Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    Manchester City: les effets de la folie Mahrez en Algérie !    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Saadi: l'organisation d'élections locales et législatives le même jour difficile sur le plan pratique    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Liverpool: Klopp ne veut pas d'excuses    Terrorisme et déchéance de la nationalité    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    L'ambassade de France s'explique    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    "Les élections ne sont pas une priorité"    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    La victoire ou l'élimination    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    Beldjoud insiste sur le principe de l'égalité    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La mafia du foncier dénoncée    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Or noir: Ottawa espère qu'Obama va finalement approuver l'oléoduc Keystone
Publié dans Le Maghreb le 12 - 11 - 2012


La fin de la campagne électorale aux Etats-Unis, qui a vu la réélection de Barack Obama à la Maison Blanche, devrait se traduire par l'approbation par Washington de la construction du controversé oléoduc Keystone XL, a estimé le ministre canadien des Ressources naturelles. M. Obama avait refusé en janvier de donner son feu vert à ce projet de 7 milliards de dollars, remettant toute décision à 2013 afin de permettre la réalisation d'une étude sur l'impact écologique de l'oléoduc. Dans le même temps le département d'Etat avait réclamé un tracé différent pour permettre à ce pétrole, issu des sables bitumineux de l'ouest canadien, d'éviter des zones environnementales sensibles. De fait, la construction d'une partie du pipeline a été lancée depuis, mais le tronçon situé à cheval sur la frontière Etats-Unis/Canada attend toujours une décision de la diplomatie américaine. La société TransCanada, qui veut bâtir cette structure de 3.380 km de long, a proposé un nouvel itinéraire en septembre et a indiqué qu'elle attendait une décision de Washington au début de l'année 2013. Nous croyons que Keystone XL va être approuvé par les Américains car c'est clairement dans l'intérêt national des Etats-Unis en termes de sécurité, d'emplois et de croissance économique, a déclaré à la presse le ministre canadien des Ressources naturelles, Joe Oliver. Nous allons évidemment continuer à défendre cet oléoduc, a-t-il souligné. Mitt Romney, le candidat républicain battu par M. Obama, s'était affiché comme un fervent défenseur du pétrole canadien - dont la production est critiquée en raison de son impact sur l'environnement - et avait assuré que dès le premier jour de sa présidence il autoriserait la construction de l'oléoduc. Keystone XL doit acheminer 830 000 barils de brut par jour jusqu'aux raffineries du golfe du Mexique. Le projet devrait créer 20 000 emplois aux Etats-Unis et injecter 20 milliards de dollars dans l'économie américaine, selon TransCanada.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.