Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7 aliments potentiellement cancérigènes
Publié dans Le Buteur le 16 - 12 - 2018

Même s'il n'est toujours pas clairement établi quels sont les aliments qui sont à l'origine, où qui favorisent, le développement du cancer, ce qui est certain c'est que des études ont pointé des aliments qui peuvent être mis en relation avec cette maladie. Ils peuvent avoir des conséquences différentes dans les organismes de personnes distinctes, mais leur consommation fréquente coïncide avec l'augmentation du risque de développer n'importe quel type de cancer.
Si l'on prend en compte que 35% des tumeurs cancérigènes proviennent de l'alimentation, il paraît important de détecter les éléments qui en sont à l'origine.
Les viandes transformées
La majorité des viandes transformées, comme les saucisses, le jambon ou les lardons, contiennent des conservateurs chimiques, des colorants artificiels et de hautes teneurs en sel et sucre, pour qu'ils apparaissent frais et qu'ils aient une saveur très appétissante. Ces composés, qui contiennent notamment du nitrite et du nitrate de sodium, augmentent considérablement le risque de développer un cancer du côlon, ou d'autres types de cancer.
Les farines blanches raffinées
Selon une étude publiée par le Cancer Epidemiology, par Mile Markers et par Prevention, la consommation d'hydrates de carbone raffinés peut augmenter jusqu'à 220% le risque de souffrir d'un cancer du sein. Cela est dû à leur concentration glycémique qui augmente les niveaux de glucose très rapidement, ce qui alimente directement la croissance et la propagation des cellules cancéreuses au sein de notre organisme.
Les sucres raffinés
Comme dans le cas précédent, cet aliment provoque la croissance et la propagation des cellules cancérigènes dans notre organisme. Certains édulcorants riches en fructose sont encore plus agressifs et permettent aux cellules cancérigènes de se métaboliser rapidement et facilement, puis de proliférer. Les aliments populaires comme les gâteaux, les biscuits, les tartes, les sodas, les jus, les sauces contiennent des taux importants de sucre raffiné, et sont directement en relation avec le développement de cancers.
Les organismes génétiquement modifiés
La consommation d'aliments transgéniques, ou génétiquement modifiés, représente un risque important de développer différents types de cancer, même si cela n'est pas totalement prouvé pour le moment. Ces aliments se trouvent dans beaucoup de produits du quotidien, comme par exemple le maïs et ses dérivés, les tomates, les haricots de soja et le colza.
Les aliments frits et la malbouffe
La nourriture frite, à l'instar de la malbouffe, est déconseillée dans tous types de régime, car elle est en relation directe avec le développement de différents types de cancer, et cause d'autres problèmes de santé comme l'obésité ou les problèmes cardiaques. Les pommes de terre frites ou les snacks, que nous rencontrons de manière fréquente dans les restaurants et les supermarchés, contiennent de hauts niveaux d'acrylamide, une substance cancérigène qui se forme lorsque les aliments sont exposés à de hautes températures. L'acrylamide se trouve dans les aliments qui ont été cuits à des températures excédant les 120°C, elle est donc généralement présente dans les pommes de terre frites, et les autres plats classiques de la malbouffe auront tendance à en contenir des taux importants.
De plus, ces aliments contiennent beaucoup d'acides gras trans et de sucre, deux éléments qui sont en relation directe avec le développement et la prolifération du cancer.
Les aliments et les boissons diététiques
Les aliments et boissons diététiques sont une alternative très fréquemment proposée pour composer un régime sain, qui aide à perdre du poids. Mais cela n'est pas vraiment pas bon pour votre santé. Certes, ces aliments contiennent moins de graisses, de sucre, de calories, d'hydrates de carbone et de toutes ces substances qui font grossir. Mais, les étiquettes de ces produits mentent aux clients en leur disant qu'il s'agit d'un moyen sain et naturel de perdre du poids. Car ces produits contiennent des substances à l'apparence saine, mais qui ne le sont pas du tout, comme l'aspartame, un des édulcorants les plus communs qui entraîne des malformations à la naissance, et notamment le cancer.
Les tomates en conserve
La majorité des aliments en conserve contiennent un agent chimique connu sous le nom de BPA (ou Bisphénol A), qui agit comme un œstrogène et diminue l'activité hormonale normale du corps. Certaines études ont mis en relation cette substance avec différentes maladies cardiaques ou intestinales, avec l'infertilité et d'autres problèmes du système reproducteur. La consommation fréquente d'aliments en conserve entraîne une augmentation du risque de cancer, mais ce sont surtout les tomates conditionnées de cette manière qui représentent le plus grand danger pour le consommateur car, du fait de leur acidité, elles sont très facilement pénétrées par le BPA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.