L'Algérie plaide pour une «vision commune»    Vers l'exclusion de Bouhadja    Louh élude les sujets qui fâchent    L'inquiétude des céramistes    Le changement climatique, c'est maintenant    L'impératif d'installer une industrie dans le pays    Khashoggi a peut-être été tué par des «éléments incontrôlables»    Douze personnes appréhendées pour tentative de migration clandestine    Dussuyer et ses joueurs déterminés    47 athlètes en stage à Tlemcen    La grande musique au rendez-vous    17 octobre 61 : il pleuvait ce jour-là, mais le soleil scintillait à l'horizon…    APN: la solution est-elle dans la dissolution?    MC Alger: Courbis lâche le Mouloudia    Hai El Makkari et Toumiat: Relogement demain de 268 familles    1.800 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Hadj 2019: Début des inscriptions au tirage au sort ce jeudi    L'effet octobre    Fertial: l'Etat exercera son droit de préemption    Il y a 57 ans, des Algériens ont été massacrés à Paris    Une instance chargée du développement des zones frontalières sera créée prochainement    4éme session de la commission mixte bilatérale algéro-nigériane    Muhend U Yehya : Le premier fils de la Toussaint    «Hzem El Ghoula» pour le lever de rideau    Projection d'«Ech Chebkha» de Ghouti Bendedouche    «Une AGEx dans les plus brefs délais pour l'élection d'un président»    Athlétisme : Kip Keino et six dirigeants kenyans inculpés pour corruption    Mondial 2006 : La justice allemande abandonne les poursuites pour fraude fiscale    Sahara Occidental … Une ONG américaine accuse des fonctionnaires de l'ONU de corruption    Commerce : L'excédent chinois se rit des menaces de Trump    Allemagne : La coalition de Merkel meurtrie après l'échec électoral bavarois    Le ministère procède à l'examen des recours    949 associations activent sur le terrain    La gendarmerie neutralise un dangereux gang    Les phrases qui tuent    L'Algérie et son racisme    Remboursement des 20% des frais de médicaments non pris en charge par la CNAS    Installation d'un nouveau président de la commission de wilaya du parti FLN    On vous le dit    Les confrontations des promesses des sélectionneurs, qui aura raison ?    Le souci de son département de faire des maisons de jeunes des espaces d'éclosion des talents    «Corps et Mouvements», l'Espaco rouvre ses portes    5 députées du FLN affichent leur ralliement à Said Bouhadja    Renault Algérie prolonge les remises sur la Clio 4 et la Symbol    Menace sur 2 millions de diabétiques !    Citroën rend hommage à la mythique 2CV, qui célèbre ses 70 ans    Un arsenal judiciaire contre le harcèlement    2e Salon de la bande dessinée de Tizi-Ouzou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CRB : La piste Cherif El Ouazzani toujours d'actualité
Publié dans Le Buteur le 20 - 07 - 2018

Toujours sans entraineur, après la démission de Liamine Bougherara, le Chabab de Belouizdad devrait annoncer dans les toutes prochaines heures le nom de son futur entraineur. Trois noms ont été cités pour prendre le relais, notamment celui de Toufik Rouabah qui aurait tout conclu avec Ahmed Djaâfer lors d'une récente réunion. Mais voilà, il semblerait que le bras droit de Hadj Mohamed serait hésitant. C'est pourquoi, il a préféré prendre encore un peu de temps avant de trancher, car de l'autre côté, l'option Cherif El Ouazzani reste encore possible. L'ancien technicien de l'USMA est toujours sans club et serait très emballé à l'idée de prendre en main le Chabab de Belouizdad. Mais pas à n'importe quel prix.
Les dirigeants divisés
Une source bien informée nous a confié que ces tergiversations concernant la désignation d'un nouvel entraineur s'expliquent par deux choses. La première est le manque de liquidité. C'est ce qui a poussé Ait Djoudi et Bougherara à jeter l'éponge, avant même la reprise de l'entrainement. La deuxième est que Toufik Rouabah ne fait pas l'unanimité sein de la direction belouizdadie. Nombreux sont ceux qui estiment que l'ancien du CAB n'est pas en mesure de diriger une équipe aussi difficile à gérer que le Chabab de Belouizdad qui est régulièrement confronté à des problèmes d'argent. Pour d'autres, le choix de Cherif El Ouazzani s'impose, lui qui a déjà montré dans un passé récent qu'il était en mesure de bien gérer un groupe au milieu de toutes les difficultés et d'aller chercher des résultats plus que convaincants.
Décision aujourd'hui !
«On décidera, au plus tard demain ou après-demain !» C'est la phrase qui revient le plus souvent chez les responsables belouizdadis, lesquels sont confrontés à un sérieux problème d'argent. Ce qui les met dans une position très compliquée, au moment de négocier et surtout de présenter des garanties au futur entraineur. Après les deux épisodes compliqués avec Ait Djoudi et Bougherara, la direction belouizdadie ne veut plus refaire la même erreur. Elle préfère d'abord récupérer les liquidités, avant d'annoncer définitivement la signature d'un nouvel entraineur. Et selon une source bien informée, les caisses du club devront bientôt bénéficier d'une importante rentrée d'argent qui dépasserait les 6 milliards de centimes. Ce qui devrait leur permettre de régler bien des problèmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.