Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"    Séisme à Mila: plus de 3.100 constructions inspectées à travers les zones sinistrées    Installation de la nouvelle présidente et du nouveau procureur général à la Cour d'Ain Temouchent    Huit ans de prison ferme contre Wassiny Bouazza    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Quatre walis testés positif au coronavirus    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCO : Que de regrets pour les Hamraoua !
Publié dans Le Buteur le 12 - 12 - 2011

Haddou «Belaïli restera au MCO jusqu'au moins de juin»
Les chances de voir le Mouloudia revenir avec un résultat probant du stade Boumerzag ont été presque réduites à néant, mais il faut dire qu'une fois sur le terrain les Hamraoua ont failli déjouer les pronostics et surprendre le champion d'Algérie en titre. Au-delà du résultat final, il faut avouer que les Oranais ont réalisé avant-hier sur l'aire de jeu du stade Boumerzag leur meilleure prestation de cette phase aller. Certes, la motivation de bien faire se faisait sentir au sein du groupe, mais tactiquement ils étaient supérieurs en seconde période et on failli revenir avec les trois points de la victoire n'était l'inexpérience de certains éléments n'ayant pas su gérer les ultimes minutes du match. Cette prestation du MCO offre une lueur d'espoir pour la suite de la compétition, et prouve surtout que l'équipe n'est pas aussi mauvaise qu'on ne le pense. Si certains perturbateurs ayant pris pour cible l'équipe depuis le début de la préparation, avaient laissé le groupe travailler en paix et soutenu les joueurs durant les premiers matchs au lieu de les insulter, le MCO serait certainement à meilleure enseigne que cette avant-dernière place au classement. Il faut dire que deux paramètres avaient faussé les calculs du Mouloudia ; d'abord la mauvaise préparation effectuée par l'équipe à Hammamet, et la montée au créneau de l'opposition qui malheureusement a pris pour cible l'équipe au lieu de s'en prendre aux dirigeants qui sont d'ailleurs toujours en place.
La révolte de Ouamane
Indifférent au fait de prendre part à ce match contre l'ASO, l'ancien portier du MC Alger n'a jamais donné l'impression de trembler à la veille de ce derby. Alors qu'on pensait que le joueur essayait d'évacuer la pression qui régnait autour de lui, Ouamane a confirmé son attitude en plein match étant très concentré et serein mais loin d'être crispé. Malgré le manque de compétition, puisqu'il n'a pris part à aucun match officiel mis à part les dix minutes jouées contre la JSM Béjaïa, le dernier rempart des Hamraoua a fait quelques arrêts décisifs qui ont donné plus de confiance à ses coéquipiers. Ouamane aurait aimé terminer ce match au moins avec le point du match nul en guise de récompense aux efforts consentis au cours de cette rencontre. En tous les cas, par sa prestation le portier du Mouloudia a prouvé si besoin était qu'en matière de talent il n'a rien à envier aux autres gardiens de but de l'équipe. Il espère toutefois que cette prestation face à l'ASO va lui ouvrir les portes de la titularisation pour les prochains matchs.
Auteur d'une belle prestation Belaïli, la force tranquille
On se demandait après chaque contre-performance du mois passé si l'absence de Belaïli et Aouedj n'avait pas influencé sur le jeu du MCO, et par là même directement sur les résultats de l'équipe. Avant-hier, on a eu la confirmation que ce duo a laissé un grand vide dans le onze oranais lorsqu'il a rejoint la sélection nationale pour ce tournoi du Maroc. Il faut dire que la présence de Belaïli et, à un degré moindre, Aouedj a métamorphosé le jeu du Mouloudia. Le numéro 10 a encore une fois prouvé qu'il est le stratège de cette formation oranaise. Ayant failli ouvrir le score à la 39' grâce à un exploit individuel en mettant dans le vent deux défenseur de l'ASO avant d'essayer de placer le cuir sous la transversale, mais Ghalem veillait au grain, Belaïli a été par la suite à l'origine du but égalisateur en déposant carrément le cuir sur la tête d'El Bahari. En somme, le joueur qui sort d'une élimination sans gloire avec la sélection nationale semble dans son élément au sein de son équipe où il est considéré par les fans du club comme la star incontournable de l'équipe ; à l'inverse de la sélection olympique où le fait d'être un émigré vous vole systématiquement la vedette.
Ce serait une grave erreur de le vendre
Si les responsables du MCO songent sérieusement à maintenir l'équipe, ils doivent garder leur perle qui est actuellement dans le viseur de l'USM Alger. Deux personnes peuvent peser dans le choix du joueur. Il y a d'abord, Djebbari en sa qualité de PDG de la société qui peut le vendre ou le garder, et son père qui est son conseiller et qui peut peser dans ses choix. Au vu du rendement de Belaïli au Mouloudia comparativement avec la sélection nationale et ses précédents clubs, il faut dire que c'est au MCO que le joueur donne l'impression de pouvoir encore progresser. Donc, si Belaïli veut donner une autre dimension à sa carrière il n'a qu'à rester au Mouloudia d'Oran.
Halilhodzic, Oran n'est pas loin
Le sélectionneur Wahid Halilhodzic a certes supervisé la sélection olympique lors du dernier tournoi du Maroc dans le souci de promouvoir quelques éléments chez l'équipe A, mais cela ne peut pas suffire pour porter un jugement final notamment à l'encontre d'un élément de la trempe de Belaïli qui n'a joué que deux matchs en étant utilisé dans un poste qui n'est guère le sein. Un déplacement à Oran pour suivre un des matchs du Mouloudia ne devra pas être de trop pour Halilhodzic, ou bien Koreïchi, afin de superviser le joueur et le voir jouer sur sa véritable valeur. Surtout que l'on sait que le sélectionneur national a non seulement sillonné le pays, mais aussi le Golfe, pour voir certains internationaux à l'œuvre. Un déplacement à Oran ne devra donc pas lui coûter grand-chose.
