauration des marchés, c'est le souk Al Asser situé en plein cœur du secteur sauvegardé de la vieille ville. «Il faut savoir le délimiter pour entamer sa réhabilitation sans toucher au patrimoine à préserver», a réagi le ministre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.