Tribunal de Sidi M'hamed : reprise du procès de Mahieddine Tahkout    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Les cahiers de charges seront prêts dans un mois    Courrier des lecteurs    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Plus de 200 scientifiques demandent à l'OMS de réviser ses recommandations    Forum sino-arabe: volonté commune d'accroître la coopération    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Un casse-tête chinois pour les commerçants    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    La production industrielle en forte chute    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    Benhadid réhabilité    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Benbouzid n'exclut pas un confinement localisé    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    Covid-19 : confinement partiel dans 18 communes de Sétif à partir de mercredi    Treize activites acquittés    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    La FAF veut «assainir» le métier    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    La JS Azazga en difficulté financière    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Nouveau record quotidien des infections    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    "Dans mon service, le personnel est à bout"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JSMB : Saïdi : O-K pour deux ans
Publié dans Le Buteur le 22 - 06 - 2012


«Fier de porter les couleurs de ma région»
Ziane dribble le WAT et opte pour la JSMB
Comme nous l'avons annoncé dans notre édition d'hier, le désormais ex-milieu de terrain du de la JSK, Lyès Saïdi, qui a été sur les tablettes du président Boualem Tiab depuis maintenant quelques jours, a fini par choisir sa nouvelle destination en paraphant un contrat de deux années en faveur de la JSMB, hier dans l'après-midi. Le joueur, qui a déjà négocié avec la direction béjaouie, récemment, s'est déplacé une nouvelle fois, hier, en compagnie de son manager pour finaliser ce qui a été déjà entamé. Le joueur a rencontré le président Tiab et le manager général, Rachid Redjradj, et après quelques minutes de négociations, les deux parties ont trouvé un terrain d'entente. Elles ont parlé, surtout, des modalités du contrat qui liera Saïdi à la JSMB, car il restait quelques détails à régler avant la signature. Une fois ces détails réglés, le contrat a été mis sur la table pour la signature et il acceptera de s'engager pour les deux prochaines avec le club de sa région.
Il est la sixième recrue de la JSMB cet été
Désormais, après Hadji, Bourekba, Chaouch, Bahloul, Neyati, Saïdi est la sixième recrue béjaouie cet été. En faisant signer ce joueur, Tiab vient de réussir un grand coup dans l'opération recrutement et confirmer ce que notre journal avait dit sur la stratégie de la direction de la JSMB depuis toujours : celle de miser sur les jeunes. C'est ce qu'a fait le chairman béjaoui qui a pris tout son temps pour ficeler le dossier recrutement en ratissant large pour choisir les éléments qui vont apporter le plus recherché pour l'équipe. Ceci dit, le recrutement de l'ex-Canari a sûrement soulagé les fans de l'équipe qui voient leur équipe, notamment le compartiment du milieu, déjà bien loti, se renforcer par un tel joueur qui peut facilement pallier les départs de Maroci, Benchaïra, Kacem, Ouali et Boucherit.
Il portera le numéro 6
La nouvelle recrue de la JSMB, Lyès Saïdi, portera, désormais, le numéro 6 durant son passage à la JSMB. Pour rappel, ce numéro était celui l'autre joueur kabyle, Nassim Hamlaoui, qui a porté durant les trois dernières saisons depuis qu'il a rejoint la JSMB en 2009. Le hasard a voulu que ce soit un autre joueur de la JSK qui portera ce même numéro encore une fois. Appelé à rebondir après une éclipse avec la JSMB, la saison écoulée, l'enfant de Sidi Aïch doit sortir son épingle du jeu pour espérer s'imposer et relancer sa jeune carrière à la JSMB. Ambitieux comme il est, il avoue que les dirigeants béjaouis ne seront pas déçus par son recrutement.
--------------------
«Fier de porter les couleurs de ma région»
Dans cet entretien, le néomilieu de terrain de la JSMB, Lyès Saïdi, explique les raisons qui l'ont poussé à opter pour le club phare de la Soummam. Il avoue que, malgré les sollicitations dont il fait l'objet, il n'a pas pu résister au charme béjaoui. Il est persuadé qu'il va réussir chez les Vert et Rouge et qu'il va encore mettre son expérience acquise avec la JSK et l'Equipe nationale militaire au profit de sa nouvelle équipe.
On vient d'apprendre que vous avez paraphé votre contrat. Le confirmez-vous ?
Effectivement, je viens juste de signer un contrat d'une année avec la JSMB, avec qui j'étais en contact depuis quelques jours. J'ai finalement décidé d'opter pour les Vert et Rouge. Je suis très content de jouer pour cette équipe, qui va me permettre certainement de donner un autre élan à ma carrière et d'aller de l'avant. Je vais, surtout, montrer mes capacités.
