Andy Delort seul absent pour le déplacement de Montpellier à Reims    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 15ème journée    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    L'avocat de Blida libéré hier    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour approvisionner les régions rurales en électricité et en gaz naturel : L'Etat continue à poursuivre ses efforts
Publié dans Le Maghreb le 24 - 03 - 2018

L'Etat poursuivra ses efforts pour approvisionner les régions rurales et montagneuses en électricité et en gaz naturel, assurer une vie décente aux citoyens et développer le secteur de l'agriculture, a indiqué jeudi le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.
Le secteur de l'énergie œuvre, conformément aux orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à améliorer les services assurés aux citoyens, particulièrement des régions rurales et montagneuses et à permettre aux paysans de développer le secteur vital de l'agriculture, dans le cadre des démarches de l'Etat visant à instaurer une économie productive hors hydrocarbures, a déclaré M. Guitouni, lors d'une séance plénière de l'Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, présidée par Saïd Bouhadja, président de l'assemblée.
A une question de la députée Badra Ferkhi (indépendants) sur le retard accusé dans la réalisation de projets de raccordement de certaines régions rurales et montagneuses de la wilaya de Jijel au réseau de gaz naturel, le ministre a indiqué que ce retard était dû au fait que des propriétaires de terrains s'opposaient au passage des grandes canalisations de raccordement au gaz de ces régions isolées, ainsi qu'à des raisons de sécurité ayant été "réglées".
Le président de la République suit de près les projets visant à désenclaver les régions rurales et montagneuses notamment leur approvisionnement en électricité et en gaz naturel, a souligné M. Guitouni, ajoutant que 88.000 logements dans cette wilaya ont été raccordés, jusqu'à présent, au réseau national de gaz naturel, soit un taux de 64,10 % contre 18% en 1999.
Le nombre des logements approvisionnés en gaz naturel s'élèvera prochainement à 120.000 unités, ce qui représente un taux de 86%, a fait savoir le premier responsable du secteur.
A une question du député Hakim Berri du parti du Rassemblement national démocratique (RND), sur la faible couverture électrique des régions éloignées de la wilaya de Batna, M. Guitouni a indiqué que les efforts se poursuivaient pour atteindre un taux d'approvisionnement en électricité de 85 % d'ici la fin de l'année en cours, rappelant que le taux national de la moyenne de couverture électrique est de 60 %.
Dans ce cadre, M. Guitouni invite les agriculteurs qui trouvent des difficultés à s'approvisionner en électricité, dans le cadre de leur activité agricole, à se rapprocher de ses services au niveau local, pour la prise en charge de leurs préoccupations.

Entretien avec les ambassadeurs de l'inde et du Kenya
M. Mustapha Guitouni, a reçu en audience jeudi au siège du ministère de l'Energie, l'ambassadeur d'Inde en Algérie, SEM Satbir Singh.
Les deux parties ont passé en revue les relations bilatérales et les perspectives d'investissement, notamment dans la transformation des hydrocarbures et ont exprimé la volonté mutuelle des deux pays de renforcer leur coopération dans de nombreux domaines dont celui des énergies renouvelables, des hydrocarbures et de la pétrochimie. Les parties ont également évoqué la tenue en Inde de la 16ème réunion ministérielle du forum international de l'énergie IEF16 du 10 au 12 avril 2018 sous le thème " L'avenir de la sécurité énergétique mondiale: transition, technologie, commerce et investissement " à laquelle participera le ministre de l'Energie accompagné d'une importante délégation composée de hauts cadres du ministère et de Sonatrach.
Un peu plus tôt, il a reçu, l'ambassadeur de la république du Kenya en Algérie SEM Moi Lemoshira.
Les deux parties ont abordé les relations bilatérales entre les deux pays ainsi que les voies et moyens de les renforcer et de les développer notamment dans le domaine énergétique.
Les parties ont également évoqué l'opportunité de faire bénéficier le Kenya de l'expérience algérienne dans plusieurs domaines, notamment dans la gestion des ressources en hydrocarbures, dans l'engineering, dans les études, dans l'électrification et dans la formation aux métiers des hydrocarbures et de l'électricité. A ce propos, il y a lieu de signaler que quatre ingénieurs kenyans ont bénéficié d'une formation de formateurs organisée par l'Institut de Formation de l'Electricité et du Gaz (IFEG), filiale de Sonelgaz durant la première semaine du mois en cours et ce, dans le cadre des activités du Réseau des Centres d'Excellence (RACE) mis en place sous l'égide de l'Association des pays producteurs de l'Electricité dont l'Algérie est membre.
Le ministre de l'Energie a rappelé à ce propos la volonté de l'Algérie de densifier les échanges avec les pays d'Afrique. Il a également rappelé l'investissement personnel de Son Excellence le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika en faveur du développement de l'Afrique et du génie africain.
Un comité composé d'experts des deux pays est mis en place pour identifier des projets concrets de coopération et d'établir une feuille de route en vue de les réaliser.

La hausse des tarifs de l'électricité n'est pas à l'ordre du jour
L'augmentation des tarifs de l'électricité n'est pas à l'ordre du jour et la question "ne se pose pas actuellement, mais est inévitable dans le temps", a affirmé le premier responsable du secteur.
Au cours d'un point de presse tenu sur les hauteurs de la commune montagneuse de Saharidj (est de Bouira), où il a mis en service le poste d'électricité d'illyithen (220/60 kv), le ministre a exclu toute hausse actuelle des tarifs de l'électricité, tout en précisant que la question ne se pose pas pour le moment, mais, a-t-il ajouté, "elle est inévitable dans le temps et touchera uniquement les grands consommateurs et les gaspilleurs de l'énergie". A Illyithen, M. Guitouni, qui s'est beaucoup réjoui des efforts consentis à Bouira en matière d'électricité et de gaz, a mis en service un poste de distribution de l'énergie électrique d'une capacité de 220/60 kv pour renforcer l'alimentation de toute la région de Bouira, ainsi que des wilayas voisines comme Béjaïa et Tizi Ouzou. Le projet a été réalisé dans un délai de 20 mois pour une enveloppe de 2,5 milliards de dinars, selon la fiche technique présentée au ministre sur le site du projet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.