CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NAHD : Coup d'arrêt pour les Sang et Or
Publié dans Le Buteur le 24 - 09 - 2018

Finalement, les joueurs du NAHD n'étaient pas capables de prolonger leur belle série et ont concédé ainsi un deuxième faux pas à domicile après celui contre l'USMA. Samedi face à l'USMBA, les protégés de Billel Dziri étaient hors coup et n'ont pu concrétiser leur domination contre un adversaire qui était à leur portée. Déconcentrés et pas du tout appliqués, les coéquipiers de Yaiche n'ont pas été incisifs et efficaces à l'approche des buts et n'ont pu venir au bout de leur adversaire du jour, qui s'est déplacé à Alger pour limiter les dégâts et revenir, au minimum, avec le point du match nul. En l'absence de l'audace, les joueurs de Bel Abbès sont parvenus à piéger les Husseindéens dans leur fief et imposer le match nul. Sur le plan du jeu, les deux formations n'ont pas fourni un grand match et les visiteurs ont réussi à profiter de la passivité des locaux. Quant aux Sang et Or, ils n'ont pas su profiter des occasions qui se sont offertes aux attaquant et confirment ainsi qu'ils doivent encore travailler pour perfectionner leur rendement et espérer atteindre à nouveau le podium.
L'attaque à l'index !
Les joueurs du Nasria ont concédé lors de la dernière journée du championnat leur second faux pas de suite. En effet, ils ont laissé filer une belle opportunité pour réduire l'écart sur les autres formations du haut du tableau mais surtout, ils ont lâché le podium. Tous ceux qui ont suivi cette empoignade étaient unanimes à dire que le NAHD, en dépit de sa domination, ne méritait guère ce faux pas et qu'une victoire était tout à fait à sa portée. Face à l'USMBA, l'équipe husseindéenne a réalisé une moyenne prestation face à un adversaire qui n'a pas fait grand-chose. C'est plutôt les joueurs Husseindéens qui lui ont offert ce précieux point. Si le NAHD n'a pas enchainé avec une troisième victoire de suite, c'est parce que les attaquants, comme de coutume, ne se sont pas montrés à la hauteur. Ainsi, le compartiment offensif ne s'est pas montré efficace et les attaquants ont brillé par leurs ratages inexplicables. D'ailleurs, ces ratages étaient le tournant de la rencontre. Quand vous ne marquez pas, vous encaisser, heureusement, ce n'était pas le cas. On craint déjà le syndrome de la saison passée où les attaquants nahdistes ont souvent peiné à retrouver leur efficacité devant les buts adverses. Les joueurs ont perdu confiance et jouent devant leur public la peur au ventre. En parallèle, les deux autres compartiments ont bien tenu leur rôle et le staff technique arrive plus à mettre de l'ordre dans la défense et le milieu qu'en attaque. Après sept matches joués en championnat, l'équipe a concédé un revers, trois nuls et réussi trois succès. Une bonne moisson pour une jeune équipe mais la bande à Dziri aurait pu mieux faire.
La panne offensive tracasse le staff technique
Après dernier scénario face à l'USMBA, le staff technique se retrouve à nouveau face à un véritable dilemme. L'inefficacité qui demeure un énorme problème pour l'entraîneur Billel Dziri. Il est intéressant de faire une première approche et essayer de savoir ce qui réellement grince dans cette ligne avant du NAHD. Cinq attaquants se sont relayés dans cette zone de jeu depuis le début de la saison, Gasmi, Baali, Yaiche, Yousfi, Mouaki et Chouiter. Gasmi, Baali et Yaiche sont les fers de lance de l'équipe et le moins que l'on puisse dire qu'ils sont moins prolifiques. Mouaki, Chouiter et Yousfi viennent en dernier dans la mesure où ils n'ont pas encore apporté le plus souhaité par l'entraineur et les supporters. Ainsi, les attaquants du Nasria semblent très loin des baroudeurs du championnat. Seuls Gasmi et Yaiche ont pu marquer à une seule reprise mais cela reste largement insuffisant pour les attaquants de pointe. Quant aux autres, ils n'ont pu faire la différence en aucun moment. Force est de reconnaître que ces attaquants sont loin d'avoir les qualités des grands. Le deuxième constat, c'est que les attaquants ne pèsent pas, comme on dit, sur les défenses adverses et font preuve systématiquement de maladresse dans le dernier geste. Honnêtement, ils sont loin de leur niveau optimal et même si personne ne peut reprocher à ces éléments de ne pas mouiller le maillot, ils doivent travailler d'arrache-pied pour se corriger et secouer au plus vite les filets adverses. En tout cas, ce problème tracasse plus que jamais le staff technique.