Comment se sont déroulées les négociations avec la direction béjaouie ?
Dans de très bonnes conditions, et il n'y avait aucun problème de ce côté. Tout a été réglé en une poignée de minutes seulement. Avec mon manager, on a rencontré le président Tiab et le manager général du club, Redjradj, dans son bureau. Les modalités de mon contrat ont été discutées et j'ai signé en faveur de la JSMB officiellement.
Qu'est-ce qui vous a motivé à opter pour la JSMB ?
D'abord, c'est un grand club et c'est un honneur pour n'importe quel joueur de porter le maillot vert et rouge. Il y a aussi le discours de Tiab qui m'a rassuré. En plus de cela, il faut dire que le challenge sportif de la JSMB qui joue les premiers rôles et la Ligue des champions m'intéresse beaucoup. Par ailleurs, la JSMB possède tous les moyens pour permettre à un joueur de s'épanouir. Je vais, donc, profiter de tout cela pour réussir un bon parcours avec ma nouvelle équipe. Il ne faut pas oublier aussi que Béjaïa est ma région et cela veut tout dire. En tous les cas, je suis fier d'être à la JSMB.
En optant pour la JSMB, vous vous êtes fixé des objectifs personnels, n'est-ce pas ?
Exactement. Je suis à la JSMB, et cela veut dire qu'il faut gagner des titres et contribuer à la réussite de ce club. Et puis, sur le plan personnel, je ferai tout pour retrouver le summum de mon niveau, et surtout mettre mon expérience acquise avec la JSK et l'Equipe nationale militaire au profit de la JSMB qui s'apprête à jouer sur trois fronts.
Un dernier mot ?
J'espère être à la hauteur des espérances placées en moi par les dirigeants et faire plaisir aux fans. Comme tout nouveau joueur, j'espère m'adapter à ma nouvelle équipe et faire une bonne saison. En tous les cas, je ferais tout pour réussir mon passage et honorer mon contrat. Donc, je promets aux Béjaouis de faire bonne figure et de ne pas les décevoir.
--------------------
Alors que son agent a accepté de résilier son contrat
La direction n'a toujours pas régularisé Yellemou
En plus de Yabeun, la direction de la JSMB a décidé aussi de résilier le contrat de l'autre attaquant burkinabé, Erneste Grégoire Yellemou, qui n'a pas donné satisfaction, selon le staff technique, depuis qu'il a rejoint la JSMB lors du mercato hivernal dernier. Ce dernier, qui s'est réuni récemment avec les dirigeants et son agent Zine Driss en l'occurrence, il y a de cela deux semaines, n'a pas été contre sa libération mais il a exigé en contrepartie de percevoir ses arriérés. La direction lui a promis de lui verser l'argent durant la même semaine, voire dans la même journée, mais il faut dire que le joueur n'a rien perçu jusqu'à présent. L'attaquant burkinabé s'est retrouvé, ainsi, dans situation très embarrassante, du fait qu'il se trouve toujours à Béjaïa depuis la fin du championnat.
Le joueur réclame 75 millions et un billet d'avion d'une valeur de 20 millions
Le plus étonnant dans cette histoire est que le joueur ne réclame, désormais, que 75 millions. Son manager qu'il a fait venir ici en Algérie s'interroge sérieusement sur le jeu de la direction de la JSMB qui n'a pas encore honoré ses engagements. Zine Driss estime aussi que les choses ont beaucoup changé, cet été à la JSMB, mais il affirme que la direction doit impérativement payer Yellemou dans les plus brefs délais. En plus de ce montant, la direction a promis aussi au joueur un billet d'avion d'une valeur de presque 20 millions afin qu'il puisse retourner à Ouagadougou. Pour le moment, rien n'est encore fait et le joueur se trouve bloqué à Béjaïa où il attend toujours son dû avec impatience.
Zine Driss (agent de Yellemou) : «C'est à ne rien comprendre»
Après avoir attendu plus de deux semaines, le manager de Yellemou, Zine Driss, a décidé de réagir pour éclaircir encore plus les choses. L'homme en question nous a fait savoir que les dirigeants béjaouis, et à leur tête le manager général du club Rachid Redjradj, n'ont toujours pas tenu leurs engagements alors qu'ils devaient payer le joueur depuis deux semaines. Il dira d'emblée : «Je ne sais pas ce qui se passe réellement. Je me suis déplacé à Béjaïa il y a de cela deux semaines. J'ai rencontré le manager général, Rachid Redjradj. On s'est mis d'accord pour la résiliation du contrat de Yellemou en contrepartie de ses arriérés qu'il devait toucher normalement durant la même semaine. Pour le moment, le joueur n'a rien perçu depuis ce jour-là et se trouve toujours à Béjaïa. Je n'arrive toujours pas à comprendre à quoi joue la direction de la JSMB.»
