Rassemblements et meeting: Les précisions de l'ANIE    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    Présomptions condamnables ?    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Nouveaux bacheliers: Les préinscriptions, mode d'emploi    Non respect des gestes barrières et hausse des cas de Covid-19: Le wali ordonne l'intensification des contrôles    24 blessés dans sept accidents de la route en 72 h    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    L'Opep+ décidée à prendre les mesures pour stabiliser le marché    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    Comparution de l'ex-wali zoukh    Talaie El Hourriyet appelle ses militants à faire "prévaloir l'intérêt du pays"    214 nouveaux cas dépistés en Algérie    Baisse prévisionnelle des réserves de change à moins de 47 mds/USD    Procès en appel d'Ali Haddad : les plaidoiries de la défense se poursuivent    Sacchi et Capello évoquent la performance de Bennacer !    Première séance pour Benrahma avec West Ham    PLF: la commission des finances réclame davantage de mesures pour sauver les entreprises    OPEP+: Attar insiste sur le respect des engagements pour rééquilibrer le marché    Le projet de l'amendement constitutionnel institue un nouvel Etat fier de son identité et ouvert sur le monde (Hafsi)    Energie: le taux national d'électrification a atteint plus de 98% à fin 2019    Les réserves de change passeront sous la barre des 50 milliards de dollars    NAAMA : Découverte d'une bombe datant de l'époque coloniale    VIANDES BLANCHES : Prise de mesures pour un approvisionnement stable du marché    LAGHOUAT : 03 morts et 06 blessés dans un accident à Aflou    DISTRIBUTION DE LOGEMENTS A MASCARA : Opération d'envergure à l'occasion du 1er novembre    RENCONTRE SUR LE PROJET D'AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL : La fédération nationale de la société civile sensibilise les citoyens    Référendum constitutionnel : Talaie El Hourriyet décide de participer et appelle ses militants à faire prévaloir l'intérêt du pays    Fédération subaquatique (FASSAS): deux candidats pour le poste de président et 11 pour le bureau    A servi et peut servir encore!    Deux policiers enlevés par des membres d'un parti    Violences intercommunautaires dans le fief d'un candidat    Le MC Saïda toujours interdit de recrutement    La CAF propose différentes options pour les 3e et 4e journées    "Nous n'allons pas reconfiner à nouveau"    Lilia Salemkour sur le podium    La rue réclame la réforme de la monarchie en Thaïlande    Tala Amara n'a pas oublié son fils    "Héliopolis" de Djaâfar Gacem en compétition    Plaidoyer pour une Algérie en phase avec la marche du monde    Aux enchères de Christies, 10 millions de dollars pour un recueil de Shakespeare    Les associations religieuses appelées à contribuer à la consolidation du patriotisme    Fonds de commerce «invalide» !    «Monsieur propre»    Tiaret: Un thé à la «Place Rouge»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La route Arzew-Kristel : Le tourisme passe par le désenclavement
Publié dans Le Financier le 12 - 04 - 2010

Le littoral Est de la wilaya d'Oran recèle des potentialités importantes en matière de tourisme mais souffre d'enclavement. C'est pour cela que la réalisation de la route Arzew-Kristel (Oran), peut constituer un vaisseau pouvant ouvrir de nouvelles perspectives, notamment dans le domaine du tourisme balnéaire dans la région. C'est du moins l'avis du président d'APC d'Arzew, M. Mokhtar Ayach, recueilli par l'APS. Cette route, au stade de terrassement, relie Sidi Moussa (ex Cap Carbon) à Kristel sur un linéaire de 25 km. Le maire d'Arzew précise, à juste titre d'ailleurs, qu'Arzew n'est pas uniquement un pôle pétrochimique, mais une ville côtière qui dispose d'atouts «non négligeables pour négocier un développement futur dans le secteur du tourisme». Le désenclavement de la côte Nord d'Arzew allant de «Akid Othmane» (ex Fontaine des gazelles) jusqu'à Kristel en passant par la «petite côte», «Fontéta», «Djenane Kerroum», est devenu nécessaire pour le développement de la zone d'expansion touristique, a-t-il expliqué. «Les retombées ne peuvent être que positives sur l'économie locale», a fait remarquer l'élu local, qui soutient que l'écotourisme peut être le «fer de lance du développement local». Cette destination nécessite des projets touristiques «spécifiques», compte tenu de la topographie de la région, a-t-il fait observer, indiquant que la commune vient d'aménager un terrain au niveau de la «Fontaine des Gazelles», comme première initiative pour construire un restaurant spécialité poissons et rendre ce site attractif. L'option touristique a poussé les gestionnaires locaux à l'élargissement de l'ex chemin de wilaya (déclassé) reliant, sur 9 km, «Fontaine des Gazelles» à «Sidi Moussa». S'étendant sur une bande côtière d'une quarantaine de kilomètres avec une population de 80.000 habitants répartis entre le chef-lieu (65.500 âmes), El Mohgoun (8.300), Haï Gourine (2.300), Akid Othmane (2.200), zone éparse (200), Arzew accuse un déficit patent en matière d'infrastructures touristiques. Malgré son attractivité, elle est loin de se positionner comme destination touristique, notamment avec ses cinq hôtels déclassés d'une capacité d'accueil ne dépassant pas 120 chambres. «Il est temps d'agir en matière de réalisation d'infrastructures touristiques», a souligné un élu en rappelant la volonté de l'Etat à encourager ce genre d'initiatives. Recroquevillé, l'ancien «village des pêcheurs» a subi une mutation profonde qui a changé le visage de ses centres urbains, un conglomérat qui a connu une extension vers l'Est, dans le plateau «Zabana», avec l'implantation de nouvelles zones d'habitats urbains. Toutefois, les structures de loisirs et de détente font défaut. «Le développement économique y a connu certes un essor, mais le reste n'a pas suivi», a souligné un citoyen qui estime qu'avec de petits projets, il est possible de créer de l'emploi et stimuler l'économie locale, notamment dans le tourisme et les services.
«La région séduit par sa beauté et il faut des investissements pour la rendre plus attractive», a enchaîné un autre citoyen pour qui il est temps que la zone d'expansion touristique d'Arzew, longtemps mise aux oubliettes, reprenne sa vocation. Avec ses dizaines de kilomètres de rivages, totalement vierges, Arzew dispose d'un «atout en or» pour le développement du tourisme, a indiqué le directeur du tourisme de la wilaya, M. Seif El Islam Benmansour. «Nous misons sur cette ambition pour peu qu'elle soit accompagnée de projets structurants et d'actions d'aménagement», a-t-il affirmé. Les ambitions en matière de développement touristique au niveau de la wilaya d'Oran s'inscrivent dans une stratégie de développement durable qui trouve sa motivation dans les opportunités qu'offre la wilaya en matière d'investissements et d'accueil d'événements internationaux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.