Enfin libre    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Grande rencontre sur la microentreprise    Constantine contredit Medaouar    Les Algériennes pour prendre option    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    Branle-bas de combat chez les partis    Astuces pour une meilleure visibilité    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    La colère du FFS    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Une union truffée de non-dits    JS Kabylie: Toujours les mêmes ambitions    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Des rejets «excessifs et arbitraires»    La face «cachée» du «Bâtiment»    Le chemin est encore long    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Les clubs déclarent la guerre à Newcastle    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Général-major Abdelghani Hamel : «La sécurité, fondement de la relance scientifique, économique et sociale»
Publié dans Le Financier le 23 - 07 - 2013


L'instauration et la consécration de la sécurité sont le fondement de la créativité et de la relance scientifique, économique et sociale, a affirmé lundi soir à Alger le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel. «Aucune créativité ne peut se développer sans stabilité et aucune relance scientifique, économique et sociale ne peut se réaliser sans sécurité», a indiqué le général-major dans son intervention lors de la cérémonie de commémoration du 51ème anniversaire de la création de la police algérienne. Aussi la police a-t-elle accompli depuis l'indépendance, aux côtés des autres instances sécuritaires nationales, des missions méritoires au service du pays et du citoyen, a-t-il dit. Pour le DGSN «la sécurité est l'une des revendications suprêmes et nobles que toutes les sociétés humaines tentent de consacrer pour réaliser le progrès civilisationnel». La police algérienne, a-t-il ajouté, a relevé le défi au cours des différentes étapes du développement du pays «faisant face aux menaces d'où qu'elles émanent et consentant de lourds sacrifices». La police algérienne a prouvé «sa fidélité pleine et entière à la patrie et respecter le serment fait à la génération de novembre 1954 ce qui lui a valu le respect et la considération de tous». Le directeur général de la sûreté nationale a précisé que «l'Etat a accordé, à travers les programmes établis, un intérêt constant à l'organisme de la sûreté nationale à l'instar des autres secteurs, s'employant à le développer et à le renforcer pour le hisser au niveau des développements en cours en matière de lutte contre la criminalité notamment ses nouvelles formes telles le crime organisé, le blanchiment d'argent et la cybercriminalité». Le général-major Abdelghani Hamel a souligné, dans ce contexte, les politiques sécuritaires prospectives adoptées par l'Etat sur des bases scientifiques et académiques qui ont permis au dispositif de la sécurité nationale de relever le niveau de qualification de ses éléments pour contenir les crises et combattre les phénomènes de criminalité qui ont pris des dimensions internationales et régionales. Pour une police efficace et professionnelle qui répond aux mutations internes et externes, la DGSN a oeuvré, a-t-il déclaré, à l'élévation du niveau de formation de ses personnels en adoptant un plan de formation supérieure dans différentes spécialités avec des supports modernes. Une formation, a-t-il noté, qui n'a rien à envier à celle pratiquée dans les hautes écoles et facultés sécuritaires internationales. Pour cela, a-t-il dit, un grand nombre de cadres expérimentés ont été mis à contribution afin d'allier la formation scientifique et académique à l'expérience acquise sur le terrain de la police algérienne devenue désormais un exemple à suivre pour beaucoup d'organismes sécuritaires internationaux notamment en matière de lutte contre toutes les formes de criminalité, de gestion rationnelle des masses et de haut degré de professionnalisme dans le traitement avec le citoyen. Ainsi, a-t-il poursuivi, de nombreuses promotions de cadres de la sûreté nationale ont bénéficié d'une formation de haut niveau dans les rangs de l'Armée nationale populaire (ANP) à l'académie militaire interarmes de Cherchell où ils ont reçu une formation supérieure qui a consolidé leur compétences et qualifications et acquis des techniques nouvelles bénéfiques pour la police dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. Le général-major Abdelghani Hamel a, enfin, exhorté tous les éléments de la DGSN à déployer davantage d'efforts et à persévérer pour assurer la sécurité du citoyen et de ses biens dans le cadre du strict respect des lois du pays et des principes des droits de l'Homme.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.