«Ils voulaient résilier son contrat, d'accord, mais ils doivent quand même le régulariser»
«Ce n'est pas ainsi que cela se passe vraiment. Ils voulaient résilier son contrat, d'accord, et il n'y a aucun souci mais ils doivent quand même le payer aussi pour qu'il puisse retourner chez lui. Ils n'ont vraiment pas le droit de le bloquer ici. On n'a pas voulu trop parler de cette histoire mais après tout ce temps-là, je pense que c'est vraiment nécessaire de réagir afin que tout le monde connaisse la vérité. Je n'ai jamais l'habitude de parler, ainsi, mais cette fois, ils m'ont vraiment dégoûté. En plus, le joueur ne mérite pas un tel sort. Il devait se trouver chez lui à l'heure qu'il est mais à cause de la mauvaise gestion, il est toujours à Béjaïa.»
«Redjradj refuse même de me répondre au téléphone»
«Le joueur ne demande pas la lune. C'est juste son droit de percevoir son argent pour qu'il puisse retourner chez lui. Ce n'est pas normal de le bloquer à Béjaïa alors qu'il y a sûrement une solution. Comme ils ont trouvé celle de sa résiliation, les dirigeants doivent aussi trouver le moyen de payer le joueur. Le comble dans tout cela est que même Rachid Redjradj ne répond même pas au téléphone. C'est quoi ça, au juste ? Je veux seulement savoir ce qu'il en est réellement, mais lui, il ne veut même pas m'écouter. C'est grave.»
«Je n'ai jamais cru que cela pourrait se passer, ainsi, à la JSMB»
«J'ai travaillé avec la JSMB depuis quelques années et je peux vous dire que je n'ai jamais eu de problème avec ses dirigeants. Avec Hakim Medane, les choses se passaient à merveille. Au moins, il me recevait s'il y a un souci avec mes joueurs. Mais celui-là refuse même de parler avec les gens. Il se prend pour qui exactement ce Rachid Redjradj ? Franchement, je suis très déçu pour ce qu'il est en train faire. Je n'ai jamais pensé un moment que cela pourrait se produire à la JSMB un jour. Le joueur ne demande pas d'être réintégré ou autre chose ; il veut juste son argent et son billet d'avion. Les choses devaient se faire ainsi sans aucun souci. »
«Il parlait d'une nouvelle politique mais, apparemment, c'est de celle-là dont il s'agit»
«Il parlait d'une nouvelle politique à la JSMB. Quelle politique ? Je veux vraiment la connaître. Mais il ne faut pas se prendre la tête pour chercher, car je pense qu'il parlait de ce qu'il est en train de faire. Ne pas payer ses joueurs, ce n'est pas une politique pour moi. Je veux vraiment savoir qui commande à la JSMB. Ainsi, je pense que le président Tiab doit impérativement réagir pour aider ce joueur à retourner chez lui. Ce n'est pas bien de se moquer des gens. La direction a décidé de résilier son contrat mais elle doit aussi assumer les conséquences. J'espère seulement qu'ils comprendront la situation et procéderont à la régularisation de Yellemou.»
--------------------
Boukmacha a reporté sa signature suite à son accident
Prévue hier après-midi, la signature de la demande de licence de Boukmacha à la JSMB n'a pas eu lieu finalement. Comme tout le monde le sait, Nassim a été victime d'un grave accident de la circulation, mercredi dernier dans la soirée. Ce qui a poussé, d'ailleurs, les dirigeants à reporter l'opération pour la semaine prochaine. D'après un dirigeant, le joueur n'est pas au mieux psychologiquement après ce lui est arrivé et c'est pour cette raison qu'il ne s'est pas déplacé hier. Toutefois, notre interlocuteur confirme que Boukmacha est à la JSMB à 100 % et signera sa demande de licence dès qu'il se sentira mieux.
--------------------
Ziane dribble le WAT et opte pour la JSMB
Le jeune espoir de la JSMB, Nadir Ziane, qui a réalisé une très belle saison, sera bel et bien béjaoui pour les trois prochaines saisons. En effet, l'enfant de Tlemcen a paraphé un contrat professionnel, hier après-midi, en faveur de son club employeur, où il a déjà passé trois ans depuis qu'il y a débarqué lors du mercato hivernal de la saison 2009-2010. Annoncé avec insistance au WAT, le joueur aurait même tout conclu avec le président Yahla. Le capitaine des U21 de la JSMB a fini par changer d'avis et opter pour la JSMB après son entrevue avec le président Tiab. Ainsi, après Aït Fergane, Ziane est désormais la second joueur espoir cet été à avoir signé un contrat pro de trois ans avec la JSMB.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.