14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    Sellal a rencontré samedi leurs responsables.. Onze organisations estudiantines soutiennent Bouteflika    Après la destruction par la douane libyenne de sa cargaison de jus pour «non-conformité».. L'entreprise NCA Rouiba réagit    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Hausse de débit, baisse de tarification, exportation d'Internet vers l'Afrique.. Les promesses de Houda Faraoun    Un eurodéputé dénonce les accords commerciaux Maroc-UE.. La question sahraouie mobilise les consommateurs espagnols    Iran.. Egypte et Jordanie dénoncent l'attentat terroriste    Béjaïa.. Les RN 26 et 09 bloquées par des protestataires    Alger.. Arrestation d'un terroriste recherché    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Tournoi International de la LAT.. 25 nations au rendez-vous    INVESTISSEMENT : 4 000 émigrés algériens veulent investir en Algérie    Manchester United.. Tout pour prolonger David de Gea    ADRAR : 10 personnes asphyxiées sauvées in-extremis    LOGEMENTS SOCIAUX A ORAN : Des brigades pour lutter contre la sous-location    La guerre des amulettes ?    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les mal classés respirent mieux    Soulagement pour Coman, disponible pour Liverpool    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    Ankara ne reviendra pas sur l'achat des missiles S-400 à la Russie    Téhéran accuse Islamabad de soutien à un groupe derrière un attentat meurtrier    Les chiffres de la Cacobatph    Remède relaxant pour les douleurs au genou    Le meeting national des retraités de l'armée annulé    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Romain Gary sur les écrans    Albayazin inaugure l'année 2019 avec le guide de la wilaya de Boumerdès    Jijel : Le corps d'un jeune disparu en mer repêché à la plage Aftis    Nouvelles d'Oran    A la recherche du temps perdu    400 kilomètres de fibre optique en projet    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Importations: La facture alimentaire a dépassé les 8,5 milliards de dollars    Volley-ball - Super Division: Bonne opération pour le RC Msila    Kateb Yacine, la mère de Mohammed Dib et les «bons à rien»    El Tarf - Guerre de libération : un recueil sur la Base de l'Est    Préparatifs de l'élection présidentielle    Du clinker algérien pour l'Afrique de l'Ouest    «Nathan le sage» présentée à Alger    Exposition de Djamel Bouttaba    Sécurité : Le nouveau DGSN met en avant l'importance du partenariat entre les différents corps    Coupe d'Algérie (1/4 de finale) : La double confrontation CSC - MCO décalée au mois de mars (Arama)    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    Syrie : Sommet trilatéral à Sotchi en vue d'un règlement durable de la crise    Venezuela : Maduro appelle le Royaume-Uni à rendre l'or "volé"    CACI-France : Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





4 films algériens parmi les 26 en lice pour les Tanits
Publié dans La Tribune le 18 - 10 - 2008


Synthèse de Fella Bouredji
Quatre œuvres algériennes figurent dans le programme de compétition officielle de la 22e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) qui se tiendra du 25 octobre au 1er novembre prochains à Tunis. Vingt-six longs et courts métrages en provenance de dix-sept pays d'Afrique et du monde arabe seront en lice dans la course aux Tanits.
C'est le dernier film de l'Egyptien Youssef Chahine, décédé en juillet dernier, Chaos, qui sera projeté en ouverture, a indiqué à la presse Dora Bouchoucha, première femme à diriger ce festival biennal créé il y a 42 ans en Tunisie.
Le jury présidé par l'écrivain algérien Yasmina Khadra devra décerner un nouveau prix à l'initiative du producteur franco-tunisien, Tarak Ben Ammar, au nom de la cinéaste libanaise disparue, Randa Chahal Sabbagh. Un autre nouveau prix récompensera le meilleur scénario du festival qui donnera à voir dans ses diverses sections 150 films de 40 pays du monde. Outre une compétition vidéo, le festival propose 17 longs métrages et onze courts métrages dans la course aux Tanits et un panorama de films récents, dont Entre les murs du Français Laurent Cantet, Palme d'or du festival de Cannes.
Près de 300 invités sont attendus selon les organisateurs, parmi lesquels les Françaises Jeanne Moreau et Nicole Garcia, ainsi que des vedettes du cinéma égyptien. Des hommages seront rendus aux cinémas palestinien, algérien et turc durant le festival, qui saluera la mémoire de trois disparus, qui «ont contribué à forger l'identité des JCC». Outre Youssef Chahine, il s'agit du Sénégalais, Ousmane Sembène, et du producteur tunisien, Bahaeddine Attia.
Le festival rendra aussi un hommage posthume au producteur français, Humbert Baslan. Pour ce qui est de la participation de l'Algérie, deux productions cinématographiques de long métrage (LM), Mascarades de Lyes Salem et la Maison jaune d'Amor Hakkar, ainsi qu'une œuvre vidéo long métrage intitulée la Chine est encore loin de Malek Bensmaïl et une vidéo court métrage (CM), Goulili de Sabrina Draoui, sont inscrites parmi la soixantaine d'œuvres de différents pays qui seront projetées à ces JCC.
La Tunisie présentera trois longs métrages en compétition : Khamsa de Karim Dridi, Un si beau voyage de Khaled Ghorbel et l'Autre moitié du ciel de la réalisatrice Kalthoum Bornaz. L'Afrique subsaharienne sera représentée par des films d'Afrique du Sud, du Burkina Faso, du Cap-Vert, d'Ethiopie, des Comores, du Cameroun, du Niger et du Sénégal.
En marge des projections, des leçons de cinéma seront animées par les cinéastes français, Jean-Claude Carrière et Jacques Fieschi, et un atelier de projet permettra à des cinéastes de nouer des relations avec des bailleurs de fonds en vue d'obtenir des aides à la production.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.