Jamal Khashoggi : son dernier article au Washington post avant d'être décapitée par les saoudiens    Hakim Saheb. Avocat et enseignant à la faculté de droit à Tizi Ouzou : C'est une situation alégale et un coup de force prolongé !    Afripol – AN 1 Quelques accomplis et beaucoup de résolutions    Installation de la Commission nationale chargée de l'organisation des manifestations économiques à l'étranger    Tipasa : Une opacité qui produit de l'anarchie    L'amélioration du processus électoral en Algérie est une mission nationale    Le Canada légalise le cannabis    Pour ou contre : Le niqab interdit dans les lieux de travail    El Tarf : Saisie de psychotropes au poste frontalier d'Oum Tboul    En bref…    Visite guidée à Azemour Oumeriem… élu pour sa propreté    Youcef Aouchiche. Président de l'APW : Nos efforts se poursuivront pour élargir davantage la participation    Nadir Dendoune : Un journaliste pas comme les autres    Amina Kara Mecheti. Directrice associée de International Talents Network et présidente du club DiasporAfrica : La diaspora algérienne joue un rôle fondamental, je dirai même vital dans le développement de l'Afrique    L'Agex de la Fédération algérienne de boxe contestée    J'estime faire simplement mon devoir de citoyen en relatant mon vécu    La Mostra de Valencia… El gran retorno    14 promoteurs immobiliers défaillants sur liste noire    Des proches du prince héritier Mohamed Ben Salmane parmi les suspects    Les carences logistiques à l'origine du gaspillage alimentaire    Une enveloppe supplémentaire de 300 milliards de centimes pour l'aménagement extérieur    Le feuilleton Badou Zaki connaît son épilogue    Enième report du coup d'envoi du championnat    Le GS Pétroliers à la reconquête de l'Afrique    L'après-Bouhadja à l'APN: Le compte à rebours a commencé    Macron en toute petite forme    Aéroport international d'Alger: Saisie de plus de 250.000 euros    Handball - Division Excellence: En l'absence des trois leaders    APN : ils ont touché le fond et ils continuent de creuser!    Lettre ouverte à ceux qui détiennent le pouvoir    El-Bayadh: Une série d'infrastructures inaugurées    Chlef: 260 logements attribués le 1er novembre    L'incivisme politique    Saisie de 18 kg de Kif traité    Arrestation d'un élément de soutien aux groupes terroristes à Batna    Un statut d'observateur au sein du Groupe des 77    «L'utilisation du GPL devra atteindre 500 000 véhicules d'ici 2020»    Appel à mettre fin aux situations coloniales subsistantes    Eviter le doute, après la victoire de Blida    Qualifications CAN-2019 (4e J - Gr. D)    Le fichier national du logement écarte 5.712 candidats des listes    Commémoration du 17 octobre 1961 à Paris    Non à la culture de l'oubli    Mise à niveau des activités économiques    La promesse du nouveau consul général à Oran    Coup de force contre Bouhadja    Ali Haddad en route pour un deuxième mandat    Les co-leaders en déplacement périlleux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tramway d'Alger : Inauguration du 1er tronçon devant un parterre de responsables
Publié dans Le Financier le 08 - 05 - 2011

Comme prévu, la mise en service du premier tronçon du tramway d'Alger, reliant Bordj El Kiffan au quartier des Bananiers de la commune de Mohammedia a été lancée hier en présence de membres du gouvernement, de hauts responsables et de citoyens.
La cérémonie d'inauguration officielle qui a été organisée dans la station du quartier des Bananiers, a été retardée de plus d'une heure en raison d'une panne d'électricité qui a touché ce quartier, a-t-on constaté sur place. Outre, le ministre des Transports, Amar Tou, le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, et la ministre déléguée chargée de la Recherche scientifique, Souad Bendjaballah ont pris part à la cérémonie d'inauguration. Composé de 13 stations, le tronçon Bordj El Kiffan/Cité Zerhouni-Mokhtar long de 7,2 km en double voie, est doté de 12 rames, assez spacieuses pour transporter entre 10.000 et 15.000 personnes quotidiennement. Conçue pour transporter jusqu'à 400 personnes, une rame est prévue toutes les 12 minutes. Cet intervalle sera réduit, au bout d'une année, à 4 minutes, selon les responsables du projet, dont les travaux ont été lancés fin 2007. La circulation des rames commence à 6h00 et prend fin à 21h00 et le tarif du ticket est 20 DA dans l'attente des tickets magnétiques qui seront introduits à compter de juillet prochain. L'exploitation commerciale du tramway d'Alger a été confiée à l'Entreprise de transport urbain et sub-urbain d'Alger (ETUSA). Cette mise en service a été précédée par plusieurs essais techniques et par une «marche à blanc» (circulation permanente des rames sans voyageurs) qui a duré 20 jours. Une campagne de sensibilisation a été menée par l'Entreprise Métro d'Alger (EMA), maître d'ouvrage au compte de l'Etat des projets de tramway et du métro, pour impliquer les habitants des localités de Bab-Ezzouar et de Bordj El Kiffan dans la préservation du tramway. Cette opération a concerné en premier lieu les établissements scolaires dans le but de faire comprendre aux élèves l'intérêt et l'importance du tramway qui est un moyen de transport pratique et non polluant. Les responsables de l'ETUSA et de l'EMA ont lancé, par ailleurs, une campagne de sensibilisation pour permettre une exploitation sûre du tramway. A cet effet, des spots publicitaires sont diffusés depuis quelques jours sur les chaînes de la télévision et de la radio nationales pour conseiller les piétons et les conducteurs de véhicules de «s'éloigner des rails au passage du tramway et de ne pas toucher aux câbles».
185.000 voyageurs par jour
D'un coût global de 35 milliards de DA, le tramway d'Alger comprend 38 stations allant de la rue des Fusillés (El annassers) jusqu'à Bordj El Kiffan (banlieue est) soit une distance de 23,2 km. Une fois réceptionné dans sa totalité, le tramway d'Alger assurera quotidiennement le transport de 185.000 voyageurs. Outre le tracé initial du projet, le tramway d'Alger comprend aussi des extensions comme celle qui reliera le futur pôle multimodal (station où le voyageur peut trouver différents moyens de transport en commun) de la rue des Fusillés à Bir Mourad Raïs. Le tramway d'Alger est réalisé par les entreprises : Alstom (France) pour la partie système ainsi que Todini (Italie) et ETRHB (Algérie) pour la partie génie civil. Véritable moyen de transport en commun, le tramway contribuera certainement à soulager les Algérois dans leurs déplacements quotidiens, en attendant la réception du métro d'Alger l'automne prochain, selon les responsables du secteur du transport qui misent beaucoup sur ces deux moyens dans la réduction des problèmes de circulation que connaît actuellement la capitale. Sur les 17 projets de tramways prévus à travers le pays, 3 sont en cours de réalisation à savoir ceux d'Alger, Oran et Constantine, 6 en phase d'attribution des études de détails et 8 en cours d'étude de faisabilité. Les six wilayas, dont les études de détails sont en cours d'attribution au niveau de la Commission nationale des marchés sont Sétif, Ouargla, Annaba, Batna, Mostaganem et Sidi Bel Abbes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.