Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    JM Oran-2022 : engouement populaire sans précédent, l'autre succès de la 19e édition    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    JM/lutte féminine: Soudani Mestoura en demi-finale    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    Crise alimentaire: la FAO appelle à des mesures urgentes    JM: les podiums de la 2e journée    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Face aux séismes    Lorsque la consommation domestique menace l'exportation: Déperdition énergétique et gaspillage    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Le terroriste Benhalima révèle la structure organisationnelle de " Rachad ", ses sources de financement et ses relations avec le " MAK "    Riga débarque    Le club otage des forces occultes    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    22e Festival culturel européen: l'Italie et la France à l'honneur    "M'tember", exposition collective d'artistes inaugurée à Alger    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Identifier des projets concrets de coopération
Le président de la République, aujourd'hui, à Moscou
Publié dans Le Maghreb le 18 - 02 - 2008

A la veille de la visite d'Etat qu'effectuera, aujourd'hui, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans la capitale russe, Moscou, l'ambassadeur de la Fédération de Russie à Alger, M.Alexander Egorov, a estimé, hier, dans un petit entretien à l'Agence presse service que " les relations historiques et approfondies entre l' Algérie et la Russie ont évolué progressivement, ces dernières années, après l'impulsion donnée par la dernière visite officielle de son excellence, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, à Moscou en 2001 ". Il considère que le bilan de la coopération bilatérale est très positif et que les perspectives de son développement sont très intéressantes à la faveur de la conjoncture internationale et économique très favorable. Le diplomatie affirme, également, que la visite du président Bouteflika à Moscou " est perçue comme une nouvelle occasion et une visite charnière pour impulser un partenariat stratégique moderne, susceptible de donner un nouvel élan à la dynamique actuelle de développement des deux pays ". M. Egorov estime qu'Alger et Moscou oeuvrent à développer et renforcer leur coopération dans les domaines du commerce, de l'hydraulique, des infrastructures énergétiques, la construction de gazoducs, mais aussi dans d'autres domaines modernes comme la communication, l'espace, et les nouvelles technologies.
Il affirme également que " les compagnies russes reviennent sur le marché algérien, avec l'ouverture de certaines représentations, notamment le géant gazier russe Gazprom. Nous espérons aussi que Sonatrach aura une représentation à Moscou. Eu égard à leur poids sur la scène internationale en matière énergétique, les deux pays peuvent développer de manière très conséquente leur volume d'échanges ". Evoquant d'autres projets d'investissement, le diplomate affirme que des projets concrets dans le secteur ferroviaire sont envisagés pour améliorer le réseau algérien. Faisant son évaluation du partenariat stratégique liant les deux pays, M. Egorov estime que " l'Algérie, qui a un rôle stratégique en Méditerranée et au Maghreb, et la Russie ont des convergences de vues sur plusieurs grands dossiers internationaux, notamment en matière de désarmement, le règlement des différends internationaux et des conflits, mais aussi sur le cadre juridique des relations internationales. " L'ambassadeur affirme que " les deux pays ont affiché la volonté politique et tenu compte de l'intérêt des opérateurs économiques des deux pays pour créer un cadre propice à la coopération bilatérale qui devrait être définie selon les nouvelles orientations économiques. "
Avant d'ajouter enfin, qu'Alger et Moscou, sont également en train de moderniser le cadre législatif et juridique de la coopération bilatérale au niveau, notamment, des chambres de commerce et d'industrie. Il est utile de rappeler que le président de la République effectuera, aujourd'hui et demain, une visite officielle en Russie destinée à relancer la coopération bilatérale et le dialogue politique entre les deux pays. Les relations algéro-russes, vieilles de plus de 45 ans, sont entrées depuis 2001 dans une phase de "partenariat stratégique", à la faveur de la visite d'Etat du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika à Moscou. Depuis, le rythme des relations entre Alger et Moscou s'est accéléré: première visite d'un président russe, M. Vladimir Poutine, en Algérie en mars 2006, réunion à deux reprises de la commission mixte de coopération, création d'un conseil d'affaires et échange de nombreuses visites des responsables des des deux pays. L'Algérie et la Russie ont également convenu, en mars 2006, de l'annulation de la dette algérienne contractée auprès de la Russie estimée à 4,7 milliards de dollars, contre l'achat par l'Algérie de biens et services russes pour un montant équivalent. Le volet reste économique, cependant, à la traîne et le volume des échanges commerciaux a reculé en 2007 par rapport à l'année précédente. Le volume de ces échanges a, en effet, totalisé 141 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2007, alors qu'il avait atteint 600 millions de dollars en 2006. Pour remédier à cette situation, la partie algérienne s'attend à une "attitude plus dynamique" des sociétés russes et souhaite identifier des projets concrets de coopération.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.