Andy Delort seul absent pour le déplacement de Montpellier à Reims    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 15ème journée    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    L'avocat de Blida libéré hier    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie est quasi autosuffisante en céréales
Lancement officiel à Tiaret de la campagne moisson-battage
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2010


Le lancement officiel de la campagne moisson-battage de la saison agricole 2009-2010 a eu lieu lundi à la ferme pilote de la commune de Mechraa Sfa (40 km du chef-lieu de la wilaya de Tiaret), en présence du ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa. Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a mobilisé, pour la réussite de cette campagne, plusieurs moyens notamment l'ouverture de 536 points pour le stockage de céréales à travers le pays, en plus de la création d'unités de motoculture au niveau des coopératives de céréales et de légumes secs (CCLS) qui ont bénéficié, cette année, de 450 moissonneuses. Notons, dans ce sens, que la campagne de labours-semailles de la saison 2009-2010 a touché à travers l'ensemble du territoire national une superficie de 3,300 millions d'hectares. Rachid Benaïssa prévoit cette saison "une bonne production" en déclarant "ceci prouve que nous sommes à l'entame de l'autosuffisance en céréales et l'exemple le plus édifiant est que nous avons fait un premier pas dans l'exportation de l'excédent de la production d'orge dernièrement". Le même responsable a ajouté que l'amélioration de la sécurité alimentaire est tributaire de l'introduction des nouvelles techniques en agriculture et "c'est ce qui s'est traduit en effet par l'évolution de l'utilisation de l'irrigation d'appoint et de la technologie dans la production céréalière". Le ministre a appelé à améliorer la production de céréales dans notre pays grâce à l'exploitation des possibilités offertes par l'Etat, notamment la politique nationale de développement de cette filière. Il est utile de rappeler dans ce contexte que M. Benaïssa a récemment appelé les céréaliculteurs à "profiter" de la décision du gouvernement de maintenir les prix d'achat des blés et d'orge auprès des agriculteurs pour les 5 prochaines années en vue d'améliorer leurs techniques de production. Le prix minimum garanti à la production des blés, est de 4.500 DA/q pour le blé dur, 3.500 DA/q pour le blé tendre et 2.500 DA/q pour l'orge, et ce malgré la baisse des prix sur le marché international. Il a appelé les céréaliculteurs à utiliser dès la prochaine campagne l'irrigation d'appoint pour améliorer leur rendement, estimant que les capacités de production agricole en général en Algérie ne sont pas encore toutes exploitées. Il faut dire que l'Algérie, qui a réalisé une production céréalière record de 61,2 millions de quintaux durant la saison 2008-2009, couvrant totalement ses besoins en blé dur, dégageant un excédent en orge et réduisant ses importations en blé tendre, s'attend à engranger également cette année une récolte aussi bonne en blé et au-dessus de la moyenne en orge. Grâce à la production de 2009, l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), qui assure 90% des besoins du marché national en céréales, n'a plus importé d'orge et de blé dur depuis avril 2009. S'agissant de la wilaya de Tiaret, la direction des services agricoles prévoit, selon les explications fournies au ministre, de réaliser cette saison une production devant atteindre 4 millions de quintaux de céréales toutes variétés confondues sur 335.000 hectares de terres emblavées, soit une augmentation de 20.000 ha. Les zones d'intensification de céréaliculture occupent une superficie de 85.000 ha. 794 moissonneuses-batteuses ont été mobilisées pour la campagne moisson-battage dans la région en plus de la création de 57 points de collecte de la récolte.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.