Sahara occidental: l'Algérie déplore l'incapacité de la Minurso à remplir sa mission    France-Allemagne : Les compositions probables    Football: la sélection du Liberia à pied d'oeuvre à Oran    Le Real prêt à chiper une cible du FC Barcelone ?    BEM à Alger: les épreuves débutent dans de bonnes conditions    La feuille de route du nouveau gouvernement    FLN, MSP et RND sur le podium    Les premiers résultats donnent le MSP en tête, suivi du Front El Moustakbal    Bonnes nouvelles du front pétrolier !    Les Canaris se compliquent la tâche en Ligue 1    Quatorze joueurs boudent la reprise des entraînements    À cause de l'Algérie, le sélectionneur sur la sellette    «L'APN doit veiller à l'indépendance de la justice»    Saisie de 4,1 kg de kif et arrestation de 13 personnes    Un espace public pour la vaccination contre la Covid-19    Mini-donuts    Youcef Lahrèche, un artiste impliqué dans la promotion de l'image touristique du Sud    Comédie, psychodrame et Histoire    Les gérants des salles des fêtes reviennent à la charge    L'Anade sensibilise les jeunes bénéficiaires de terre agricole    "La fin d'une des pires périodes du conflit", selon les Palestiniens    VERNISSAGE DE LA 3e EXPOSITION "INTRAMUROS" À DAR ABDELTIF    Azouz Begag ou la recherche de soi    "Tourisme et Voyages" met l'Algérie en haut de l'affiche    Le 21e Festival culturel européen à partir du 24 juin à Alger    Sit-in des souscripteurs du Q23 devant le siège de l'AADL    Bouira : Le programme PASA à la rescousse de l'oléiculture    Brésil : Tite loue les qualités de l'extraordinaire Neymar    52 personnes mortes noyées depuis le 1er mai    Deux entreprises installées: Relance prochaine du projet de 600 logements sociaux d'Es-Sénia    El Tarf: Des opérations pour améliorer l'alimentation en eau potable    ANIE et probité des élections: Des partis recadrés    Vainqueur avant l'heure ?    SADEG : des milliards de créances impayées    G7 et confrontation d'intérêts    Retrait d'accréditation à France 24: Paris «regrette» la décision d'Alger    À quand une «police de l'eau»?    L'euro et le dollar flambent    Moscou souligne la détérioration des relations    Les annonces de l'ambassadeur russe    101 migrants partis de Libye secourus par la Tunisie    La JSK piégée par l'USB    Le clou des forces étrangères    La faillite de l'islamisme officiel    Des candidats malheureux crient à l'arnaque    Les 11 députés connus    Des femmes latinas qui s'imposent à Hollywood    Décès du poète et traducteur irakien Saâdi Youssef    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tramway d'Alger : Inauguration du 1er tronçon devant un parterre de responsables
Publié dans Le Financier le 08 - 05 - 2011

Comme prévu, la mise en service du premier tronçon du tramway d'Alger, reliant Bordj El Kiffan au quartier des Bananiers de la commune de Mohammedia a été lancée hier en présence de membres du gouvernement, de hauts responsables et de citoyens.
La cérémonie d'inauguration officielle qui a été organisée dans la station du quartier des Bananiers, a été retardée de plus d'une heure en raison d'une panne d'électricité qui a touché ce quartier, a-t-on constaté sur place. Outre, le ministre des Transports, Amar Tou, le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, et la ministre déléguée chargée de la Recherche scientifique, Souad Bendjaballah ont pris part à la cérémonie d'inauguration. Composé de 13 stations, le tronçon Bordj El Kiffan/Cité Zerhouni-Mokhtar long de 7,2 km en double voie, est doté de 12 rames, assez spacieuses pour transporter entre 10.000 et 15.000 personnes quotidiennement. Conçue pour transporter jusqu'à 400 personnes, une rame est prévue toutes les 12 minutes. Cet intervalle sera réduit, au bout d'une année, à 4 minutes, selon les responsables du projet, dont les travaux ont été lancés fin 2007. La circulation des rames commence à 6h00 et prend fin à 21h00 et le tarif du ticket est 20 DA dans l'attente des tickets magnétiques qui seront introduits à compter de juillet prochain. L'exploitation commerciale du tramway d'Alger a été confiée à l'Entreprise de transport urbain et sub-urbain d'Alger (ETUSA). Cette mise en service a été précédée par plusieurs essais techniques et par une «marche à blanc» (circulation permanente des rames sans voyageurs) qui a duré 20 jours. Une campagne de sensibilisation a été menée par l'Entreprise Métro d'Alger (EMA), maître d'ouvrage au compte de l'Etat des projets de tramway et du métro, pour impliquer les habitants des localités de Bab-Ezzouar et de Bordj El Kiffan dans la préservation du tramway. Cette opération a concerné en premier lieu les établissements scolaires dans le but de faire comprendre aux élèves l'intérêt et l'importance du tramway qui est un moyen de transport pratique et non polluant. Les responsables de l'ETUSA et de l'EMA ont lancé, par ailleurs, une campagne de sensibilisation pour permettre une exploitation sûre du tramway. A cet effet, des spots publicitaires sont diffusés depuis quelques jours sur les chaînes de la télévision et de la radio nationales pour conseiller les piétons et les conducteurs de véhicules de «s'éloigner des rails au passage du tramway et de ne pas toucher aux câbles».
185.000 voyageurs par jour
D'un coût global de 35 milliards de DA, le tramway d'Alger comprend 38 stations allant de la rue des Fusillés (El annassers) jusqu'à Bordj El Kiffan (banlieue est) soit une distance de 23,2 km. Une fois réceptionné dans sa totalité, le tramway d'Alger assurera quotidiennement le transport de 185.000 voyageurs. Outre le tracé initial du projet, le tramway d'Alger comprend aussi des extensions comme celle qui reliera le futur pôle multimodal (station où le voyageur peut trouver différents moyens de transport en commun) de la rue des Fusillés à Bir Mourad Raïs. Le tramway d'Alger est réalisé par les entreprises : Alstom (France) pour la partie système ainsi que Todini (Italie) et ETRHB (Algérie) pour la partie génie civil. Véritable moyen de transport en commun, le tramway contribuera certainement à soulager les Algérois dans leurs déplacements quotidiens, en attendant la réception du métro d'Alger l'automne prochain, selon les responsables du secteur du transport qui misent beaucoup sur ces deux moyens dans la réduction des problèmes de circulation que connaît actuellement la capitale. Sur les 17 projets de tramways prévus à travers le pays, 3 sont en cours de réalisation à savoir ceux d'Alger, Oran et Constantine, 6 en phase d'attribution des études de détails et 8 en cours d'étude de faisabilité. Les six wilayas, dont les études de détails sont en cours d'attribution au niveau de la Commission nationale des marchés sont Sétif, Ouargla, Annaba, Batna, Mostaganem et Sidi Bel Abbes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.