Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Raison d'Etat    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Karim Ziani (Orléans) raccroche les crampons    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Femmes d'Alger" au Louvre
Galeries nationales du Grand Palais à Paris
Publié dans Le Maghreb le 02 - 11 - 2008

"Picasso est le maître ", est l'intitulé d'une grande exposition qui se tient depuis le 09 octobre et jusqu'au 02 février 2009 aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris. Le musée du Louvre présente une vingtaine de variations picturales et graphiques réalisées par Picasso entre 1954-1955 d'après le chef-d'oeuvre de l'orientaliste Delacroix, " Femmes d'Alger dans leur appartement (1834)".
De son côté, le musée d'Orsay propose les variations d'après le " Déjeuner sur l'herbe " de Manet. Peintre, sculpteur, graveur et céramiste, Pablo Picasso (1881-1973) a consacré beaucoup de temps à interroger des chefs-d'oeuvre comme " Les Ménines de Velasquez " (1957) et " Le Déjeuner sur l'herbe " de Manet (1959-1961), dont il tira respectivement quatorze et vingt-sept variations. Parmi les oeuvres revisitées ainsi, par ce " maître du dessin et de la dislocation des formes ", figure " Femmes d'Alger dans leur appartement " d'Eugène Delacroix. De décembre 1954 à février 1955, alors que Matisse vient de mourir et que débute la guerre d'Algérie, Picasso est allé confronter son regard avec le fameux tableau. Il en sortira quinze toiles et deux lithographies portant le même titre de Femmes d'Alger. Exposées à la galerie Louise Leyris, elle furent toutes acquises par un collectionneur américain. Le musée Picasso (Paris) possède les dessins préparatoires à la plume que l'artiste a conservés. En les peignant nues et inondées de lumière, écrit en substance l'écrivaine Assia Djebar, Picasso a libéré les Femmes d'Alger de la posture de belles de harem chez Delacroix, préfigurant ainsi la génération des " porteuses de feu " de la Bataille d'Alger. Picasso dressera le portrait de l'une d'entre-elles : Djamila Boupacha. Celle-ci fut torturée durant sa détention et son procès a suscité un important mouvement de protestation. Le dessin, réalisé au fusain, est paru à la une des Lettres françaises du 8 février 1962 et en couverture du plaidoyer de Simone de Beauvoir et Gisèle Halimi publié chez Gallimard. Il était visible à Alger lors de l'exposition " Les artistes internationaux et la révolution algérienne " (avril-juin 2008). Pablo Ruiz Picasso, né à Málaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins, France, était un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol. Fondateur du cubisme avec Georges Braque, compagnon d'art du surréalisme, il fut l'un des artistes majeurs du XXe siècle. De 1907 à 1914, il réalise avec Georges Braque des peintures qui seront appelées "cubistes". Elles sont caractérisées par une recherche sur la géométrie et les formes représentées : tous les objets se retrouvent divisés et réduits en formes géométriques simples, souvent des carrés. Cela signifie en fait qu'un objet n'est pas représenté tel qu'il apparaît visiblement, mais par des codes correspondant à sa réalité connue. Le cubisme consiste aussi à représenter sur une toile en deux dimensions un objet de l'espace. Picasso décompose l'image en multiples facettes (ou cubes, d'où le nom de cubisme) et détruit les formes du réel pour plonger dans des figures parfois étranges (comme une figure représentée sur une moitié de face, et sur l'autre de côté ). Cette technique, initiée par Picasso et Braque, fit de nombreux émules tels que Juan Gris, Francis Picabia, Brancusi, les Delaunay, Albert Gleizes. L'œuvre fondatrice du cubisme est " Les Demoiselles d'Avignon ". Cette peinture fut commencée pendant l'hiver 1906-1907, et achevée début juillet 1907. Au début de l'été, Daniel-Henry Kahnweiler fait une première visite au Bateau-Lavoir. En octobre, a lieu une rétrospective Cézanne au Salon d'automne. Pendant l'hiver 1908, Picasso peint " L'Amitié " (Leningrad, Ermitage), " Nu debout " (Boston, Fine Arts Museum). Il séjourne à la Rue-des-Bois, village à 60 km au nord de Paris, durant l'été et en octobre, il propose la version définitive des Trois femmes (Leningrad, Ermitage). En mai 1909, Picasso va à Barcelone, à Horta de Ebro avec Fernande Olivier. Là, il peint " Les Paysages " (New-York, Museum of Modern Art). À Paris, en septembre, il déménage au 11 boulevard de Clichy, et réalise des sculptures : " Tête de Fernande " (Paris, Musée Picasso). En 1910, il fait les portraits d'Ambroise Vollard (Moscou, Musée Pouchkine), de Uhde (St.Louis, Collection Pulitzer) et de Daniel-Henry Kahnweiler (Chicago, Art Institute). Picasso part pour Céret, village de Catalogne française, en juillet 1911. Fernande Olivier et Braque le rejoignent en août. Le 5 septembre, il rentre à Paris. Picasso est absent de la salle cubiste au Salon d'automne qui commence le 1er octobre. À l'automne, entre dans sa vie, Eva Gouel, qu'il appelle " Ma jolie " dans plusieurs de ses toiles. Les premiers collages et les premiers assemblages sont réalisés pendant l'hiver 1912, " Nature morte " à la chaise cannée, " Guitare(s) en carton ". Le 18 mai, il part de Céret pour Avignon et le 25 juin s'installe à Sorgues. Il déménage 242 boulevard Raspail. Picasso et Daniel-Henry Kahnweiler signent le 18 décembre une lettre-contrat. Vers le 10 mars 1913, il va avec Eva Gouel, à Céret. " Le Verre d'absinthe " est peint au printemps 1914. Après le départ pour Avignon, en juin, il fait un retour au portrait, en juillet. Éva meurt le 14 décembre 1915. Trois formes de cubisme émergent : le précubisme, ou cubisme cézannien, le cubisme analytique et le cubisme synthétique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.