Vaste mouvement dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    621 ressortissants algériens rapatriés à bord de 2 avions en provenance de Paris en 48h    Wilaya d'Alger/Covid-19: Fermeture de près de 5400 commerces pour non-respect des mesures préventives    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Vaste mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Explosion de Beyrouth: quatre avions d'aides décollent d'Alger    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Les grands axes du protocole du MESRS    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    L'apocalypse à Beyrouth    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    La fille des Aurès    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Malgré l'appréciation du yen : Nissan affiche sa confiance pour 2016-17
Publié dans Le Maghreb le 18 - 05 - 2016

Le constructeur d'automobiles japonais Nissan a annoncé un bénéfice net annuel en hausse de 14,5%, grâce à une bonne performance aux Etats-Unis, et prédit une nouvelle progression, bien que modeste, en 2016/17, sur fond de renforcement du yen.
Son P-DG, Carlos Ghosn, a salué lors d'une conférence de presse "des résultats financiers solides, en dépit de conditions difficiles et de l'évolution des devises". "Cette performance nous donne confiance pour cette année, mais nous avons adopté des perspectives prudentes au vu de la volatilité sur les marchés", a-t-il ajouté.
Entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, Nissan, dont le français Renault est le premier actionnaire, a dégagé un bénéfice net de 523,8 milliards de yens (4 milliards d'euros au taux de change retenu par le groupe).
Il espère le porter à 525 milliards (+0,2%) au cours de l'exercice débuté en avril. Le bénéfice d'exploitation devrait cependant reculer de 10,5% à 710 milliards de yens - après une augmentation de 34,6% en 2015-16 -, en raison d'effets de change négatifs évalués à 255 milliards de yens.
"Nous devons nous préparer à de fortes turbulences, même si nous souffrons moins que les autres constructeurs de la hausse du yen car nous avons beaucoup délocalisé la production en dehors de l'archipel", a souligné M. Ghosn. Son rival Toyota, qui fabrique plus de 40% de ses véhicules au Japon, redoute pour sa part une chute de ses profits de 35 à 40%.

Objectif: top 3
Nissan souhaite par ailleurs accroître ses ventes en volume de 3,3% à 5,6 millions d'unités, soit une part du marché mondial évaluée à 6,3% (un record). Son chiffre d'affaires est attendu en petite baisse (-3,2%), à 11 800 milliards de yens (98,3 milliards d'euros).
Sur l'exercice qui vient de s'écouler, le fabricant des crossovers Rogue et X-Trail, de la berline Altima ou encore de la citadine électrique Leaf a vu ses recettes progresser de 7,2% à 12,19 milliards de yens, portées par l'Amérique du nord, où le constructeur a écoulé 9,9% de véhicules de plus qu'un an plus tôt, à quelque 2 millions d'unités.
L'activité s'est bien portée en Chine et en Europe également mais, a contrario, les ventes en Russie, en proie au marasme, ont chuté de 32,6%.
Nissan a connu des difficultés au Japon (-8%) et dans les marchés émergents, en particulier en Asie et en Amérique latine.
Le groupe a parallèlement annoncé un projet d'acquisition de 34% de son compatriote Mitsubishi Motors Corporation (MMC), qui se débat avec un scandale de fraude. Mitsubishi group
M. Ghosn a évoqué des complémentarités en termes de produits et zones géographiques. Nissan espère ainsi se renforcer dans les mini-voitures et les SUV, ainsi qu'en Asie du sud-est, points forts de son partenaire.
En se rapprochant de MMC, l'alliance Renault-Nissan, qui compte aussi le russe Avtovaz, verra ses ventes dépasser les 9,5 millions, non loin du trio de tête mondial composé du japonais Toyota, de l'allemand Volkswagen et de l'américain General Motors (GM). "Nous avons toujours dit que nous avions l'ambition d'être dans le top 3", a rappelé M. Ghosn.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.