Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme    Benflis répond au procureur de la République    Banques De nouveaux P-DG à la tête de la BEA et de la BNA    Election présidentielle du 12 décembre Le scrutin constitue l'étape pour l'édification de l'Etat de Droit    Taleb Ibrahimi, Benbitour, Rahabi et autres personnalités appellent à ne pas empêcher les Algériens de voter    Tout est fin prêt    Gita Gopinath, conseillère économique auprès du FM "Les réformes dans les pays émergents et les pays en développement sont plus efficaces ...    La dette fiscale dépassait les 3.600 milliards DA à la fin 2016    Selon Ghania Eddalia, ministre de la Solidarité " Près de 900 000 bénéficiaires de micro-crédits jusqu'en octobre dernier"    Agriculture: Installation de six unités de recherche scientifique à l'INVA    Arabie-Saoudite : Quels enjeux concernant le plan Vision 2030 ?    Etats-Unis : Après les tueries, Donald Trump face aux critiques des démocrates    Poutine, Merkel et Zelensky à Paris: Qu'est-ce qu'un sommet au format "Normandie" ?    Qualifications Afro-paralympiques-2020 de handi-basket: L'Afrique du Sud obtient l'organisation du tournoi    Prix du sport africain 2019 : L'EN algérienne sacrée meilleure équipe, Mahrez meilleur joueur    MC Alger: Confiance renouvelée à l'entraîneur Casoni    Les conditions d'inscription fixées    La mosquée de Sidi Ghanem à Mila : Un centre de rayonnement de l'Islam et un haut lieu de la mémoire    Manifestations du 11 décembre 1960/Mouvement populaire 2019 : 59 ans après, la soif de l'indépendance est toujours vive    EN : Belmadi aurait aimé jouer un match à Marseille    D'anciens ministres et hommes d'affaires condamnés à verser 20 milliards DA au Trésor public    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali    Adoption à la majorité de plusieurs projets de lois    Un sursis accordé jusqu'à la phase aller    Quatre à cinq mois d'absence pour Youcef Atal    Report de toutes les compétitions jusqu'au 15 décembre    Création à Tokyo d'une «Association des députés japonais pour le Sahara occidental»    Démantèlement d'un réseau de trafic de drogue et saisie de 510 kg de kif traité    Un motocycliste renversé mortellement par une voiture    Au moins 44 Palestiniens tués par les forces d'occupation en novembre 2019    Pour un débat serein sur la loi des hydrocarbures devant s'insérer dans le cadre d'une loi organique de la transition énergétique en Algérie    GREVE DES CONTROLEURS AERIENS FRANÇAIS : Air Algérie annonce des perturbations    Toutes les dispositions organisationnelle et sécuritaires prises pour le bon déroulement du scrutin    Téhéran se dit prêt à d'autres échanges de prisonniers avec Washington    3 ans de prison pour l'ex-directeur du commerce    «Consensus» chez les sunnites pour garder Hariri Premier ministre    Un soldat tué dans une attaque contre un camp de l'armée    Standing-ovation pour Robert Redford à Marrakech    «Genèse», première exposition de Yasmine Siad    "Une révolution délicieuse" à l'Espace Ouest-France    Miss Côte d'Azur est d'origine algérienne    Jijel : Acquisition d'ambulances médicalisées    Campagne: l'individu arrêté a perpétré des actes d'intelligence avec un Etat étranger    Coupe de la CAF (2e journée) : Coup d'arrêt pour le Paradou AC    Akid Lotfi: 37 kg de viande hachée impropre saisis    Les enseignants du primaire partagés: Entre gel momentané et poursuite de la grève    «Irishman» de Martin Scorsese arrive sur Netflix    Littérature Lynda Chouiten, prix Assia Djebar : " Une valse est née, durant mon voyage à Vienne"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ford Fiesta ST : Un trois-cylindres de 200 ch !
Publié dans Le Maghreb le 28 - 02 - 2017

