LA CULTURE DU BON SENS    Les postiers poursuivent leur grève    Ministère de l'Enseignement supérieur: Alerte au piratage de données personnelles sur Facebook    La paix au Mali sabordée ?    Création d'un comité du LREM à Dakhla: Le gouvernement français «regrette», mais soutient le plan marocain    FAF - L'AG élective aujourd'hui: Charaf-Eddine Amara, oui, mais...    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    FAF - Coupe de la Ligue: Un duel des extrêmes pour commencer    El-Bayadh: Flambée des prix    Education nationale: Débrayage annoncé des corps communs    Secteur urbain El Emir: Une tentative de squat d'un trottoir avortée    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    Est-ce une nouvelle crise ?    Les premiers signaux d'un emballement social    Ça persiste à béjaïa    Les suggestions des opérateurs    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    176 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Ramadhan entamé dans des conditions difficiles    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Des soirées ramadhanesques presque normales!    Le nombre des demandeurs a doublé    Un dispositif sécuritaire spécial Ramadhan    6 éléments arrêtés et 15 casemates détruites    L'IPA annonce plusieurs nouveaux cas    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Ahmed Rachedi, conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    La leçon d'une vie    Une 93e édition avec des stars en chair et en os!    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    La marche de la communauté universitaire empêchée    Les étudiants continuent de marcher    Des journalistes reviennent en... autostop !    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Etat est fermement déterminé à protéger l'économie nationale
Double anniversaire de la création de l'UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures
Publié dans Le Maghreb le 25 - 02 - 2010


Dans un message adressé aux travailleurs à l'occasion du double anniversaire de la création de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et de la nationalisation des hydrocarbures, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a souligné, mardi, la détermination de l'Etat à "protéger l'économie nationale des pratiques parasitaires et de la fraude". Le président Bouteflika a, en outre, affirmé que "l'Etat demeure fermement déterminé à protéger l'économie nationale. Il a, à cet effet, mis en place les cadres juridiques et les mécanismes de prévention contre les pratiques parasitaires et la fraude". "La lutte contre la corruption sous toutes ses formes se poursuivra dans le cadre de la loi qui s'inscrit, elle-même, en droite ligne des conventions et traités internationaux y afférents et dont l'Algérie compte parmi les premiers signataires", a-t-il souligné. Dans ce contexte, le président de la République a indiqué que "la lutte contre la corruption qui est au cœur de l'action de l'Etat commence par la consolidation du rôle des instances de contrôle à tous les niveaux et dans tous les domaines" ajoutant que l'Etat "a consacré d'importants moyens tant matériels qu'humains pour renforcer le rôle des instances de contrôle et moderniser leurs moyens d'intervention". Par ailleurs, pour le chef de l'Etat, "la question nécessite un engagement ferme et sans ambages de tous les travailleurs du secteur économique en vue de conférer l'efficacité et l'efficience nécessaires à l'action de ces instances et mieux coordonner les efforts, car le fléau de corruption est de nature à saper tout effort de développement". "Dans le prolongement de ces mesures législatives et institutionnelles, le gouvernement a intensifié ses activités de lutte contre la corruption à travers le soutien aux structures spécialisées et la création d'une nouvelle instance, à savoir l'Office central de répression de la corruption en tant qu'outil pratique chargé de coordonner les efforts déployés à cet effet", conclut le président de la République.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.