REVISION DE LA CONSTITUTION : La campagne électorale s'achève aujourd'hui    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    Le Président ne sera pas présent à la Grande Mosquée    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    L'Algérie saura relever tous les défis auxquels elle fait face et s'en sortir plus forte    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    AGO de la FAF: Les bilans moral et financier approuvés    Real : Kroos n'a jamais douté de Zidane    Juventus : Ronaldo toujours incertain pour le match face au Barça    Rahmoun Yazid en renfort    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Actucult    Lutte antiterroriste : Reddition d'un terroriste à Tamanrasset    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Ghazaouet : Sensibilisation sur le cancer du sein    Coupe de la CAF : Renaissance Berkane remporte le titre    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Festival du film franco-arabe de Noisy-Le-Sec : Une dizaine de films algériens en compétition    Erdogan appelle au boycott des produits français    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    Boukadoum s'entretient avec le Secrétaire général des Nations unies    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    L'Algérie en passe d'opérer un changement sérieux le 1er novembre prochain    BMS Corona    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    8 décès et 276 nouveaux cas    Les agglomérations africaines brillent par leur absence    La 13e édition du Siol 2020 reportée    Un seul bureau de poste pour 11 cités et quartiers    Le projet d'amendement de la Constitution préserve les constantes nationales    Rue Marcel-Bigeard remplacée par rue Maurice-Audin    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    MC Saïda: Un effectif chamboulé    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nike : L'équipementier sportif peine à contenir Adidas et Under Armour
Publié dans Le Maghreb le 29 - 09 - 2016

L'équipementier Nike a annoncé mardi une croissance modeste de ses commandes. De quoi relancer de plus belle les craintes sur sa capacité à contenir l'offensive de ses rivaux Under Armour et Adidas dans le sportswear.
Les commandes de chaussures et de vêtements pour livraison d'ici janvier s'élèvent à 12,3 milliards de dollars (11,94 milliards de francs), en hausse de seulement 7% à taux de changes constants comparé à la même période un an plus tôt. Les analystes espéraient une hausse de 8,3%, grâce notamment aux traditionnels achats des fêtes de fin d'année. Ces commandes sont un indicateur donnant une idée de l'état de la demande pour les produits Nike. L'action a dévissé de près de 5% dans les échanges électroniques d'après séance à Wall Street avant de se reprendre quelque peu. "Nos craintes sur Nike s'accroissent", indique Camilo Lyon, analyste chez Canaccord Genuity.
Le retour des Stan Smith
La marque à la Virgule pâtit de la concurrence d'Under Armour et d'Adidas, qui lui grappillent des parts de marché aux Etats-Unis et en Chine. Le premier a fait une percée fulgurante dans les chaussures de sport grâce à la popularité de Stephen Curry, nouveau visage de la ligue nord-américaine de basket-ball (NBA). Adidas connaît pour sa part une résurgence dans le créneau à la mode du sportswear, parfois appelé "athleisure", grâce à une remise au goût du jour des iconiques baskets Stan Smith. L'article est prisé aussi bien par les adolescents que les adultes. Ses partenariats sur ce créneau avec la star du rap Kanye West et le designer Alexander Wang permettent aussi à la marque aux trois bandes d'élargir son public.
Under Armour à l'attaque
Toujours dans le sportswear, Under Armour, créée en 1996, a dévoilé récemment, lors de la Fashion Week de New York, une nouvelle marque censée lui ouvrir de nouvelles voies de croissance pour ne plus dépendre des seuls équipements sportifs. La première collection de sa nouvelle marque UAS (Under Armour Sportwear) a été dessinée par une étoile montante de la mode, le créateur belge Tim Coppens. Cette incursion dans la "mode" a convaincu la chaîne de distribution américaine Kohl's de nouer un partenariat avec Under Armour. Un accord qui va permettre à l'équipementier de vendre ses produits dans 600 magasins Kohl's à compter du premier trimestre 2017. "L'arrivée d'Under Armour chez Kolh's l'an prochain va rogner de 200 à 300 millions de dollars les ventes nord-américaines de Nike", estime Camilo Lyon. A l'international, Under Armour ne veut plus faire de la figuration en Chine: le groupe y a effectué une tournée promotionnelle très médiatisée à l'été avec Stephen Curry.
"Bien placé"
Toutes ces initiatives des concurrents mettent à mal, selon des analystes, les objectifs financiers de Nike, qui vise des ventes de 50 milliards de dollars à l'horizon 2020. Mark Parker, le P-DG, a toutefois tenté de rassurer mardi en déclarant que "l'industrie du sport était un secteur en croissance" et celui dans lequel "il fait bon être actuellement". "Nike, en sa qualité de leader, est bien placé pour profiter de cette croissance", a-t-il déclaré lors de la conférence téléphonique de présentation de ces résultats. En attendant, Nike a enregistré lors du trimestre dernier une hausse de 7,7% à 9,06 milliards de dollars de ses ventes pour un bénéfice net de 1,25 milliard (+6%). Porté par de solides ventes en Amérique du nord, en Chine et en Europe, Nike a également dépassé les projections de ventes des analystes (8,87 milliards de dollars) en dépit de taux de changes défavorables et de l'arrêt de vente d'articles de golf. Le premier trimestre couvrait les Jeux Olympiques d'été de Rio au Brésil, événement susceptible de doper les ventes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.