Ford dévoile au Salon de Genève sa nouvelle Fiesta ST. Cette citadine sportive est la première à céder aux charmes d'un moteur trois-cylindres. Celui-ci promet une puissance de 200 ch et une faible inertie. En 2012, le trois-cylindres Ford EcoBoost a jeté un pavé dans la mare. Ce moteur turbocompressé d'une cylindrée limitée à 1,0 litre s'est en effet révélé une merveille d'agrément. Surtout, sa puissance était alors rare pour un si petit bloc, avec un potentiel jusqu'à 120 ch. Depuis, celle-ci a même été poussée à 140 ch. Cette dernière version a été inaugurée par la Fiesta Black Edition aux velléités sportives. Un tel moteur dans une petite GTI ? Du jamais vu ! La greffe a si bien pris que Ford entend désormais passer la vitesse supérieure. C'est aujourd'hui la Fiesta ST, la version la plus sportive de la citadine à l'Ovale Bleu, qui se convertit au trois-cylindres. Le 1.0 EcoBoost aurait été un peu juste, alors les ingénieurs ont choisi de développer une mécanique totalement nouvelle. D'une cylindrée de 1,5 litre, ce moteur développe une puissance de 200 ch, identique à celle de la génération sortante, dans son exécution la plus affûtée. C'est en phase avec les concurrentes qui se nomment Opel Corsa OPC, Renault Clio R.S. et Peugeot 208 GTi, qui demeurent toutes fidèles au quatre-cylindres.

Une Ford Fiesta ST affûtée comme une voiture à basse consommation
La nouvelle Ford Fiesta ST fait donc dans l'originalité mécanique, mais pour combien de temps ? En effet, cette citadine pourrait bien faire office de pionnière, tant la concurrence a suivi en masse l'exemple du constructeur américain en généralisant les trois-cylindres turbo. D'autant que la nouvelle venue avance des arguments imparables, avec une consommation sur le cycle NEDC qui devrait tourner aux environs des 5,0 l/100 km et des émissions de CO2 contenues à 114 g/km. Ces résultats record pour la catégorie, sont à mettre en partie au crédit du système de désactivation de cylindres.
Un dispositif qu'un seul autre trois-cylindres sur le marché propose : le 1.0 EcoBoost de la toute nouvelle Fiesta. Ce nouveau moteur fait également appel à une double injection, indirecte et directe. Ford promet des gains importants à bas régimes très certainement liés à un fonctionnement en mode stratifié. Voilà qui impose la présence d'un filtre à particules, appelé à se généraliser sur les moteurs essence. Par ailleurs, le collecteur d'échappement intégré à la culasse permet des montées en température plus rapide, améliorant d'autant la consommation et les émissions au démarrage. Voilà un arsenal technologique qu'on voit plus souvent sur les moteurs à faibles émissions que sur des autos sportives !

Un mode de conduite sport pour la Ford Fiesta ST
Pour autant, Ford insiste sur le tempérament de son nouveau trois-cylindres. Le constructeur annonce un couple de 290 Nm, qui permet une accélération de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes. On nous promet également une sonorité sympathique, amplifiée par une valve à commande électronique dans la ligne d'échappement. Celle-ci est régie par les désormais inévitables modes de conduite (Normal, Sport et Track), qui agissent également sur l'assistance de direction et la réponse de l'accélérateur. Ford promet comme il se doit un châssis aux réglages spécifiques, que l'on espère aussi plaisant que celui de la génération précédente. Un système électronique de répartition vectorielle du couple entend améliorer la motricité en sortie de courbe. L'ESP agit en fonction du mode choisi et peut même être complètement déconnecté. Comme sa devancière, la nouvelle Ford Fiesta ST sera disponible en trois comme en cinq portes. Esthétiquement, elle arbore des appendices assez discrets. En effet, le bouclier avant est repris de la finition ST Line déjà dévoilée, avec simplement des inserts gris titane. On note tout de même des jantes 18 pouces spécifiques, principal signe distinctif de cette sportive. Les designers promettent des possibilités de personnalisation étendues par rapport à la précédente mouture. Pour l'instant, le constructeur n'a pas annoncé les tarifs de cette petite sportive qui sera dévoilée au Salon de Genève et commercialisée début 2018. La précédente mouture était une des plus accessibles de sa catégorie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.