La pandémie a fait plus de 1.182.000 décès dans le monde    Amendement/ constitution: plus de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes ce dimanche    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Oum El Bouaghi: plus de 10.000 objets racontent la Guerre de libération au musée du moudjahid    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    Neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les ports de pêche ouverts aux investisseurs privés
La Sogeports lance un appel d'offres à manifestation d'intérêt national et international
Publié dans Le Maghreb le 13 - 05 - 2009


Les secteur de la pêche en appelle à l'initiative privée. En effet, les entreprises de gestion des ports et abris de pêche "EGPP" filiales de la Société des gestion de participation des ports (Sogeports), viennent de lancer en commun, par voie de presse, un appel à manifestation d'intérêt national et international pour des investissements au niveau des 31 ports de pêches relevant de leur compétence. Ce programme d'investissements adossé à des schémas directeurs, qui a reçu bien évidemment les accords nécessaires des administrations compétentes (ministères des Transports, des Travaux publics et de la Pêche et des Ressources halieutiques) en mars 2006, comprend trois catégories de projets. Les projets de la catégorie A portent sur des investissements dans des ateliers de construction et de réparation navale. Ceux de la catégories B concernent, quant à eux, les halles à marées. Pour ce qui est de la dernière catégorie, celle-ci comprend les projets de réalisation de fabriques de glace, d'entrepôts frigorifiques, de comptoirs de vente de matériel de pêche et de pièces de rechange, et enfin de foyers de pêcheurs. Cet appel s'adresse bien entendu aux investisseurs privés, défini dans le communiqué de collectif d'entreprises, comme étant toute personne physique ou morale nationale ou étrangère, en mesure d'investir individuellement ou en groupement dans le domaine d'activités sus-visées disposant des qualités et capacités professionnelles requises. Il faut néanmoins noter que pour ce qui est des investissements étrangers, ces derniers devront strictement se conformer à l'instruction du premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, imposant de fait une répartition du capital dans tout projet d'investissement où l'actionnariat national sera majoritaire. Ainsi, il est précisé dans le cadre de cet appel à manifestation d'intérêt que les investisseurs étrangers intéressés sont tenus de s'associer avec une ou plusieurs entreprises algériennes et que la majorité du capital devra impérativement revenir à la partie algérienne. Il est utile de noter que la Sogeports précise de l'AMI sera organisé sous la forme d'une manifestation publique nationale et internationale qui se tiendra les 20 et 21 mai en cours, à la Safex ( pavillon C), à Alger, à l'occasion de la tenue de la quatrième édition de Minappech (manifestation pour l'investissement dans les activités des ports de pêche et commerce halieutique). En outre, cette édition du Minappech sera un espace public devant permettre aux EGPP de présenter leurs offres d'investissement et ce, dans un souci de transparence, d'équité et d'égal accès vis-à-vis des futurs investisseurs. Il faut dire que la stratégie de développement du secteur de la pêche et des ressources halieutiques qu'a dressée le gouvernement s'articule principalement autour de la réorganisation de la production halieutique nationale et son orientation vers un certain nombre d'activités inexploitées. Soit la nécessite de la mise en place d'outils favorisant les activités liées à la pêche et la dotation des ports de pêche en installations et équipements afin d'assurer le développement de l'industrie de la pêche, visant ainsi l'amélioration de la rentabilité de l'outil de production, sa préservation et sa modernisation. Cette stratégie s'est traduite, signale-t-on, par la création de dix entreprises de gestion des ports de pêche (EGPP), filiales de la Société de gestion des ports (Sogeports), organisées en deux Sociétés par actions (SPA) et huit Entreprises uninominales à responsabilité limitée (EURL). Il y a lieu de rappeler que les ports de pêche d'Algérie sont gérés par 10 EGPP, à savoir l'Egpp Ghazaouet, Egpp Oran, Egpp Arzew, Egpp Mostaganem, Egpp Tenès, Egpp Alger, Egpp Béjaïa, Egpp Jijel, Egpp Skikda, Egpp Annaba. Samira H.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.