Forum mondial de l'eau en Indonésie: l'Algérie se distingue par ses positions claires    Para-athlétisme/Mondiaux de Kobe-2024: nouvelle médaille d'argent pour l'Algérie, grâce à Ziamni    Ligue 1 Mobilis: duel à distance pour la place de dauphin, choc "à six points" pour le maintien    Grand Prix International de la Ville d'Alger: 70 coureurs au départ de l'édition 2024, prévue sur 82,5 km    Les SMA célèbrent leur Journée nationale sous le slogan "Les Scouts toujours au service de la patrie"    Deuxième Forum du livre: une quinzaine d'inventeurs et de créateurs algériens distingués    L'armée sahraouie cible le siège d'un bataillon des forces d'occupation marocaines dans le secteur de Mahbes    La prévention des conflits en Afrique devrait être une priorité    Benbraham exhorte depuis Akbou à amplifier le mouvement associatif    Deux terroristes abattus dans la wilaya de Chlef    Pêche: Badani donne à Tipasa le coup d'envoi de la campagne de pêche au thon rouge    Le renforcement du parc hôtelier entraînera la baisse des prix    Formation professionnelle: Merabi préside une réunion d'évaluation de l'état d'avancement du processus de numérisation    Agriculture: Création d'une entreprise publique de développement des cultures agricoles stratégiques    Attaf copréside une séance de travail avec son homologue sénégalaise    Infrastructures routières: accorder une importance majeure au Grand sud    La rencontre du président de la République avec les chefs des partis politiques représentés aux Assemblées élues saluée    « Son application ne fera que renforcer l'Etat et protéger le citoyen de tout acte malveillant »    Mondial Para-athlétisme : Médaille de bronze pour Baka (1500m) et Bouchref    Mise à jour de la Ligue 1 Mobilis    US Souf : Six mois de suspension fermes pour le dirigeant Attoussi Belkhir    La Norvège va reconnaître l'Etat de Palestine à compter du 28 mai    La CPI doit également enquêter sur les ministres britanniques    L'entité sioniste persiste dans sa politique de profanation et de judaïsation de la Mosquée Al-Aqsa face au silence de la communauté internationale    Le HCLA célèbre la littérature pour enfants    Poursuite des campagnes d'hygiène et de propreté en prévision de la saison estivale    Saisie de 7,920 capsules de psychotrope et arrestation de 7 individus    Ouverture à Alger de la 2e édition    Le projet d'extension de l'aérogare réceptionné    Ouverture du 16e Salon national des arts plastiques    "Zawaya", nouvelle plateforme électronique dédiée aux productions cinématographiques et télévisuelles algériennes    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 27 juin 2024    « c'est ainsi que La Bataille d'Alger nous inspire ! »    Le Président Tebboune rencontre les chefs des partis représentés au sein des Assemblées élues    Le président de la République rencontre les chefs des partis politiques représentatifs au sein des Assemblées élues    Message de condoléances du Président Tebboune    Le pouvoir politique US des deux poids, deux mesures….    Palestine. Mieux vaut tôt que jamais    Le droit de massacrer, de Sétif à Gaza    Megaprojet de ferme d'Adrar : « elmal ou Etfer3ine »    Témoignage. Printemps Amazigh. Avril 80    Le Président Tebboune va-t-il briguer un second mandat ?    L'imagination au pouvoir.    Prise de Position : Solidarité avec l'entraîneur Belmadi malgré l'échec    Ils revendiquent la régularisation de la Pension complémentaire de retraite: Sit-in des mutualistes de la Sonatrach devant le siège Aval    Coupe d'afrique des nations - Equipe Nationale : L'Angola en ligne de mire    Suite à la rumeur faisant état de 5 décès pour manque d'oxygène: L'EHU dément et installe une cellule de crise    Pôle urbain Ahmed Zabana: Ouverture prochaine d'une classe pour enfants trisomiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Louisa Necib la Zidanette de France
Publié dans Le Buteur le 08 - 05 - 2009

«Quand je joue avec l'équipe de France, mon cœur reste aussi algérien»
La France a bien eu un Zidane, mais voilà qu'elle possède également une Zidanette. Il s'agit de Louisa Necib, meneur de jeu de l'Olympique Lyonnais et de l'équipe de France féminine. Comme son illustre aîné, elle est originaire de l'Algérie, elle est née à Marseille, elle est la footballeuse la plus spectaculaire en France et elle a une grande influence sur le jeu, en club comme en sélection. Comme quoi, la déperdition des talents algériens ne touche pas que les hommes. Il faut dire qu'en regardant Necib jouer sur un terrain, on voit clairement qu'il s'agit d'une artiste, un Brésilien au féminin. D'ailleurs, les observateurs estiment qu'elle est la seule capable de détrôner la Brésilienne Marta, considérée actuellement comme la meilleure footballeuse au monde.
*
La France nous «pique» même nos filles !
Louisa Necib est en train de devenir un phénomène en France. Avec l'Olympique Lyonnais, elle a atteint cette saison les demi-finales de la Ligue des champions (oui, ça existe même chez les féminines !), se faisant éliminer par les Allemandes de Duisburg. C'est déjà suffisant pour qu'elle ait le statut de star. Cet été, la France comptera sur elle en Finlande pour mener les Bleues à l'Euro. Necib, c'est donc du costaud ! Cela explique que la France nous «pique» à présent même nos filles. Ce transfert footballistique devient problématique tant ce sont de véritables talents qui passent de l'autre côté de la Méditerranée.
