Le Président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGTA    Industrie pharmaceutique: appel à organiser "El Djazaïr Healthcare" dans d'autres pays africains    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Président Bouteflika attendu à Bordj-Bou-Arréridj
Jeunesse, santé, logement, éducation et agriculture au menu
Publié dans Le Maghreb le 10 - 01 - 2009


La visite du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika dans la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj, reportée à plusieurs fois, vient cette fois-ci d'être annoncée par le wali de Bordj-Bou-Arréridj à l'occasion d'une rencontre-bilan avec la société civile. Il a déclaré que cette visite interviendra dans les prochaines semaines. Ainsi, le Président Bouteflika revient à Bordj-Bou-Arréridj après la visite qu'il a effectuée en Octobre 2003 et au cours de laquelle une importante enveloppe financière complémentaire a été accordée à la région. Terre contraste, la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj est à la fois à vocation agricole et industrielle. L'engouement de l'investissement privé dans la capitale des Bibans a été la cause de la saturation de la zone industrielle de la commune de Bordj-Bou-Arréridj, ainsi que les zones d'activités qui entourent le chef-lieu de wilaya, notamment à El-Anasser- Médjana et El-Hammadia. Avec la mise en œuvre du programme du président de la République (plan quinquennal, programme des Hauts-Plateaux), la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj a enregistré une dynamique de développement qui va accompagner la prochaine visite du chef de l'Etat et qui montre cette région des Hauts-Plateaux en pleine mutation, laquelle est en train de bousculer sans aucun doute toutes les certitudes. Les investissements enregistrés sont impressionnants et font état de cet élan de développement dans une wilaya, qu'il y a à peine une décennie, était purement rurale ne bénéficiant que des ressources du secteur agricole. Aujourd'hui, la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj, grâce au programme de relance de la croissance économique, est une wilaya connectée au processus du développement rapide et durable. Selon nos informations, le programme projeté par la wilaya au cours de la visite du Président Bouteflika s'articulera autour de tous les secteurs (jeunesse, santé, logement, éducation affaires religieuses, infrastructures administratives dont le nouveau siège de la wilaya, agriculture etc.…). Le chef de l'Etat aura également à s'enquérir de l'évolution de l'économie à travers le secteur privé devenu depuis quelques années une source forte et diversifiée à travers l'investissement et la création d'emplois. Il sera également question, indique-t-on, d'une visite au centre universitaire de El-Anasser pour l'inauguration de plusieurs infrastructures pédagogiques. Enfin, le chef de l'Etat se rendra à Mechta Fatima pour le lancement officiel de la réalisation de la nouvelle ville industrielle qui s'étend sur une superficie de 400 hectares et où déjà 100 opérateurs économiques sont sur place et dont les créneaux s'inscrivent dans le cadre de grandes unités industrielles. Ainsi, la wilaya de Bordj-Bou-Arréridj, de par sa situation de carrefour, constitue désormais un pôle attractif pour les investisseurs en particulier dans le domaine de l'électronique, de l'agroalimentaire et des matériaux de construction. "Ces afflux d'investisseurs s'accompagnent d'une demande importante en foncier industriel, d'où la nécessité d'adopter une démarche adéquate pour la prise en charge des besoins exprimés en la matière. Aussi, nous avons pensé à la création de la ville industrielle de Mechta-Fatima dans la commune de El-Hammadia et qui se trouve à 5 Km du chef-lieu de wilaya ", déclare M. Abderahmane Kadid, wali de Bordj-Bou-Arréridj. Ahmed Saber

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.