3 principaux bienfaits des sardines    Le Benfica officialise un accord avec Man City pour Ruben Dias    Aïn Defla : 9 000 logements distribués au courant des prochains mois    Corso : Pas de programme de logement social    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Rationaliser le régime des transferts sociaux    Selon l'ONM, le 2 novembre il fera beau    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    Les avis des partis et des personnalités    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Ces nids à problèmes    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Net rebond des ventes en mai
Marché automobile
Publié dans Le Maghreb le 16 - 06 - 2010


La Volkswagen Golf est classée n°1 des ventes de son segment en mai 2010. La berline compacte de Wolfsburg arrive en tête des ventes du segment C avec 495 ventes en mai dernier loin devant la Peugeot 308 qui s'est vendue à 277 unités et devant la nouvelle Renault Mégane vendue à 226 exemplaire ! . Pour les 5 premiers mois de l'année en cours, la Renault Mégane arrive en tête du segment avec 1 583 ventes contre 1 571 Golf VI et 1 380 Peugeot 308. Plus globalement et avec les 7251 unités commercialisées dont 6041 de marque Renault, le concessionnaire conforte sa position dominante sur le marché automobile algérien. Renault Algérie a mis sur le marché 6041 unités Renault et 1210 Dacia sur le mois de mai. Comparativement aux chiffres de ventes du mois d'avril, la marque Renault a réalisé une hausse de 1700 ventes, tandis que Dacia recule de 1469 ventes par rapport au mois précédent. Renault Symbol a enregistré durant le mois de mai 3556 ventes, soit une hausse de 1576 par rapport au mois d'avril mais aussi un record depuis le début de l'année. Pour Dacia Logan, elle a enregistré une baisse des ventes pour atteindre 790 unités, ce qui représente une régression de 36,15% comparativement au mois d'avril au cours duquel 2185 Logan ont été vendues. En deuxième position des ventes chez la marque au Losange arrive la Renault Clio III avec ses 869 unités suivie par la Clio Campus avec 326 ventes et la Megane III avec 221 unités. La Renault Fluence est également de la partie avec 138 ventes enregistrant à la même occasion une progression significative au fil des mois. Le nouveau Kangoo VP a enregistré la vente de 148 unités, soit une baisse par rapport au mois d'avril. Pour le segment des utilitaires, le Groupe Renault Algérie a écoulé durant la période considérée 786 VU parmi lesquels 421 nouveaux Kangoo (VU), 304 Renault Master et 23 Trafic ainsi que 38 Dacia Logan Van. Comparativement au mois d'avril dernier, les ventes de la division utilitaires ont constaté une hausse de 73,37%. Pour sa part, leconstructeur japonais de véhicules Nissan a mis sur le marché durant les cinq premiers mois de cette année de 5 000 véhicules, selon les chiffres communiqués par cette entreprise. Pour le seul mois de mai dernier, Nissan a pu écouler 645 véhicules, en hausse par rapport au mois d'avril dernier, qui a d'ailleurs connu une baisse notable par rapport à mars dernier durant lequel 1 499 unités ont été vendues. S'agissant des types de véhicules vendus, le pick-up vient en tête de liste avec 2 219 unités écoulées depuis le début de l'année, dont 187 au mois de mai, 609 en février, 503 en janvier, mais seulement 200 en avril. Ce véhicule qui est prisé aussi bien par les différents opérateurs travaillant sur le terrain (entrepreneurs, commerçants, agriculteurs…) que par les jeunes voulant avoir l'air de gentlemen-farmer, est suivi de la berline Sunny avec un total de 900 unités vendues, dont 376 en mars, 211 en février, 128 en avril et 99 seulement en janvier. La Tiida, quant à elle, s'est vendue à 442 unités, dont 144 en mars dernier. La Navara a, elle, atteint 367 unités vendues, dont 82 au mois de mars. Il faut souligner que mars est le mois où les ventes de Nissan Algérie ont augmenté pour ses différents types de véhicules introduits sur le marché algérien. A voir les chiffres des ventes de mars, avril et mai, il apparaît que seul le mois