Le Nasria perd le podium, mais pas le sprint final !
Malgré leur retour en force et cette belle série de trois succès et un nul, les joueurs du NAHD ont déçu samedi dernier avec ce nul concédé à domicile face à l'USMBA. Ils n'ont pas su profiter du terrain et des supporters, malgré leur maigre assistance, pour rester coller au haut du tableau. Un succès contre Bel Abbès aurait consolidé la place du NAHD sur le podium et aurait aussi aggravé l'écart sur le bas du tableau. Le constat à l'issue de cette empoignade n'était pas aussi accablant puisque les Sang et Or sont toujours en course sur deux fronts même s'ils ont perdu temporairement le podium. Pour revenir à la rencontre en elle-même, on peut d'abord dire que le Nasria avait perdu deux précieux points qui auront leur pesant d'or lors du décompte final. Malgré ce faux pas inattendu, les coéquipiers de Laribi n'ont pas encore dit leur dernier mot lors du sprint final.

«Nul amer, mais il faut se concentrer sur l'ASAM»
D'abord, vos impressions sur ce match nul concédé au 20-Août ?
On a concédé un faux pas face à une équipe de bel Abbès qui s'est bien défendue. On s'est procuré pas mal d'occasions et nous avons peiné devant les buts. On s'est créé plusieurs occasions de but à la clé un penalty raté même si cela peut arriver à n'importe quel joueur. Vu la physionomie de la rencontre, on ne peut pas dire que nous avons échoué. On ne va pas faire la fine bouche malgré ce nul amer mais il faut se concentrer sur l'ASAM.
Mais vous avez laissé filer une place sur le podium…
Nous avions un bon coup à jouer samedi, comme objectif les trois points. On savait bien que notre mission n'allait pas être une sinécure. Certes, nous avons perdu le podium mais pas nos objectifs. Nous sommes toujours dans nos prévisions et notre bilan demeure positif. On joue sans pression supplémentaire et nous n'avons pas la peur au ventre lorsqu'on affronte nos adversaires. Ainsi, nos chances pour une place avancée au classement demeurent intactes.
Peut-on dire que vous digérez ce faux pas ?
Le fait de rester dans le sillage des prétendants est déjà une bonne chose. On est toujours collé au peloton de tête et le championnat est loin d'être joué. La compétition demeure très serrée et tout se jouera jusqu'à l'ultime journée du championnat. Au cours de route, il y aura pas mal de surprises et nous devons restés concentrés et mobiliser pour atteindre notre objectif. Il y a des matches où le plus important est d'éviter la défaite.
Vous allez effectuer un déplacement à Aïn M'lila avant de disputer un derby face au PAC. Comment voyez-vous les choses ?
Chaque chose en son temps. On ne doit pas précipiter les choses et on doit absolument gérer match par match. Nous devons nous concentrer sur le prochain match, soit l'ASAM, avant de penser au suivant adversaire. Il faut rester lucides et garder cette motivation jusqu'à la fin du championnat. La page de l'USMBA est tournée et désormais on est concentrés sur l'ASAM.
Comment voyez-vous le match face à l'ASAM ?
D'abord, nous avons tout le temps pour préparer cette rencontre dans les meilleures conditions. Les deux équipes aborderont le match avec les mêmes objectifs et ambitions. Nous serons condamnés à la gagne afin de préserver notre place en haut du tableau. Ce rendez-vous sera différent mais on fera le maximum pour rattraper les points perdus à domicile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.