Habitat: Attribution de 1.330 unités de logement "AADL" et "LPP"    Le capital du Groupe Télécom Algérie triplé    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    Real Madrid: le verdict tombe pour Hazard    Opep-Non Opep : Arkab participe à la 17ème réunion du JMMC à Vienne    Tottenham: Mourinho voit grand pour Alli    Colère et indignation des Algériens    «L'Etat fera face à toute tentative d'entraver les élections»    Marche contre l'ingérence européenne    «J'ai fait une campagne propre»    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    7 responsables de Sonelgaz de Tipasa sous mandat de dépôt    Imposante marche des syndicats autonomes à Tizi Ouzou    Le Raja pour le vainqueur MCA-Forces aériennes    L'inévitable saignée ?    Deux médailles d'or et une en argent pour les Algériens    Mahrez, Bennacer et Belaïli retenus dans la liste finale    54 appareils distribués aux handicapés    Le transport scolaire fait défaut    4 300 fuites d'eau colmatées depuis janvier    ACTUCULT    "Muhend U Yehya est un artiste profondément universel"    À quoi ressemble le paradis dans la tête d'un musulman !?    La pièce "GPS" retenue en compétition    Accidents de la route: 15 morts et 310 blessés en une semaine en zones urbaines    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Souk Naâmane (Oum El Bouaghi) : Démantèlement d'un réseau international de trafic de voitures    Bouira: Campagne de sensibilisation sur la drogue    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Tébessa: Détournement de fonds dans une société, un cadre sous contrôle judiciaire    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Henry Kissinger Ex-secrétaire d'Etat américain Les Etats-Unis et la Chine devraient régler leurs désaccords pour le bien de l'avenir du monde    Zimbabwe : La fortune de Robert Mugabe dévoilée par le gouvernement    Déficit de la balance commerciale Une situation économique et sociale préoccupante    Sécurité alimentaire Une priorité pour sortir de la crise    Chine : Hausse de l'IDA du secteur manufacturier en novembre    Bourse : Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,64%    Belaïd plaide pour "l'équilibre régional dans le développement"    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    "Chronologie de l'Histoire de l'Algérie" le 7 décembre à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Femmes d'Alger" au Louvre
Galeries nationales du Grand Palais à Paris
Publié dans Le Maghreb le 02 - 11 - 2008

"Picasso est le maître ", est l'intitulé d'une grande exposition qui se tient depuis le 09 octobre et jusqu'au 02 février 2009 aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris. Le musée du Louvre présente une vingtaine de variations picturales et graphiques réalisées par Picasso entre 1954-1955 d'après le chef-d'oeuvre de l'orientaliste Delacroix, " Femmes d'Alger dans leur appartement (1834)".
De son côté, le musée d'Orsay propose les variations d'après le " Déjeuner sur l'herbe " de Manet. Peintre, sculpteur, graveur et céramiste, Pablo Picasso (1881-1973) a consacré beaucoup de temps à interroger des chefs-d'oeuvre comme " Les Ménines de Velasquez " (1957) et " Le Déjeuner sur l'herbe " de Manet (1959-1961), dont il tira respectivement quatorze et vingt-sept variations. Parmi les oeuvres revisitées ainsi, par ce " maître du dessin et de la dislocation des formes ", figure " Femmes d'Alger dans leur appartement " d'Eugène Delacroix. De décembre 1954 à février 1955, alors que Matisse vient de mourir et que débute la guerre d'Algérie, Picasso est allé confronter son regard avec le fameux tableau. Il en sortira quinze toiles et deux lithographies portant le même titre de Femmes d'Alger. Exposées à la galerie Louise Leyris, elle furent toutes acquises par un collectionneur américain. Le musée Picasso (Paris) possède les dessins préparatoires à la plume que l'artiste a conservés. En les peignant nues et inondées de lumière, écrit en substance