APN : Loukal met en avant l'importance de l'amendement de la loi organique relative aux lois de Finances    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Man City : Mahrez toujours remonté contre Leicester    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    Asphyxie au monoxyde de carbone à Constantine: hausse du nombre d'interventions des secours    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    CNAC de Sétif: financement depuis janvier dernier de 122 projets    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Quelques conseils pour garder longtemps vos ongles de reine    Trois Palestiniens tués et 470 blessés en octobre    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Une année de réclusion avec 6 mois de sursis à l'encontre de 21 détenus pour atteinte à l'unité nationale    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Mascara: Deux frères tués dans un accident de la route    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    Contrôle des changes: La note de la Banque d'Algérie fait toujours jaser    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Les équilibres généraux et l'organisation de l'économie Des contraintes et des exigences pour la prochaine étape de développement    Le directeur général d'"Al Salam Bank " affirme : " Des prêts bancaires " Halal " seront accordés aux souscripteurs du programme LPA "    Plusieurs axes routiers fermés à la circulation    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Six mois de prison requis contre "Spécifique"    Création d'un fichier national des hooligans    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MDN : Crash d'un Mig 25 au cours d'un exercice à Hassi Bahbah
Publié dans Le Maghreb le 13 - 11 - 2014

Un avion de combat de type Mig-25 des forces aériennes algériennes s'est crashé mardi soir à 18 h 30, lors d'un exercice d'entraînement près du Polygone Central de Hassi Bahbah/1er Région Militaire, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
Il était 18h30 quand l'avion s'est écrasé et fort heureusement le pilote a réussi à s'éjecter avant le crash. D'autre part, aucun dégât n'a été enregistré sur les lieux.
Par ailleurs, le ministère de la Défense nationale (MDN) indique qu'une commission d'enquête a été désignée pour déterminer les causes et les circonstances de cet accident
Il est utile de rappeler que le 13 octobre dernier, un autre avion bombardier de type Soukhoï des Forces aériennes algériennes s'était écrasé, sur les mêmes lieux, soit au niveau du Polygone central de l'Air à Hassi Bahbah (1ère Région militaire), causant la mort de ses deux membres d'équipage. "L'accident a causé la mort des membres d'équipage de l'avion, en l'occurrence le pilote et l'officier navigateur système", notait alors un communiqué.
"Suite à ce tragique accident, une commission d'enquête a été désignée pour déterminer ses causes et ses circonstances", ajoute la même source.
Auparavant, et plus précisément à la fin du mois d'Août dernier un avion relevant de la compagnie aérienne "Ukraine Air Alliance", a perdu le contact avec la tour de contrôle de l'aérodrome de Tamanrasset trois minutes après son décollage à partir dudit aéroport, soit à 1h44 mn GMT (2:44mn heure locale)", avait alors déclaré le ministre des Transports, Amar Ghoul , précisant qu'au moment de la perte de contact, l'avion volait à plus de 300 m de hauteur. L'aéronef de type "Antonov 12" assurait un vol cargo à partir de l'aéroport Prestwick (Glasgow-UK) vers Malabo (Guinée Equatoriale), avec plusieurs escales techniques, respectivement à Santiago (Espagne) et aux aéroports de Ghardaïa et Tamanrasset. Une autre escale technique était également prévue à Bamako (Mali).
L'aéronef en question qui transportait des équipements pétroliers de 30 tonnes, s'était ravitaillé en 13 tonnes de carburant à l'aéroport de Tamanrasset.
Les instances judiciaires de la wilaya de Tamanrasset ont ordonné d'engager des investigations préliminaires sur les causes et circonstances du crash qui a fait sept victimes.
Trois corps du personnel de bord sont complètement calcinés, tandis que les restes des corps des quatre autres victimes se sont éparpillés sur le lieu du crash, localisé à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Tamanrasset. M. Ghoul avait également indiqué que les opérations de recherche et d'investigation concernant le crash de l'avion ukrainien se déroulaient sous la supervision des autorités algériennes, conformément aux normes en vigueur de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), selon lesquelles l'enquête menée en de pareils cas doit être supervisée par le pays où le crash a eu lieu. Pour élucider les circonstances du crash de cet avion, ont été installées une commission d'enquête au niveau du ministère des Transports, présidée par le directeur général de l'Aviation civile au ministère, et une cellule de crise, présidée par le secrétaire général du ministère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.