FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    PRODUCTION D'AGRUMES : Près de 40.000 quintaux d'oranges récoltés    EXPLOITE DE MANIERE SCANDALEUSE EN FRANCE : Le médecin algérien payé ‘'à moitié prix''    LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran    INTERDICTION DU NIQAB : Les Zaouïas appellent à une interdiction totale    LES NEGOCIATIONS ABOUTISSENT A DE "BONS RESULTATS" : Une zone de libre-échange africaine dans 10 ans    TIARET : Un homme et une femme écroués pour charlatanisme    AIN TEMOUCHENT : 07 harraga portés disparus en mer    ORAN : Un jeune arrêté pour chantage sur facebook    L'art de la confusion.    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Léo Rojas, nous y étions !    Kamel Messaoudi : Le chanteur qui a osé    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De l'eau 24h/24 pour la capitale
Le président de la République inaugure aujourd'hui, la station de dessalement d'El-Hamma
Publié dans Le Maghreb le 24 - 02 - 2008

Le président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika, procèdera, aujourd'hui,
à l'inauguration de la station de dessalement de l'eau de mer d'El-Hamma à Alger. Cette inauguration qui coïncide avec la date de la nationalisation des hydrocarbures (24 février), permettra aux habitants de la capitale de bénéficier d'une quantité supplémentaire de 200 000 m3/j d'eau potable grâce à cette unité, première en Afrique en termes de capacités, et ainsi en finir avec une distribution perturbée, un jour sur trois pour certaines localités. En effet, le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, avait, en effet, souligné, dans une déclaration faite sur les ondes de la Radio nationale, que cette station permettra d'alimenter davantage de quartiers et communes de la capitale, 24h sur 24h. L'entrée en service de la station de dessalement d'eau de mer d'El-Hamma contribuera à l'élimination, de manière définitive, des problèmes d'alimentation et de distribution de l'eau potable (AEP) dans la capitale, avait-il, par ailleurs, indiqué. En sus de la station de dessalement du Hamma et son apport de 200 000 m3/j, "l'alimentation régulière de la capitale sera rendue possible grâce au barrage de Taksebt qui alimentera Alger, à partir de la fin février, en eau potable à raison de 150.000 m3/jour", a affirmé M. Sellal. Cet important projet hydraulique de la capitale avait entamé les premiers tests de dessalement au cours de la deuxième semaine du mois de janvier dernier avec un volume initial de 25.000 m3/j. Une production qui devrait progressivement augmenter en fonction des résultats obtenus, avait précisé le ministre de l'Energie et des Mines, M. Chakib Khelil, à l'issue d'une visite d'inspection qu'il avait effectuée mi-janvier dernier au niveau de la station. L'investissement total pour le projet a été de 245 millions de dollars. Le projet a été conçu par la société américaine GE IONICS qui détient 70 % du capital de l'entreprise chargée de la réalisation, de l'exploitation et de la maintenance des installations de la "Hamma Water Desalination" (HWD), les 30 % restants du capital étant détenus par "l'Algerian Energy Company)" (AEC), société mixte constituée par Sonatrach, Sonelgaz et l'Algérienne des eaux (ADE), acheteuse du produit dont le prix de cession contractuelle s'élève à 0,82 dollar le mètre cube.
La station a été réalisée sous forme de "build, own and operate" (construire, posséder et exploiter). D'une capacité de 200 000 m3/jour, l'usine du Hamma est composée de trois unités avec neuf trains d'une capacité de 25 126 m3/j chacun. La station doit produire l'eau conformément aux normes internationales et suivant le procédé appelé osmose inverse.
Les quantités qui seront produites représentent environ le tiers de ce qui est injecté dans le réseau à travers l'eau des barrages. Le propriétaire devra aussi assurer l'exploitation et la maintenance de l'usine pendant 25 ans. Par ailleurs, la mise en exploitation, dès aujourd'hui, de cet important ouvrage de dessalement d'eau de mer devra coïncider avec la mise en service de la station de pompage et de stockage de Kouba, dont les eaux seront traitées à la station d'El-Hamma. La station de stockage et de pompage de Kouba jouira, pour sa part, d'une capacité de stockage de 150.000 mètres cubes par jour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.