d'avril a enregistré un fléchissement des ventes qui, semble-t-il, n'est que conjoncturel. Notons que selon le cabinet Business Monitor International, 2010 devrait marquer une reprise des ventes de véhicules et des importations. Il prévoit, dans ce sens, une hausse des ventes de véhicules neufs à 309.291 véhicules, un record pour le pays et une hausse de 33% en glissement annuel. Cela repose selon Business Monitor International sur une forte croissance du PIB réel (de 3%) et une augmentation modérée des dépenses des ménages. L'écart entre la hausse attendue des ventes de véhicules et l'augmentation de la croissance du PIB en termes de pourcentage en 2010 s'explique par l'extrême sensibilité de la demande des ventes de véhicules et les faibles ventes de base créé par le chiffre de 2008. Il faut dire qu' en 2008, les importations de véhicules neufs (et, par extension, les ventes intérieures) a atteint un total de 247.409 unités, selon l'Association des concessionnaires automobiles d'Algérie. Étant donné que l'Algérie a une population de 34.4 millions en 2008, cela s'est traduit par une voiture nouvellement achetée pour 140 personnes. Toutefois, à l'instar de la plupart des pays à travers le monde, l'Algérie a connu une mauvaise année pour les ventes de voitures en 2009 (et par extension, les importations) en raison des effets de la récession économique mondiale, bien que la baisse des ventes n'ait pas été aussi catastrophique que celle observée dans certains marchés du monde entier. Les importations de véhicules neufs se sont établiés à 231.760 unités, selon l'Association des concessionnaires automobiles d'Algérie. Ceci représente une diminution de 6% sur un an (glissement annuel). Notons aussi que selon les données communiqués récemment par le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (Cnis), les importations de véhicules ont baissé de près de 30% en avril 2010 par rapport à la même période de l'année 2009. Le marché algérien de l'automobile a encore connu une lourde chute de 29,81% au mois d'avril. Le Cnis indique que les importations du mois d'avril se chiffrent à 113 millions de dollars US, contre 161 millions de dollars US en avril 2009. Dans son bilan du mois d'avril dernier, le centre de l'informatique et des statistiques des douanes relève aussi une lourde baisse de 62.76% des importations accessoires de véhicules automobiles pour une somme de 19,63 millions de dollars US, contre 52,71 millions de dollars US en avril de l'année dernière. L'importation des pneumatiques neufs en caoutchouc a également reculé de plus de 56% en avril 2010 par rapport à la même période de l'année dernière, pour s'établir à 7,23 millions de dollars US, contre 16,53 millions de dollars US en avril 2009. Business Monitor International note également que Renault est leader du marché dans le pays, avec une marge confortable. La firme française a vendu un total de 56.085 véhicules neufs en Algérie en 2009, y compris 38.758 véhicules sous sa bannière principale, et 17.327 véhicules appartenant à la marque Dacia. Cela représente une performance très forte - une hausse de 29% en glissement annuel, des ventes totales des deux marques, dans un contexte où les ventes de la plupart des concurrents ont fortement baissé. Les parts de marché de l'entreprise ont augmenté en conséquence, passant de 17,5% des ventes de véhicules neufs en Algérie en 2008, à 24,2% en 2009. Il y a donc aujourd'hui un écart considérable entre Renault Algérie et le numéro deux Hyundai Motor Algérie. La firme sud-coréenne a vendu 24.633 véhicules en 2009 contre 40.915 véhicules neufs vendus en Algérie en 2008, ce qui équivaut à une baisse énorme de 40% . Hyundai dispose donc désormais d'une part de marché de seulement 10,6%, comparativement à 16,5% en 2008. Hyundai est désormais suivi de près en troisième place par Toyota Algérie, qui a vendu 24.279 véhicules en 2009 contre 30.948 en 2008, soit une baisse de 22% . en 2009 sa part de marché a été estimée à 10,5%, contre 12,5% en 2008.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.