Les opérateurs désirant produire ou importer le gel hydro-alcoolique invités à retirer une pré-autorisation    Registre de commerce: 11.427 nouveaux inscrits en mars    Barça : Bartomeu obtient la démission de six membres de la direction    Barça : Messi réagit à la rumeur qui l'envoie à l'Inter Milan    Ouargla/Covid-19 : initiative d'un groupe de jeunes au profit de la polyclinique de Sidi-Khouiled    Coronavirus à Chlef : un médecin volontaire pour soigner les paysans dans les zones reculées    Tlemcen : Belkhir Nesrine, une infirmière face au coronavirus    Coronavirus: l'agenda culturel chamboulé en Algérie    OPEP + : Accord pour une réduction de 10 millions de barils/jour dont 200 000 barils pour l'Algérie    Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Suspension de la rotation des Casques bleus    L'Adra lance une cagnotte    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    Les marchés pétroliers entre doute et optimisme    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    La FIFA contre les championnats à blanc    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    En difficulté de remboursement de leur endettement bancaire et de renouvellement de leurs lignes de crédit d'exploitation: Dispositif particulier d'aide aux petites et moyennes entreprises publiques et privées    Education: Des syndicats et des parents d'élèves demandent le report du bac et du BEM    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    L'Armée détaille son plan de bataille    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





7 aliments potentiellement cancérigènes
Publié dans Le Buteur le 16 - 12 - 2018

Même s'il n'est toujours pas clairement établi quels sont les aliments qui sont à l'origine, où qui favorisent, le développement du cancer, ce qui est certain c'est que des études ont pointé des aliments qui peuvent être mis en relation avec cette maladie. Ils peuvent avoir des conséquences différentes dans les organismes de personnes distinctes, mais leur consommation fréquente coïncide avec l'augmentation du risque de développer n'importe quel type de cancer.
Si l'on prend en compte que 35% des tumeurs cancérigènes proviennent de l'alimentation, il paraît important de détecter les éléments qui en sont à l'origine.
Les viandes transformées
La majorité des viandes transformées, comme les saucisses, le jambon ou les lardons, contiennent des conservateurs chimiques, des colorants artificiels et de hautes teneurs en sel et sucre, pour qu'ils apparaissent frais et qu'ils aient une saveur très appétissante. Ces composés, qui contiennent notamment du nitrite et du nitrate de sodium, augmentent considérablement le risque de développer un cancer du côlon, ou d'autres types de cancer.
Les farines blanches raffinées
Selon une étude publiée par le Cancer Epidemiology, par Mile Markers et par Prevention, la consommation d'hydrates de carbone raffinés peut augmenter jusqu'à 220% le risque de souffrir d'un cancer du sein. Cela est dû à leur concentration glycémique qui augmente les niveaux de glucose très rapidement, ce qui alimente directement la croissance et la propagation des cellules cancéreuses au sein de notre organisme.
Les sucres raffinés
Comme dans le cas précédent, cet aliment provoque la croissance et la propagation des cellules cancérigènes dans notre organisme. Certains édulcorants riches en fructose sont encore plus agressifs et permettent aux cellules cancérigènes de se métaboliser rapidement et facilement, puis de proliférer. Les aliments populaires comme les gâteaux, les biscuits, les tartes, les sodas, les jus, les sauces contiennent des taux importants de sucre raffiné, et sont directement en relation avec le développement de cancers.
Les organismes génétiquement modifiés
La consommation d'aliments transgéniques, ou génétiquement modifiés, représente un risque important de développer différents types de cancer, même si cela n'est pas totalement prouvé pour le moment. Ces aliments se trouvent dans beaucoup de produits du quotidien, comme par exemple le maïs et ses dérivés, les tomates, les haricots de soja et le colza.
Les aliments frits et la malbouffe
La nourriture frite, à l'instar de la malbouffe, est déconseillée dans tous types de régime, car elle est en relation directe avec le développement de différents types de cancer, et cause d'autres problèmes de santé comme l'obésité ou les problèmes cardiaques. Les pommes de terre frites ou les snacks, que nous rencontrons de manière fréquente dans les restaurants et les supermarchés, contiennent de hauts niveaux d'acrylamide, une substance cancérigène qui se forme lorsque les aliments sont exposés à de hautes températures. L'acrylamide se trouve dans les aliments qui ont été cuits à des températures excédant les 120°C, elle est donc généralement présente dans les pommes de terre frites, et les autres plats classiques de la malbouffe auront tendance à en contenir des taux importants.
De plus, ces aliments contiennent beaucoup d'acides gras trans et de sucre, deux éléments qui sont en relation directe avec le développement et la prolifération du cancer.
Les aliments et les boissons diététiques
Les aliments et boissons diététiques sont une alternative très fréquemment proposée pour composer un régime sain, qui aide à perdre du poids. Mais cela n'est pas vraiment pas bon pour votre santé. Certes, ces aliments contiennent moins de graisses, de sucre, de calories, d'hydrates de carbone et de toutes ces substances qui font grossir. Mais, les étiquettes de ces produits mentent aux clients en leur disant qu'il s'agit d'un moyen sain et naturel de perdre du poids. Car ces produits contiennent des substances à l'apparence saine, mais qui ne le sont pas du tout, comme l'aspartame, un des édulcorants les plus communs qui entraîne des malformations à la naissance, et notamment le cancer.
Les tomates en conserve
La majorité des aliments en conserve contiennent un agent chimique connu sous le nom de BPA (ou Bisphénol A), qui agit comme un œstrogène et diminue l'activité hormonale normale du corps. Certaines études ont mis en relation cette substance avec différentes maladies cardiaques ou intestinales, avec l'infertilité et d'autres problèmes du système reproducteur. La consommation fréquente d'aliments en conserve entraîne une augmentation du risque de cancer, mais ce sont surtout les tomates conditionnées de cette manière qui représentent le plus grand danger pour le consommateur car, du fait de leur acidité, elles sont très facilement pénétrées par le BPA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.