l'écrivaine Assia Djebar, Picasso a libéré les Femmes d'Alger de la posture de belles de harem chez Delacroix, préfigurant ainsi la génération des " porteuses de feu " de la Bataille d'Alger. Picasso dressera le portrait de l'une d'entre-elles : Djamila Boupacha. Celle-ci fut torturée durant sa détention et son procès a suscité un important mouvement de protestation. Le dessin, réalisé au fusain, est paru à la une des Lettres françaises du 8 février 1962 et en couverture du plaidoyer de Simone de Beauvoir et Gisèle Halimi publié chez Gallimard. Il était visible à Alger lors de l'exposition " Les artistes internationaux et la révolution algérienne " (avril-juin 2008). Pablo Ruiz Picasso, né à Málaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 à Mougins, France, était un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol. Fondateur du cubisme avec Georges Braque, compagnon d'art du surréalisme, il fut l'un des artistes majeurs du XXe siècle. De 1907 à 1914, il réalise avec Georges Braque des peintures qui seront appelées "cubistes". Elles sont caractérisées par une recherche sur la géométrie et les formes représentées : tous les objets se retrouvent divisés et réduits en formes géométriques simples, souvent des carrés. Cela signifie en fait qu'un objet n'est pas représenté tel qu'il apparaît visiblement, mais par des codes correspondant à sa réalité connue. Le cubisme consiste aussi à représenter sur une toile en deux dimensions un objet de l'espace. Picasso décompose l'image en multiples facettes (ou cubes, d'où le nom de cubisme) et détruit les formes du réel pour plonger dans des figures parfois étranges (comme une figure représentée sur une moitié de face, et sur l'autre de côté ). Cette technique, initiée par Picasso et Braque, fit de nombreux émules tels que Juan Gris, Francis Picabia, Brancusi, les Delaunay, Albert Gleizes. L'œuvre fondatrice du cubisme est " Les Demoiselles d'Avignon ". Cette peinture fut commencée pendant l'hiver 1906-1907, et achevée début juillet 1907. Au début de l'été, Daniel-Henry Kahnweiler fait une première visite au Bateau-Lavoir. En octobre, a lieu une rétrospective Cézanne au Salon d'automne. Pendant l'hiver 1908, Picasso peint " L'Amitié " (Leningrad, Ermitage), " Nu debout " (Boston, Fine Arts Museum). Il séjourne à la Rue-des-Bois, village à 60 km au nord de Paris, durant l'été et en octobre, il propose la version définitive des Trois femmes (Leningrad, Ermitage). En mai 1909, Picasso va à Barcelone, à Horta de Ebro avec Fernande Olivier. Là, il peint " Les Paysages " (New-York, Museum of Modern Art). À Paris, en septembre, il déménage au 11 boulevard de Clichy, et réalise des sculptures : " Tête de Fernande " (Paris, Musée Picasso). En 1910, il fait les portraits d'Ambroise Vollard (Moscou, Musée Pouchkine), de Uhde (St.Louis, Collection Pulitzer) et de Daniel-Henry Kahnweiler (Chicago, Art Institute). Picasso part pour Céret, village de Catalogne française, en juillet 1911. Fernande Olivier et Braque le rejoignent en août. Le 5 septembre, il rentre à Paris. Picasso est absent de la salle cubiste au Salon d'automne qui commence le 1er octobre. À l'automne, entre dans sa vie, Eva Gouel, qu'il appelle " Ma jolie " dans plusieurs de ses toiles. Les premiers collages et les premiers assemblages sont réalisés pendant l'hiver 1912, " Nature morte " à la chaise cannée, " Guitare(s) en carton ". Le 18 mai, il part de Céret pour Avignon et le 25 juin s'installe à Sorgues. Il déménage 242 boulevard Raspail. Picasso et Daniel-Henry Kahnweiler signent le 18 décembre une lettre-contrat. Vers le 10 mars 1913, il va avec Eva Gouel, à Céret. " Le Verre d'absinthe " est peint au printemps 1914. Après le départ pour Avignon, en juin, il fait un retour au portrait, en juillet. Éva meurt le 14 décembre 1915. Trois formes de cubisme émergent : le précubisme, ou cubisme cézannien, le cubisme analytique et le cubisme synthétique.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.