Le Buteur est allé à la rencontre de Louisa Necib à Lyon. D'habitude réservée et loin des feux des médias, elle a accepté de répondre à nos questions, trop fière d'être interviewée par un journal de son pays d'origine.
*
De quelles régions sont originaires vos parents ?
Mon papa de Biskra et ma maman d'Oran.
*
Quels sont vos rapports avec l'Algérie ?
Malgré le fait que j'ai grandi ici en France, je n'oublie pas mes origines. Je n'oublie pas surtout d'où viennent mes parents. Malheureusement, je n'ai pas souvent l'occasion de retourner en Algérie. La dernière fois que j'y suis allée, c'était en décembre dernier…
*
C'était avec votre club ?
Non, non, toute seule pour voir ma famille.
*
Vous avez été à Biskra ou à Oran ?
J'ai été à Oran, chez la famille de ma mère. C'est là que je vais le plus souvent. Pour moi, en tout cas, ça fait toujours plaisir d'y retourner.
*
Que vous disent vos cousins et cousines en Algérie, lorsqu'ils voient cette effervescence autour de vous dans les médias français ?
Là-bas, ils n'ont malheureusement pas trop l'occasion de me voir jouer. Non, ils sont contents tout simplement.
*
Ils ont quand même un peu de fierté, pour tout ce que vous êtes en train de réaliser, non ?
Fierté ? Je n'en sais pas. En fait, quand je vais en Algérie, je n'en parle pas trop. Ils savent juste que je fais du football et c'est tout.
*
Ils ne sont pas au courant des proportions que votre carrière est en train de prendre, depuis quelque temps ?
(Elle sourit) Non, non, ils n'en savent rien en fait. Ils n'ont pas trop l'occasion de voir nos matchs.
*
Que représente l'Algérie à vos yeux ?
(Elle réfléchit deux secondes) Je dirai, la famille… mes origines… Pour moi, c'est une fierté d'être Algérienne aujourd'hui, oui ! Il n'y a pas de doute.
*
On vous surnomme déjà la Zizou du football féminin. Qu'est-ce que cela vous fait-il d'être comparée à une légende comme Zidane ?
*
C'est sûr que j'en suis fière. Mais dans un autre sens, je pense que la comparaison est un peu démesurée, car Zidane, ça reste Zidane tout de même ! Mais c'est sûr que je ne peux être que fière d'être comparée à quelqu'un comme Zidane.
*
Quelles sont vos ambitions dans le football ? Devenir la meilleure joueuse du monde comme Zidane, justement ?
Non, pas pour l'instant. Ce qui m'intéresse, en ce moment, ce sont les objectifs collectifs plutôt. Je ne cherche pas à tirer la couverture vers moi. Ça ne me ressemble pas du tout. Je veux d'abord que mon équipe progresse et qu'elle réalise les objectifs qu'elle s'est tracés.
*
Qu'est-ce que cela vous fait-il d'être entourée par un entraîneur d'origine algérienne comme vous, (Farid Benstiti, ndlr) et d'un président qui est plus Algérien que nous tous (Paul Piemontese est né et a grandi en Kabylie, ndlr) ?
D'abord, c'est une vraie fierté pour moi d'avoir un coach comme Farid Benstiti qui connaît très bien son métier et qui est en plus Algérien comme moi.
*
Savez-vous qu'il a été international algérien au moins ?
Non, non, vous venez de me l'apprendre. C'est vrai ça ? (Elle se tourne vers Farid Benstiti qui acquiesce en rigolant). Et bien je suis contente pour lui. (Elle est très étonnée).
*
Et pour le président ?
Pour monsieur Piemontese, par contre, je savais un peu qu'il avait des attaches avec l'Algérie, parce qu'il m'en parle souvent et avec une immense fierté.
*
Qu'est-ce qu'il vous dit au juste ?
Qu'il aime énormément ce pays et qu'il a gardé beaucoup d'amis en Algérie. Monsieur Piemontese ne rate pas une occasion d'y retourner. On sent qu'il est très attaché à l'Algérie. Il n'y pas de doute, c'est un vrai Algérien.
*
Quand vous jouez pour l'équipe de France, vous n'avez pas un petit regret de ne pas avoir joué pour l'Algérie, ou alors vous vous dites que, comme Zidane, le fait de jouer pour les Bleus, vous savez que vous représentez aussi tous les Algériens qui vivent comme vous en France ?
Non, je n'ai pas de regret de jouer en équipe de France, parce que je suis née en France et c'est aussi mon pays. Vous savez, j'ai un cœur tellement grand, qu'il peut contenir l'amour de mes deux pays : la France et l'Algérie. Je ne saurais choisir entre les deux, comme pour mes parents. Quand je joue en équipe de France, il n'y a pas de doute que mon cœur reste aussi algérien.
*
Un petit coucou pour la famille en Algérie ?
Oui, je voudrais dire un grand bonjour à la famille de ma mère à Oran qui s'appelle Aziz et les Necib de Biskra.
Entretien réalisé à Lyon par
Nacym Djender


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.