Haddou «Belaïli restera au MCO jusqu'au moins de juin»
Le manager général du Mouloudia d'Oran, Haddou Moulay, pense que l'équipe est passée à côté d'un exploit face à l'ASO Chlef samedi passé.
Cette défaite risque de rester en travers de la gorge, n'est-ce pas ?
Du moins pour cette semaine ! On est déçus du fait de passer d'un exploit certain à une défaite amère. Je pense qu'on méritait au moins de revenir avec le point du match nul vu la prestation réalisée par notre équipe au cours de ce match. On a fourni une bonne seconde période durant laquelle on pouvait même ajouter un second but. Mais le football est parfois impitoyable, car quelques secondes seulement après qu'on ait raté ce second but l'ASO a pu reprendre l'avantage.
Toutefois, il y avait des choses positives que vous avez notées à l'issu de ce match…
Oui, bien sûr. Je crois qu'on a réalisé notre meilleur match de la saison. Les joueurs ont fait ce qu'il fallait, il nous a manqué un brin d'expérience et de réalisme. C'est tout. On est certes déçu par le résultat, mais l'espoir de se maintenir commence à grandir.
Le bon visage présenté par le MCO est-il dû à la motivation vu l'identité de l'adversaire, ou c'est l'équipe qui commence à progresser ?
Il y a une part de vérité et du sens dans les deux hypothèses. Mais je vais dire une chose, si vraiment cette prestation est due seulement à la motivation on aurait pu se contenter de défendre et enregistrer notre présence dans les duels. Mais notre équipe a fait tourner le ballon bien comme il se doit à un certain moment du match. Cela prouve qu'on commence à prendre conscience en nos moyens.
D'aucuns estiment que le retour de Belaïli et Aouedj a fait du bien à l'équipe, qu'en dites- vous ?
Ces deux éléments sont importants dans notre échiquier et leur présence a fait beaucoup de bien à l'équipe. J'espère que cela va se confirmer dans les jours à venir sur le plan des résultats.
On parle d'un probable départ de Belaïli, notamment à l'USMA, dès ce mercato…
Ce ne sont que des rumeurs. Notre joueur n'est pas vendre. Il devra aller au terme de son contrat qui expire en 2012, car la situation actuelle de l'équipe ne nous permet pas de libérer un élément aussi important que Belaïli.
Comment avez-vous vécu ce retour au stade Boumerzag ?
C'est toujours difficile de revenir dans un endroit dans lequel on a vécu un moment difficile. J'avais un étrange sentiment en retournant à ce stade. J'avais le cœur serré.
Les supporters mouloudéens refoulés de Boumerzag
Apparemment, la paix entre le MCO et l'ASO n'est pas pour demain. Chaque déplacement du Mouloudia à la ville de Chlef prouve l'acharnement des supporters de cette équipe envers les Hamraoua. Pour rappel, l'année passée c'est le bus du club qui a été pris pour cible ; et avant-hier c'est les supporters du Mouloudia qui ont été tabassés à l'entrée du stade par les fans de l'ASO sans que personne ne daigne lever le petit doigt. Quatre supporters du MCO blessés à l'arme blanche ont été évacués dont en état grave ; fort heureusement ils ont quitté l'hôpital pour rentrer chez eux. Par contre, les autres supporters mouloudéens ont rebroussé chemin avant le coup d'envoi de la partie. Ils ont été escortés jusqu'à la sortie de la ville de Chlef, et ont tous rejoint leurs domiciles sains et saufs.
Le comité des supporters de l'ASO avait prévenu les Hamraoua
Les responsables du Mouloudia affirment que c'est le comité des supporters de l'ASO qui a pris la décision d'interdire l'accès au stade aux supporters du MCO. Le comité en question a même affirmé avoir adressé un fax dans lequel il demandait aux dirigeants mouloudéens d'annuler le déplacement de leurs supporters au stade pour une question de sécurité. L'on se demande de quel droit un comité de supporters interdise l'accès au stade des supporters adverse… En tous les cas, on est bien partis pour des représailles entre ces deux clubs et ce n'est pas le fait que Medouar et Djebbari aient partagé le même fauteuil qui va calmer les esprits. Dispositif sécuritaire impressionnant. Selon les responsables du MCO, les autorités locales de la ville de Chlef n'ont pas lésiné sur les moyens pour assurer la sécurité des joueurs avant, pendant et après le match. Voulant coûte que coûte éviter le scénario de la saison passée, les pouvoirs publics à Chlef ont dépêché un dispositif sécuritaire impressionnant, renforçant les artères de la ville et les patelins alentours par les casques bleus et des convois de la gendarmerie. Pour une fois depuis plusieurs années, le bus du MCO a pu quitter la ville de Chlef sans la moindre égratignure.
El Bahari suspendu face au MCA
Coup dur pour les Hamraoua en prévision du match contre le MC Alger. En effet, le meilleur buteur de l'équipe, El Bahari Nasreddine qui est en pleine forme ces dernières journées, vient d'écoper de son troisième carton de la saison pour simulation en seconde période. Ainsi, les Oranais seront privés d'une pièce maîtresse face au Doyen dans un match à six points.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.