Le Premier ministre inspecte la nouvelle cité 1200 logements AADL à Sid Bel Abbès    Troubles au Mali: les représentants de l'UA, Cédéao, ONU et UE appellent à "la retenue"    Réserves énergétiques: le Président Tebboune ordonne l'exploitation de tous les gisements    Accidents de la circulation: 2 morts et 128 blessés en 24 heures    Industrie: Tebboune ordonne de promulguer les cahiers des charges avant le 22 juillet    La difficile mission de Belahcel    Le fabuleux déclin d'une incorrigible gaffeuse    Boukadoum en visite de travail lundi en Tunisie    Un nouveau volet dans le «dossier automobile»    Le Premier ministre entame une visite de travail dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès    «La situation dans la wilaya n'est pas catastrophique»    Un travailleur humanitaire tué dans l'ouest du pays    Nouvelle manifestation contre l'arrestation d'un gouverneur en Russie    Les offrandes de Mahrez    La FAF prête à payer, mais sous condition    Sonatrach revoit sa stratégie de gestion    L'échéance repoussée d'un mois à l'autre    Démantèlement d'un réseau de trafic d'armes    Plaidoyer pour une implication plus significative des EPSP dans la lutte contre Covid-19    Hommage à Idir, symbole de toute une génération    Zoom sur la culture, la nature et la beauté du pays    Sur les traces de "Femmes ayant marqué l'histoire de l'Algérie"    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    On vous le dit    Ligue des champions d'Afrique : Le Cameroun refuse d'abriter le Final 4    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Concours du meilleur design de timbre-poste: les délais de participations prolongés    Bouira: Meurtre de la jeune avocate : les 3 mis en cause écroués    Le nouveau chef de la sûreté de wilaya installé    Covid-19: Les walis appelés à sévir    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Identité de papier    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    Meziane buteur, Benghit exclu    Comment intégrer les médecins libéraux ?    Crackers fromage-noix    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    L'attestation d'affiliation téléchargeable désormais via l'espace «El Hanaa»    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





4èmes journées médico-psychologiques : près de 1% de la population jeune atteinte de schizophrénie
Publié dans La Tribune le 04 - 12 - 2008

Tout comme la santé physique, la santé mentale revêt une importance vitale pour le bien-être général des individus. Or, cette question est souvent négligée ou carrément ignorée dans notre pays. Pourtant, les pathologies mentales sont de plus en plus fréquentes.
En attestent le constat et les chiffres révélés hier par des spécialistes venus des quatre coins du pays, lors des 4èmes journées médico-psychologiques organisées à l'hôtel Aurassi. Alzheimer, schizophrénie, agressivité, violence, autant de sujets d'actualité qui
font parler d'eux. Selon les organisateurs, à leur tête le professeur Mohamed Tedjiza, chef de service à l'hôpital Drid Hocine et
président de la Société médico-psychologique algérienne, environ 300 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer. Si cette maladie est la principale cause de démence chez les personnes âgées, la schizophrénie concerne une population jeune. «Elle se manifeste par une modification de la personnalité et la perte du contact avec la réalité, et affecte environ 1% des Algériens», d'après le professeur Tedjiza. Ce dernier précisera que l'hôpital psychiatrique Drid Hocine enregistre annuellement 20 000 consultations et 2 000 hospitalisations. Il existe vraisemblablement des prédispositions génétiques à la schizophrénie mais elle reste encore très mystérieuse.
Les traitements actuels ne permettent pas de guérir cette maladie mais aident à retrouver une vie quasi normale. La prise en charge passe par des médicaments, neuroleptiques et antipsychotiques, et un soutien psychologique. Abordant la question des traitements, le professeur Tedjiza est revenu sur les dernières mesures du ministère de la Santé qui visent l'interdiction d'importer des médicaments fabriqués en Algérie. Il déplorera le fait de ne pas associer les praticiens et les experts concernés dans une telle démarche et reproche aux pouvoirs publics de «vouloir appliquer sans discernement une politique de soutien inconditionnel au générique» en ne tenant pas en compte le risque encouru par certains malades sous traitement depuis longtemps, notamment ceux atteints de schizophrénie. «Je ne dis pas que tous les médicaments génériques sont mauvais mais ils ne sont pas forcément tous efficaces», dit-il. Par ailleurs, le professeur Moussa Arrada, doyen de la faculté de médecine d'Alger, explique que l'OMS accorde une importance capitale à la santé mentale, comme en témoigne la définition de la santé figurant dans sa Constitution qui dit que «la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en l'absence de maladie ou d'infirmité». Il dira que ces journées s'inscrivent dans le cadre du programme de formation continue de la faculté de médecine d'Alger qui permet une mise à jour des connaissances des médecins algériens.
Le représentant du ministère de la Santé a, pour sa part, évoqué la réalisation en cours de 14 hôpitaux psychiatriques et mis en exergue le programme du président Bouteflika qui porte sur la création de 53 centres intermédiaires de soins aux toxicomanes
et de 15 centres régionaux de cure de désintoxication.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.