Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    4 établissements fermés !    Imposante marche populaire à Béjaia    Le projet approuvé par le CNI    Accord de pêche UE/Maroc : Le Polisario "consterné" par la décision du Conseil de l'UE    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    Chine-USA : Le négociateur américain n'entend pas prolonger la trêve de 90 jours    Coupe arabe (1/8 de finale - retour) : Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    Mondial-2018 en petit bassin: Nos espoirs reposent sur Sahnoune    La coordination syndicale hausse le ton!    Manifestations du 11 décembre 1960: "Attachement indéfectible du peuple algérien à sa révolution armée"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Six syndicats se retirent de la «charte d'éthique» de l'éducation: Le retour à la protesta se profile à l'horizon    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    Bedoui expose la position de l'Algérie    Un taux de 80% d'approvisionnement quotidien en eau potable    Affluence de visiteurs au Salon de l'automobile    Un dealer arrêté en possession de comprimés psychotropes    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    BRAS DE FER ENTRE LA COORDINATION DES IMAMS ET LE MINISTRE : Hedjimi menace de paralyser les mosquées    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    River triomphe de Boca, finale aseptisée à Madrid    Belgrade, passage obligé pour Paris, Naples et Liverpool    La femme de la victime, sa fille et un complice sous mandat de dépôt    Les textes désormais contestables    Plus inquiétant que le ballon, celui qui le lance !    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les quarts de finale et demi-finales seront disputés en aller-retour    Ligues 1 et 2: Où est passé le bilan chiffré de la compétition ?    Présidentielle 2019: Le report, une solution à «l'impasse» ?    LFP - Championnat national: Statut professionnel, gestion amateur    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (2ème partie)    Le pouvoir d'en haut, la confiance d'en bas    Ouyahia contrarié ?    Benghabrit hausse le ton et menace…    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    Master-class d'instruments traditionnels en décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Urbanisme : Eradication des bidonvilles à Alger fin 2015
Publié dans Le Maghreb le 04 - 06 - 2015

Depuis 2014, la capitale Alger connait des opérations d'éradication de bidonvilles et habitat précaire sans précédent et ce, pour que les citoyens vivent dans de meilleures conditions.
Et c'est d'ailleurs dans ce même ordre d'idée justement que le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, avait indiqué hier, qu'en cette année 2015, Alger sera la première capitale en Afrique et au Maghreb à être exempte de bidonvilles. " La wilaya poursuit l'éradication des bidonvilles et l'opération sera achevée en 2015 ou au plus tard, au premier semestre 2016, afin de faire d'Alger la première capitale en Afrique et au Maghreb à être exempte de bidonvilles", a souligné le ministre lors d'une journée d'études sur le développement urbanistique de la capitale à travers le plan d'orientation d'aménagement et d'urbanisme (PDAU). Selon le ministre, la capitale était devenue lors des années de la tragédie nationale, le seul refuge pour de nombreuses familles ayant fui les violences en milieu rural, un phénomène qui a été à l'origine d'une demande en logements 20 fois supérieure à l'offre. ''Il y a eu des instructions du président de la République et du Premier ministre afin de donner un nouveau visage à la capitale en transférant les populations vers de nouveaux logements et le plan d'action du gouvernement s'engage à éradiquer les bidonvilles'', a encore souligné M. Tebboune. Il est très important de rappeler que sur un premier quota de 25.000 logements en cours de distribution depuis le 21 juin 2014, 6.010 unités ont été dégagées par la wilaya au profit des communes de la capitale. A l'exception de Ben Aknoun et de Rouïba, les autres communes n'ont pas encore arrêté les listes définitives des bénéficiaires. La 18e opération de recasement touchera comme à chaque fois des familles occupant des immeubles menaçant ruine (IMR), des caves et des terrasses d'immeubles à usage d'habitation, avait déclaré au mois d'avril dernier le wali d'Alger, abdelkader Zoukh. 17.011 familles issues de sites précaires ont été relogées depuis juin 2014 à ce jour, indique un bilan de la wilaya remis à la presse, soulignant que l'opération la plus importante (la seizième) a touché 2.252 familles le 6 janvier dernier. Le dernier relogement en date a été organisé le 10 février au profit de 1.380 familles, rappelle-t-on.
Par ailleurs, la wilaya continue de se préparer à l'éradication prochaine du site "Erramli" dans la commune de Gué de Constantine, le plus grand bidonville de la capitale par le nombre de ses occupants. "Sur les 4.500 familles recensées au bidonville Erramli, 1.000 ont vu jusqu'ici leurs dossiers validés par la commission de relogement de la wilaya, qui continue son travail. Nous ferons notre possible pour reloger les familles et éradiquer le bidonville avant le mois sacré du Ramadhan (juin)", a dit M. Zoukh. L'éradication du site " Erramli" est une priorité parce qu'il bloque l'achèvement des travaux de deux projets structurants pour la capitale : l'aménagement de Oued El Harrach et la construction du viaduc de Oued Ouchayah.
Le programme de wilaya de lutte contre l'habitat précaire est doté de plus de 84.700 logements sociaux, alors que le nombre des familles concernées est de moins de 73.000, selon un recensement de la wilaya datant de 2007, actualisé en juillet 2013. Et c'est donc dans le cadre des instructions du président de la République et du Premier ministre que se situe le PDAU d'Alger et des autres villes comme Annaba et Constantine, a souligné le ministre hier en appelant au ''respect des normes d'urbanisme pour revoir le tissu urbain''. De son côté, le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a souligné que les bureaux d'études ont analysé ce plan transmis aux 57 communes afin de recueillir les avis des élus et de la société civile. Le wali indique que ce plan stratégique ' est un moyen pour aboutir à la modernisation d'Alger et l'éradication de l'habitat précaire''. Selon le wali, 150 points noirs constitués de bidonvilles ont été éradiqués dans la wilaya d'Alger et plus de 20 000 familles ont été relogées en un an. Le président de l'APW Karim Bennour a souligné de son côté que le PDAU d'Alger est ' en voie de révision et sera adopté dans quelques semaines par l'APW " afin d'alléger la crise du foncier qui est ' l'un des grands écueils entravant la réalisation de projets " dans la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.