Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    Relaxe pour Fodil Boumala    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le Chabab veut se rapprocher du peloton de tête    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    Que décidera Macron ?    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    LE RAMADHAN A BON DOS    Brèves    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'Ave Marie . . . m    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Il n'y a pas eu et il n'y aura pas de gel des projets !"
Mohamed Arkab, P-DG de Sonelgaz, à Bouira
Publié dans Liberté le 24 - 02 - 2018

Le président-directeur général (P-DG) de la Société nationale de l'électricité et du gaz Sonelgaz, Mohamed Arkab, a nié, jeudi, lors de sa visite à Bouira, un quelconque gel qui touche les projets relevant de son secteur, lui préférant le terme de "priorisation" desdits projets.
"On a différé des programmes, mais pas gelé", s'est défendu le P-DG de Sonelgaz, avant de préciser : "Nius avons effectué une priorisation des projets, par rapport aux disponibilités que nous avons (...) Nous avons commencé par des ouvrages qui drainent derrière eux beaucoup de foyers." Et de trancher définitivement la question : "Il n'y a pas eu et il n'y aura pas de gel !" Pour l'hôte de Bouira, le programme du président de la République sera mené à son terme coûte que coûte. "L'ensemble des projets inscrits et programmés sera achevé. C'est une instruction du président de la République et il la suit avec rigueur", a-t-il assuré. Interrogé sur une éventuelle augmentation des tarifs de l'électricité, Mohamed Arkab a, simplement, indiqué qu'elle "n'est pas à l'ordre du jour".
Or, son ministre de tutelle, en l'occurrence Mustapha Guitouni, avait soutenu en janvier dernier, devant la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN), qu'il est "impératif d'aller vers les prix réels de cette énergie sans affecter les classes moyennes", tout en assurant, bien entendu, que cette augmentation, si toutefois elle devait avoir lieu, ne toucherait pas le simple citoyen, mais plutôt les grands consommateurs.
Un mois plus tard, la donne a visiblement changé. Il y a lieu de signaler que certains experts, notamment Abdelaâli Badache, ex-président de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), est favorable à une augmentation des prix de cette énergie, car, selon lui, elle est nécessaire surtout si l'on sait que, dans la catégorie des particuliers, 20% des clients consomment 60% de l'électricité, avait-il affirmé.
S'agissant du recouvrement des créances de Sonelgaz, son P-DG s'est montré rassurant, sans toutefois donner un chiffre précis. "Ça marche, nous avons un bon taux de recouvrement", a-t-il dit. Au niveau local, le P-DG de Sonelgaz a affiché son satisfecit quant au raccordement en gaz et en électricité à travers la wilaya.
Ainsi, le taux de raccordement au gaz naturel à travers la wilaya de Bouira a atteint actuellement les 76%, a indiqué les responsables de la SDC locale, et ce taux devrait atteindre les 80%, une fois les projets, en cours dans plusieurs communes, menés à leur terme.
RAMDANE B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.